• Pneus

Ce sera différent l'an prochain

ESPN Staff
17 novembre 2012 « ''Dimanche très compliqué'' pour Fry | Bianchi va découvrir Yeongam »
Les stratégies ne devraient pas permettre à Ferrari de prendre beaucoup de risque pour revenir sur Red Bull
© Sutton Images
Agrandir

Pirelli s'est une nouvelle fois presque excusé d'avoir amené à Austin des pneus trop durs qui vont annihiler tout le côté tactique de la course de dimanche.

"De faibles niveaux de dégradation, une surface piégeuse, et la bonne connaissance des équipes de leurs pneumatiques à la fin de la saison, voici les facteurs clés qui nous ont amené à ce qui semble être une course avec une stratégie à un seul arrêt", a déclaré le dirigeant britannique.

"Cependant, alors que le Championnat est serré, nous ne voulions pas faire quoi que ce soit d'extrême sur un circuit neuf qui aurait pu influer sur la bataille pour le titre, une bataille qui pourrait aller jusqu'à la dernière course de la saison. Avec davantage de connaissances de ce circuit l'année prochaine, il est probable que ce sera une autre histoire."

Hembery a également fait allusion à de possibles chances de pluie, au moment de la course. Les derniers bulletins météo font état de 20 % de chances d'averses sur le circuit d'Austin mais dans la soirée de dimanche, et non dans l'après-midi.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff