• GP des États-Unis 2012 - Qualifications

Déclarations des pilotes

ESPNF1 Staff / D.B.
17 novembre 2012

Suite à la séance de qualification du Grand Prix des États-Unis sur le Circuit des Amériques, les pilotes commentent leurs performances.

Après avoir vu Sebastian Vettel dominer tous les essais libres, ce n'est pas surprenant de le voir en pole position. Mais le pilote Red Bull devra surveiller ses rétroviseurs au départ, puisque Lewis Hamilton entend le talonner et remporter cette course pour McLaren. Notons cependant que le coéquipier de ce dernier, Jenson Button, a subi une autre défaillance sur sa voiture.

La 3e place de Mark Webber était fragile car l'Australien a omis de se présenter pour une pesée pendant la Q1, mais il n'a reçu qu'une réprimande. Le cas de Romain Grosjean (4e) était déjà réglé : un changement de boîte de vitesses le verra reculer de cinq places sur la grille. Auteur du 9e meilleur temps, la tâche de Fernando Alonso s'est compliquée face à Vettel, son rival pour le titre.

Tous les pilotes du côté pair (et poussiéreux) de la piste risquent de patiner au départ ; l'objectif sera de vite se mettre dans le sillage des pilotes du côté impair... Le résumé des qualifications américaines est ici ; la galerie d'images du samedi est ici.

Pole position - Sebastian Vettel, Red Bull : "C'est bien de démarrer de la pole position et d'être sur le côté propre de la grille. Il était important d'avoir de bonnes sensations dans la voiture dès les premiers essais, pour pouvoir en tirer davantage à mesure que progresse le week-end. Nous pouvons être fiers de ce résultat et enthousiastes pour demain. La voiture se comporte merveilleusement bien. En ce qui concerne le championnat, il faut se concentrer sur nous-mêmes et tenter d'aller chercher le meilleur résultat possible. Si vous pensez à la position des autres, vous n'arriverez pas à tirer le maximum de vous-même et c'est sûr cela qu'il faut se concentrer. Nous avons complété le travail aujourd'hui, mais jusqu'à maintenant personne n'a marqué de points."

Hamilton promet de tout faire pour battre Vettel
© Press Association
Agrandir

2e - Lewis Hamilton, McLaren : "Je suis venu ici pour me pousser presque au-delà de la limite ce week-end, et c'est une approche qui semble avoir bien fonctionné pendant les qualifications. J'ai tout donné. J'ai fait deux tours rapides consécutifs, et après avoir signé un très bon tour, puisque je n'avais rien à perdre, je me suis relancé et j'ai vraiment été à la limite et presque au-delà, mais la voiture semblait bien l'encaisser. Dans le dernier virage, j'ai gagné un peu de temps à l'entrée mais je l'ai perdu à la sortie. Je pense avoir été parfait dans chaque virage sauf le dernier. Pour ce qui est de la course, le virage 1 est très large et il y aura beaucoup d'opportunités à cet endroit pour que les pilotes gagnent ou perdent des positions. Mon côté de la grille est un peu sale car ma position de départ est hors-trajectoire, alors j'espère que les organisateurs vont nettoyer la piste pour que chaque pilote de ce côté puisse au moins avoir la chance de conserver sa place au moment du départ."

3e - Mark Webber, Red Bull : "Nous étions un peu inquiets en ce qui concerne la différence en termes d'adhérence entre le côté gauche et le côté droit de la grille, alors nous avons pratiqué des départs après la dernière séance d'essais libres. C'était important de le faire pour égaliser les choses un peu plus. Le peloton n'était pas très constant aujourd'hui pendant les qualifications car c'est difficile avec les pneus sur ce circuit ; c'était le thème du jour. Je suis content d'être troisième. La stratégie pour demain est assez claire, mais c'est la première fois que nous courons ici alors il faudra rester aux aguets et se montrer flexible si nécessaire."

*4e - Romain Grosjean, Lotus : "Je vais partir de la 9e place, mais c'est la course. Les mécaniciens ont fait un travail sensationnel entre les essais libres 3 et les qualifications pour changer la boîte de vitesse. C'était vraiment très serré. Mais je reste dans le top 10 même avec la pénalité. Donc c'est un bon résultat. En dehors du problème de boîte de vitesse, tout s'est très bien déroulé aujourd'hui. Nous avons assimilé un circuit difficile et en évolution constante et nous avons trouvé un bon réglage. Je suis content de mon résultat et au moins je partirai du bon côté de la piste."

5e - Kimi Räikkönen, Lotus : "En fait, je m'attendais à des qualifications plus difficiles, mais la voiture était au mieux de sa forme du week-end et cela s'est très bien passé. Les réglages ne sont pas encore exactement à mon goût, mais nous en sommes très proches. Le réchauffement de la température a fait que la voiture fonctionnait beaucoup mieux et cela a fait certainement la différence. Prendre le départ sur la partie sale de la piste n'est pas l'idéal. Il faut espérer que le circuit gagne un peu en adhérence pour la course."

6e - Michael Schumacher, Mercedes : "la qualification s'est déroulée mieux que je ne l'espérais, en particulier parce que nous avons eu des problèmes depuis le début du week-end et nous avons travaillé dur pour nous en affranchir et réussir un joli travail aujourd'hui. La 6e place est un bon résultat, un résultat important pour l'équipe. J'ai eu la chance d'avoir un bon tour dans la troisième partie de la qualification et tout s'est bien passé avec la voiture dont nous avons pu tirer tout le potentiel. C'est une grande différence, ici, si vous partez du côté propre de la piste ou du côté sale, alors gagner une place supplémentaire en raison de la pénalité infligée à Grosjean est une belle surprise. La voiture semble raisonnablement constante pour la course et je vais essayer de réussir le meilleur résultat possible."

Les pilotes Ferrari sont loin de l'objectif mais ils n'abandonneront pas
© Sutton Images
Agrandir

7e - Felipe Massa, Ferrari : "Cette qualification était une loterie et le dernier numéro est toujours le plus chanceux ! Avec ces types de gomme sur ce type de piste, il est difficile de réchauffer les pneus ; il faut continuellement boucler des tours avant d'être en mesure de signer un bon chrono. Nous y sommes parvenus pendant la Q2, mais les choses se sont moins bien passées pendant la Q3. Il n'est jamais facile de réaliser un tour parfait lorsqu'on a si peu d'adhérence. Cette course ne sera certainement pas facile pour nous, vu nos positions sur la grille de départ et celles de nos principaux rivaux, mais il faut demeurer concentrés car ce sera une journée difficile pour tout le monde. Nous devons faire de notre mieux, nous verrons ensuite le résultat. Démarrer du côté poussiéreux de la piste ne va certainement pas aider... C'est la première fois que nous ne sommes pas contents de gagner une position sur la grille de départ (vu la pénalité de Grosjean, ndlr) !"

8e - Nico Hülkenberg, Force India : "Je suis heureux d'être de nouveau dans le top 10 de la grille. C'est un bel effort de la part de toute l'équipe, surtout lorsqu'on considère la situation dans laquelle nous nous trouvions hier soir. Mon tour lancé pendant la Q3 n'était pas si mal, mais il a été un peu compromis par une Williams dans les derniers virages alors peut-être que j'aurais pu faire un peu mieux. En général, je suis très content et puisque notre rythme sur les longs relais semblait compétitif hier, je suis également confiant de pouvoir faire une bonne course. Il y a encore beaucoup d'inconnus et nous n'avons pas de données précédentes sur lesquelles nous pencher, mais nous sommes en bonne posture et je m'amuse beaucoup sur ce nouveau circuit."

9e - Fernando Alonso, Ferrari : "Nous ne sommes jamais parvenus à réaliser le tour parfait. Nous savions que ce week-end elle allait être compliqué, mais de toute évidence nous étions trop lents aujourd'hui et nous allons donc démarrer loin derrière. Cela étant dit, c'est toujours à la fin de la course que l'on fait les comptes. À Abou Dabi nous étions également plus lents que nos principaux rivaux et nous sommes néanmoins parvenus à reprendre trois points dans le classement (des pilotes). Notre objectif demeure le même et il est toujours possible. Bien des choses peuvent arriver le dimanche. La fiabilité, la stratégie... Il sera important de déterminer le bon moment pour effectuer un arrêt, car des pneumatiques froids peuvent coûter plusieurs secondes (au tour) ici. Le travail d'équipe sera important comme toujours. Quant aux évolutions apportées ici, nous avons tenté de trouver la meilleure combinaison possible parmi tous les éléments à notre disposition. La dernière pièce à être développée n'est pas toujours le meilleur choix, surtout lorsque vous arrivez sur un tout nouveau circuit. Nous allons tout donner jusqu'à la limite, comme nous le faisons depuis début de l'année et lors de chaque week-end de course."

10e - Pastor Maldonado, Williams : "Les performances n'y étaient pas hier, mais c'était définitivement mieux pour nous aujourd'hui. Malheureusement je n'avais pas de grip en Q3 car c'est difficile de faire en sorte que les pneumatiques fonctionnent correctement ici. Cependant, le fait d'être dans le top 10 (sur la grille de départ) est important. Nous avons une bonne voiture, donc nous allons viser les points au cours de cette épreuve qui s'annonce intéressante. Il y a des drapeaux vénézuéliens partout autour de circuit et j'ai beaucoup de soutien car nous sommes près de chez moi, alors j'espère que cela me procurera un boost supplémentaire demain !"

11e - Bruno Senna, Williams : "Malheureusement, j'ai commis une petite erreur lors de mon meilleur tour pendant la Q2. Je suis sorti un peu large dans le virage 19 et le fait d'avoir des pneus sales m'a coûté une demi-seconde et certainement ma participation à la Q3. C'est frustrant, mais nous sommes en mesure de marquer des points en partant de cette position. Nous avons une bonne voiture et nous semblions compétitifs hier lors de nos simulations, alors j'ai hâte à la course. Nous allons tous passer à l'attaque sur ce circuit alors il sera important de se donner à fond."

Un autre problème de fiabilité chez McLaren, cette fois la victime est Button
© Sutton Images
Agrandir

12e - Jenson Button, McLaren : "C'était vraiment dommage d'être mis hors-service si tôt dans la séance qualificative. J'avais un problème d'accélérateur, j'ai perdu beaucoup de puissance pendant que j'étais en piste. Les ingénieurs ne savent pas exactement ce qui a provoqué cela. Heureusement, j'avais eu le temps de signer un chrono raisonnablement rapide pendant la Q2, assez bon pour me donner la 12e place sur la grille, sinon j'aurais pu démarrer d'encore plus loin. Ce circuit est vraiment amusant, mais dépasser ne sera pas facile. Le virage 1 sera délicat au départ, surtout pour moi car je serai au centre du peloton. J'espère néanmoins que nous donnerons un excellent spectacle pour les fans américains ; c'est génial de voir autant de gens accueillir notre sport."

13e - Paul di Resta, Force India : "Le week-end se passe difficilement jusqu'à maintenant, j'ai encore des problèmes à bien faire fonctionner les pneumatiques. Mon style de pilotage est plutôt doux, c'est peut-être la raison pourquoi je ne parviens pas à monter les pneus en température aussi bien que Nico (Hülkenberg) dont l'approche est plus agressive. La bonne nouvelle, c'est que je suis 13e sur la grille et donc du bon côté de la piste, cela devrait m'aider à effectuer un bon départ. La course sera longue mais je ne sais pas vraiment à quoi m'attendre. La voiture n'est pas tout à fait au niveau que j'aimerais, alors ce sera à moi d'en tirer le maximum. J'espère qu'une bonne stratégie m'aidera à progresser."

14e - Jean-Éric Vergne, Toro Rosso : "Je pense que l'équipe a bien travaillé jusqu'ici durant ce week-end pour mettre au point une voiture qui semble un peu plus compétitive que ce que nous avons pu voir sur les quelques dernières courses. Que je batte mon coéquipier n'a pas énormément de signification parce que nous avons rencontré des difficultés lors de la première séance. Peut-être que j'ai pu tirer un peu plus de la voiture cet après-midi, peut-être que j'ai pu trouver quelques dixièmes de seconde. Après avoir tapé un vibreur et endommagé ma suspension ce matin, j'ai perdu évidemment pas mal de temps de piste et sans cela j'aurais pu avoir une meilleure compréhension des pneumatiques. Cependant, comme je l'ai dit auparavant, la voiture me procure de bonnes sensations, il y a pas mal d'opportunités pour dépasser ici alors ma tactique, demain, sera de partir à la chasse aux points."

15e - Sergio Pérez, Sauber : "Nous avons perdu beaucoup de performance depuis la période d'essais de ce matin et pour le moment, nous ne savons pas vraiment pourquoi. La température de la piste a beaucoup augmenté, mais pour moi le réchauffement des pneus ne s'améliorait pas. La voiture avait tendance à survirer pendant les qualifications. Nous n'avons peut-être pas correctement suivi l'évolution de la piste. Je remercie toutes les personnes qui étaient dans les tribunes aujourd'hui, en particulier les Mexicains qui ont sacrifié temps et argent pour acheter des billets et venir à Austin. Dans mon pays, nous voyageons toujours avec la famille et je sais que ce n'est pas facile à faire car ce déplacement est dispendieux. J'aurais souhaité faire mieux aujourd'hui, mais je vais tout donner demain pour faire une bonne course pour ces gens. C'est sûr, je vais me battre pour des points, peu importe l'ampleur de la tâche."

16e - Kamui Kobayashi, Sauber : "Ce résultat est certainement décevant pour nous car après les essais libres, nous nous attendions à mieux. Monter les pneumatiques en température était plus facile cet après-midi, mais je ne suis toujours pas parvenu à les exploiter entièrement et je ne sais pas encore pourquoi c'est ainsi. Bien réchauffer les pneus devrait être moins difficile pendant la course, mais vu nos positions sur la grille de départ, ce sera difficile de signer un bon résultat."

Mercedes préfère se concentrer sur des évaluations
© Sutton Images
Agrandir

17e - Nico Rosberg, Mercedes : "J'ai roulé avec notre ancien échappement lors des qualifications aujourd'hui, cela faisait partie de notre programme d'évaluation pour l'année prochaine. Nous l'avons déjà utilisé hier et nous avons décidé de continuer pour le reste du week-end de manière à en apprendre davantage. La voiture m'a procuré de bonnes sensations ce matin lorsque les températures étaient fraîches, mais la différence avec Michael m'a surpris dans l'après-midi. Alors j'espère que notre rythme en course sera meilleur et que cela vaudra le coup d'avoir ce système sur la voiture. Je vais tout donner pour marquer des points."

18e - Daniel Ricciardo, Toro Rosso : "La séance a été difficile et frustrante pour moi. Nous savions que cela prendrait du temps pour faire monter les pneumatiques en température, en particulier avec un asphalte aussi piégeux. Nous ne sommes jamais vraiment parvenus à les faire fonctionner correctement. Je suis resté englué dans le trafic dans la première partie de la qualification et ensuite il y a eu un drapeau jaune alors que j'étais sur le point d'entamer les deux derniers tours. Cela veut dire que je n'ai jamais vraiment eu une piste claire. C'est l'une de mes pires séances qualificatives de la saison, et c'est la première fois que je ne parviens pas à accéder à la deuxième partie de la qualification en sept courses, alors je veux juste oublier cela et essayer de vivre un meilleur dimanche que le samedi que nous laissons derrière nous ; cela devrait être possible."

19e - Timo Glock, Marussia : "Aujourd'hui a été une nouvelle bonne journée. Je pense que nous nous sommes concentrés sur les bonnes choses, même si la dernière séance d'essais libres n'a pas été facile, car il est compliqué de réussir un bon tour ici. Pendant les qualifications, j'en ai réussi un alors que les pneumatiques étaient bien utilisés, mais vers la fin mes roues avaient tendance à décoller et j'avais de mauvaises sensations sur l'arrière de la voiture. Je pense que nous aurions pu aller plus vite parce que les pneumatiques étaient en train de s'améliorer énormément tour après tour, mais en raison des drapeaux jaunes nous n'avons pas pu améliorer. Cependant, nous sommes environ 0"8 au tour devant les Caterham et il faut être très content de cela. L'équipe a grandement progressé et elle a fait tout cela sans l'avantage d'un SREC, c'est quelque chose de très significatif. Je suis enthousiaste pour la course et j'espère que nous allons pouvoir continuer ce bon travail."

Les deux Marussia devant les deux Caterham, fait rare
© Sutton Images
Agrandir

20e - Charles Pic, Marussia : "Ce fut une bonne séance qualificative et le plus important, c'est que nous ayons placé nos deux voitures devant les Caterham. Lorsque l'on regarde en détails, cependant, on s'aperçoit que j'ai manqué d'un temps de piste important ce matin en raison de l'incident avec Pérez. Il nous a manqué quelques sensations à la fin de la troisième séance d'essais libres. Ensuite, à la fin de la première partie de la qualification, nous avons été ralentis par le trafic. Dans l'ensemble, même si nous n'avons pas tiré le maximum du matériel dont nous disposions, je suis heureux du résultat. C'est un résultat fantastique pour l'équipe, il nous permet de continuer à progresser à chaque course et c'est quelque chose de très positif. Maintenant, nous allons nous concentrer sur la course et prendre le temps, ce soir, d'analyser la meilleure manière de réaliser encore un bon résultat. Je remercie l'équipe qui a réussi un superbe travail."

21e - Vitaly Petrov, Caterham : "De toute évidence, les qualifications ne se sont pas déroulées comme nous le souhaitions. Je me suis retrouvé coincé dans la circulation pendant chacun de mes tours et je n'ai pu réaliser quelque chose de bien. Mais nous avons aussi des difficultés avec les pneumatiques depuis le début du week-end et c'était encore le cas aujourd'hui. De plus, la HRT s'est arrêtée en piste à un mauvais moment pour nous, alors que Heikki (Kovalainen) et moi étions juste derrière sur un tour rapide. Mais ce sont des choses que l'on ne peut prévoir, alors il faut tourner la page et espérer être meilleurs demain."

22e - Heikki Kovalainen, Caterham : "Nos performances étaient mauvaises aujourd'hui, c'est aussi simple que cela. Nous avons adopté un plan qui n'a pas fonctionné. Malheureusement, Vitaly (Petrov) et moi ne sommes par parvenus à monter suffisamment de température dans les pneus pour en tirer le meilleur, ni à gérer le trafic assez bien pour effectuer un tour propre. Mais demain est un autre jour, alors il faut se reprendre en main et signer de meilleures performances qu'aujourd'hui pendant la course."

23e - Pedro de la Rosa, HRT : "Ça n'a pas été facile et ce n'était toujours pas parfait, mais je savais que cela se passerait mieux aujourd'hui qu'hier. Je sentais déjà que la température des pneus montait plus rapidement. C'était un problème pour nous depuis le début du week-end et finalement nous y sommes parvenus pendant les qualifications. La température plus élevée de la piste à aidé et nous avons aussi amélioré l'équilibre de la voiture, mais le niveau d'adhérence demeure bas. Mais c'était néanmoins bien et j'espère que ce sera ainsi pour la course, bien que nous sommes loin de nos rivaux directs sur cette piste. Quoi qu'il en soit, nous ferons de notre mieux et nous nous battrons jusqu'au bout."

24e - Narain Karthikeyan, HRT : "Ce fut tout un défi ce matin pour monter les pneus en température, mais la situation s'est grandement améliorée en après-midi car la piste était plus chaude. Les pneumatiques et la voiture se comportaient beaucoup mieux et je suis parvenu a signer quelques bons tours. Je pense que j'aurais pu faire mieux pendant les dernières boucles mais la voiture s'est soudainement arrêtée. Il y a eu un problème avec l'alimentation en carburant et nous regardons cela de près, mais il ne devrait pas y avoir de souci pour la course."

Notes

*Grosjean : Pénalité de recul de cinq places suite au changement prématuré de sa boîte de vitesses.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff