• États-Unis

Andretti souhaite des invités

ESPN Staff
13 novembre 2012 « Austin, les modalités du DRS | Bianchi va découvrir Yeongam »

Pour Mario Andretti, la Formule 1 aurait plus de facilité à s'établir dans de nouveaux marchés si elle permettait aux équipes de préparer une troisième voiture, le temps d'une course, pour des pilotes locaux.

Pour la première fois depuis 2007, la F1 retourne aux États-Unis ce week-end, plus précisément à Austin au Texas. Andretti est le dernier pilote américain a avoir triomphé en F1 ; c'était en 1978. Ambassadeur du nouveau Circuit des Amériques, il a participé à son inauguration il y a quelques semaines.

Les tribunes seront remplies ce dimanche, mais il reste à voir si cette tendance se poursuivra à l'avenir sachant que la F1 a toujours eu des difficultés à s'implanter aux États-Unis. De plus, il n'y a aucun pilote américain sur la grille de départ. Andretti pense avoir une solution, applicable pour son pays comme ailleurs : laisser un pilote local participer à la course avec les deux titulaires habituels d'une équipe.

"J'aimerais voir la F1 ramener le règlement qui permettait l'ajout d'une troisième voiture et d'un pilote invité ; c'est grâce à cela que j'ai eu ma chance", a-t-il déclaré au journal canadien Globe and Mail. "Si un pilote porte son drapeau national chez lui, cela attire beaucoup plus d'attention. C'est toujours bien reçu et plus vous générez de l'intérêt, mieux c'est."

Enfin un véritable circuit de F1

Le septuagénaire croit également que le Circuit des Amériques, construit spécifiquement pour accueillir la F1, pourra par lui-même faire une différence dans la promotion du championnat aux États-Unis.

"Cela faisait longtemps qu'un complexe comme celui-là était attendu", a-t-il dit. "Il y a un grand nombre de circuits classiques aux USA et au Canada, mais à l'exception de celui de Montréal (circuit Gilles-Villeneuve), un grand nombre d'entre eux ne suivent plus les standards d'aujourd'hui en termes de sécurité et d'infrastructures. Et un ovale auquel on ajoute une portion de circuit, cela n'attire pas les gens et ne procure pas l'ambiance que recherchent les fans."

"Maintenant nous avons réellement un endroit où nous pouvons mettre en valeur le plus haut niveau du sport automobile. Je pense que tout fan de F1 en Amérique du Nord peut s'en réjouir."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff