• GP des États-Unis

Hembery prévient le paddock

ESPN Staff
13 novembre 2012 « Brawn apprend la patience | Bianchi va découvrir Yeongam »
Paul Hembery prévient de la nature abrasive de la piste texane
© Sutton Images
Agrandir

Le directeur de Pirelli Motorsport, Paul Hembery, met en garde les écuries de Formule 1 avant le premier Grand Prix disputé à Austin, au Texas, sur le nouveau Circuit des Amériques.

Le Grand Prix des États-Unis se déroule ce week-end sur une piste jamais fréquentée par les pilotes, hormis sur le simulateur. Pirelli a même décidé de fournir des pneus durs supplémentaires pour les essais libres du vendredi. Cela permettra au moins d'avoir plus d'action que souvent cette saison lors de la première journée.

Hembery pense que la nature abrasive de la piste pourrait en surprendre plus d'un. Au Texas, les écuries auront à leur disposition des gommes dures et medium ; la stratégie à deux arrêts sera à privilégier selon le patron de la division sportive du manufacturier italien.

"Je pense qu'un nouveau circuit en 'attrape' toujours certains", a confié Hembery en exclusivité pour ESPN. "Le tracé semble très intéressant, mais d'après les données, ce n'est pas un circuit avec une surface homogène, comme la Corée, l'Inde ou Abou Dabi. Mais nous pouvons quand même assister à une course avec deux arrêts."

Après un début de saison pendant lequel les pneus ont joué un rôle prépondérant, Hembery a ajouté que la gestion des gommes sera capitale lors des deux derniers Grands Prix.

Depuis plusieurs mois, les écuries avaient trouvé la solution pour mettre en place la bonne stratégie et économiser parfaitement leurs trains de pneus pour la course. Une défaillance comme de celle de Kimi Räikkönen en Chine, 14e à l'arrivée après avoir perdu tout espoir de podium à cause de pneus à l'agonie, nous n'en avons pas revu depuis.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff