Course

20:00 : Les pilotes s'élancent pour le tour de formation. Il fait 24° dans l'air, 31° sur la piste. Bonne course à toutes et à tous !!

19:55 : Aujourd'hui, 18 novembre 2012, Vettel est devenu un très grand. Il dispute son 100e Grand Prix. Et pourrait décrocher un 3e sacre d'affilée.

19:52 : On annonce environ 120 000 personnes dans les tribunes à Austin. Le public est venu en nombre pour ce premier Grand Prix des États-Unis depuis le 17 juin 2007 à Indianapolis, qui marquait aussi le début de carrière d'un certain Sebastian Vettel. C jour-là, Lewis Hamilton, rookie lui aussi, s'imposait dans sa McLaren, mais Vettel terminait huitième et inscrivait un point dans une modeste Toro Rosso, qu'il amenait un an plus tard à la victoire, à Monza en 2008, la seule victoire de l'écurie italienne à ce jour.

19:45 : L'hymne américain, The Star-Spangled Banner, vient d'être interprété sur le podium du Circuit des Amériques. Le public l'a repris en cœur, l'ambiance est magnifique. La F1 fait un beau come-back aux États-Unis. On attend la confirmation pendant la course. Austin sera encore au calendrier 2013, pas le New Jersey, repoussé à 2014.

19:35 : La grille de départ s'est remplie, comme les tribunes du Circuit des Amériques. La tension va commencer à monter. 56 tours de 5,5 kilomètres seront à parcourir pour remporter le premier Grand Prix de l'histoire à Austin.

19:27 : Encore cinq minutes avant l'ouverture de la ligne droite. La parade est terminée à Austin, les pilotes vont venir se placer sur la grille de départ. Il fait un grand soleil dans le ciel texan, mais les températures sont encore un peu fraîches.

19:19 : Nous n'avons pas encore parlé des autres pilotes Français. Jean-Éric Vergne a réussi son deuxième meilleur résultat en qualification depuis le début de saison, avec une 14e place. Charles Pic et Marussia ont réussi une excellente performance, dominant les deux Caterham. Le natif de Montélimar partagera la 10e ligne avec son coéquipier Timo Glock.

19:12 : Le circuit des Amériques plaît aux pilotes, hormis le côté gauche très sale sur la ligne de départ. Mais cette piste comporte des virages vu sur d'autres circuits. Après le premier virage en épingle comme à Spa, l'enchaînement 3-4-5 ressemble à Silverstone et Chapel-Maggetts-Becketts. Après une seconde épingle, dans le virage 11, les pilotes doivent aborder une ligne droite de plus d'un kilomètre, comme à Abou Dhabi. Le grand gauche virage 19 n'est pas aussi atypique, mais il est très piégeux, a-t-on pu voir depuis le début du week-end.


Recherche champion du monde au Texas ! © Getty Images

19:05 : Parlons un peu des USA et de la F1. Après cinq ans d'absence, Austin essaie de faire renaître cette catégorie. Et le public est au rendez-vous, dès le vendredi. Plus de 100 000 personnes sont attendues pour assister à la course dimanche.

La capitale du Texas est la 10e ville du pays à accueillir la Formule 1, après (d'ouest en est) Long Beach, Riverside, Las Vegas, Phœnix, Dallas, Indianapolis, Motor City Détroit, Sebring et Watkins Glen.

18:57 : Michael Schumacher dispute son 305e Grand Prix ce dimanche, il en aura un 306e et dernier la semaine prochaine à Interlagos avant sa retraite, cette fois définitive. Il ne battra pas le record de son ancien coéquipier, Rubens Barrichello, 322 départs entre 1993 et 2011. Mais, au nombre de kilomètres parcourus en F1, il ne lui en manque que huit pour dépasser le Brésilien, 80 067 à son actif. S'il boucle un tour et demi, le record appartiendra à Schumacher.

Comme le nombre de titres mondiaux (7), le nombre de victoires (91), le nombre de poles positions (68), le nombre de victoires sur une saison (13)...

18:52 : Rien ne nous dit encore si Vettel sera sacré aujourd'hui, mais l'écurie Red Bull a de grandes chances. Il ne manque que quatre points à l'équipe autrichienne pour s'adjuger un troisième titre de suite chez les constructeurs. Quatre points, c'est une huitième place. Nous ne prendrons pas trop de risques donc en disant d'ores et déjà que Red Bull sera championne du monde au terme des 56 tours du Grand Prix des États-Unis.

18:46 : La journée commence bien pour Red Bull puisqu'Antonio Félix da Costa, qui a roulé sur la RB8 dans les essais réservés aux Jeunes, à Abou Dabi, la semaine dernière, a remporté le Grand Prix de Macao en F3 la nuit dernière. Le Portugais a battu le Suédois Felix Rosenqvist. "C'est ma plus belle victoire", a déclaré le jeune pilote.

18:41 : Hormis le duel entre Vettel et Alonso, Lewis Hamilton se placera dans quelques minutes en première ligne. Webber et Räikkönen seront sur la deuxième ligne, les deux Allemands Michael Schumacher et Nico Hülkenberg sur la troisième.

18:34 Ferrari a été très honnête sur Sky Sports en avouant qu'elle a brisé le scellé sur la boîte de vitesses de Massa pour donner le plus de chances possibles à Alonso. Le titre est en jeu, Alonso n'aura peut-être plus d'occasions comme celle-là d'être sacré.

18:28 : Quatrième temps samedi, Romain Grosjean a rétrogradé à la neuvième place. Le Français, surnommé ''le cinglé du premier tour" par Mark Webber après Spa, s'élance juste derrière Alonso. Avec un premier virage en aveugle au sommet d'une grande montée sur ce nouveau Circuit des Amériques, espérons que le pilote Lotus ne mette pas fin au suspense tout de suite.

18:21 : En revanche, même en cas de victoire, Fernando Alonso ne sera pas champion à Austin. S'il venait à s'imposer, il aurait au maximum 15 longueurs d'avance sur Vettel avant Interlagos, et ce si Vettel ne finissait pas dans les points.

18:15 : Revenons à la lutte pour le titre. Vettel compte 10 points d'avance sur Alonso. Il sera sacré dès ce dimanche SI :
- Il gagne la course et Alonso ne fait pas mieux que 5e
- Il termine 2e et Alonso ne fait pas mieux que 9e
- Il termine 3e et Alonso ne marque pas de points.

18:11 : Le règlement obligeait Ferrari à changer de boîte de vitesses seulement en cas de problème. Ils ont choisi la manière forte, en brisant le scellé sur la boîte. Massa n'en change pas en fait mais perd quand même cinq places. Et voilà le résultat après cette décision tactique : Alonso partira 7e, Massa 11e, donc tous les deux sur le côté propre. Personne ne voulait du côté gauche au départ, plus sale et glissant. Alonso est du bon côté, mais Vettel et Webber aussi.


Vettel et Alonso, encore deux pilotes pour un titre © Press Association

18:05 : L'Espagnol, le dernier rival de Vettel, a réalisé le 9e temps samedi lors des qualifications. Il remonte d'une place sur la grille gâce à la pénalité de Romain Grosjean. Il en récupère même une deuxième à l'instant, son écurie Ferrari la joue tactique en faisant rétrograder Felipe Massa, alors 6e. Le Brésilien part avec une nouvelle boîte de vitesses et se retrouve 11e sur la grille.

18:00 : Avant cette avant-dernière épreuve de la saison, Vettel compte 10 points d'avance sur Fernando Alonso. Le pilote Red Bull a parfaitement géré Abou Dhabi, il avait terminé 3e en s'élançant des stands. Aujourd'hui, il sera en pole...

17:55 : Welcome everybody !!! Nous sommes dans la capitale du Texas, à Austin, pour la 19e manche du championnat du monde 2012. Pour ce retour aux USA, Sebastian Vettel pourrait transformer sa 100e course en 3e titre mondial.

Tour 1

Les drapeaux rouges s'éteignent, c'est parti pour le Grand Prix des États-Unis !! Superbe Alonso, déjà quatrième. Webber a passé Hamilton, le côté droit était bien le meilleur au départ.
Schumacher a conservé sa 5e place, devant Hülk et Räikkönen qui a perdu 3 places. Le premier virage s'est bien passé devant, bien pour le suspense. Grosjean est remonté au 8e rang.

Tour 2

Hülk a doublé Schumacher dans le virage 1, il prend la 5e place. Bon début pour le futur pilote Sauber. Vettel s'échappe devant Webber et Hamilton. Grosjean double Räikkönen et Schumacher en une fois, c'était chaud mais ça passe !

Tour 3

Grosjean se retrouve sixième, il a déjà gagné trois places depuis le départ. L'info de ce début de course, c'est que Vettel n'est virtuellement pas champion du monde à cause du superbe envol d'Alonso. Hamilton met la pression sur Webber, l'Australien fait des petites fautes mais Hamilton n'en profite pas.

Tour 4

Vettel, 2''6 d'avance sur Hamilton qui vient tout juste de doubler Webber. Alonso est 4e à 6''4 du leader. Force India est bien placée, avec Hülk 5e et Di Resta, parti 13e, qui se retrouve 8e. Vergne est 15e entre Button et Rosberg, Charles Pic 22e malgré un bon départ.

Tour 5

Hamilton encouragé par son stand, on l'exhorte à aller attaquer Vettel. Bagarre entre Maldonado et Button pour la 13e place. Schumacher est 9e juste devant Felipe Massa.

Tour 6

Hamilton reprend un dixième à Vettel, c'est toujours ça. Grosjean attaque pour dépasser Hülkenberg, mais il part en tête-à-queue dans le virage 19.

Tour 7

Le pilote Lotus se retrouve 10e, dans le peloton. Avec Massa, Schumacher, et Di Resta. Il vient même de se faire doubler par Pérez, il est 11e. Il a perdu gros dans ce virage 19, très piégeux depuis le début du week-end.

Tour 8

Hamilton est revenu à 2''2. C'est la dégringolade pour Romain Grosjean, doublé à l'instant par Bruno Senna. C'est dommage après un bon départ. Webber pointe à 5''1 de Vettel, Alonso à 8''8.

Tour 9

Button prend à son tour l'avantage sur Grosjean, désormais 13e. Le top 4 a fait le trou avec le reste du peloton. Hülkenberg, 5e, est à 15'' de Vettel. Senna dépasse Schumacher, il entre dans les points.

Tour 10

Grosjean rentre au stand, il a dû endommager un petit quelque chose sur sa Lotus après son tête-à-queue dans le 19. Hamilton revient comme une balle sur Vettel, 1''6, nouvel écart. Grosjean chausse des pneus durs.

Tour 11

Jenson Button s'est fait tasser par Schumacher dans la ligne droite qui a mis les roues dans la sortie des stands. Mais le pilote McLaren est passé au freinage du virage 1. Hamilton reste à 1''5 de Sebastian Vettel, il en demande beaucoup à ses pneus, Lewis. Massa vient de doubler Di Resta pour le gain de la 7e place.

Tour 12

Kimi Räikkönen met la pression à Nico Hülkenberg, toujours 5e. Alonso est déjà à plus de 10'' de Vettel. Lotus annonce une course mode endurance pour Romain Grosjean. Ils veulent que le Français boucle les 44 derniers tours avec les mêmes pneus durs.

Tour 13

Lewis Hamilton semble au-dessus dans le premier partiel, il colle trois dixièmes à Vettel. Il perd un peu de temps en fin de tour, mais il reprend 0''2 à Vettel dans ce tour. Nouvel écart : 1''4. Pendant ce temps, Räikkönen double Hülkenberg dans l'enchainement 3-4-5, quelle dépassement !! Exceptionnel !

Tour 14

Vergne est 15e, juste derrière Schumacher en difficulté avec ses gommes. Grosjean est 20e devant Glock et Charles Pic. Et Hamilton grappille encore deux dixièmes. Encore un tour et il pourra ouvrir son aileron arrière. Il est peut-être là le ''coéquipier'' d'Alonso.

Tour 15

Ça y est, Hamilton est sous la seconde par rapport à Vettel. Räikkönen attaque comme un fou, mais il est loin d'Alonso. Massa vient de piquer la 6e place à Hülkenberg, Vergne est dans les graviers...

Tour 16

Problème technique pour le pilote Toro Rosso, il abandonne suspension cassée. Schumacher vient de rentrer, il repart en pneus durs.

Tour 17

Le stand Red Bull signale à Webber qu'il a un problème avec son SREC. Encore pourrait-on dire ! Vettel reprend du mou, 1''4 d'avance, nouvel écart. Il rentre au stand, l'Australien. Et abandonne le Grand Prix, Alonso se retrouve 3e. Hülkenberg au stand aussi, il ressort en durs.

Tour 18

Alonso, 3e, est sous la menace de Räikkönen, qui enchaîne les chronos de grande qualité. L'Espagnol compte virtuellement 20 points de retard sur Vettel au championnat. Avec l'abandon de Webber, Red Bull n'est pas sûre d'être championne du monde. Si Vettel casse aussi, il faudra attendre le Brésil.

Tour 19

Massa très rapide en ce moment, il vient de reprendre le meilleur tour en course à Grosjean. Hamilton a pris un trou d'air depuis deux tours, il est maintenant à 3''2 de Vettel, qui va pouvoir souffler un peu. Grosjean remonte dans le peloton, il est 14e.

Tour 20

Massa revient fort sur Räikkönen, Alonso est parti un peu large dans le virage 19. Hamilton rentre au stand, il était deuxième. Il repart en durs, Alonso repasse par son garage aussi.

Tour 21

Il a perdu du temps Alonso au stand, le pneu arrière droit a mis longtemps à être changé. Le préjudice pourrait se monter à trois secondes pleines par rapport à un arrêt correct. Vettel rentre à son tour, aucun problème chez les mécanos Red Bull.

Tour 22

Vettel est ressorti juste devant Räikkönen. Massa est 4e, mais comme le Finlandais, il doit observer son premier stop. Button se fâche pour passer Senna, Mclaren lui demande maintenant de tout faire pour rattraper Alonso, avec des gommes pas encore à température.

Tour 23

C'est fait pour Button qui double Alonso, grâce à son DRS. L'Espagnol est 6e, Vettel virtuellement champion du monde. Hamilton a regagné du temps, il n'est qu'à 1''9 de Vettel et s'attaque à Räikkönen.

Tour 24

Le Finlandais laisse Hamilton libre d'aller se bagarrer à nouveau avec Vettel, il rentre au stand. Comme Alonso, Kimi perd du temps précieux dans les stands. Meilleur tour en course pour Jenson Button, qui occupe pour le moment la 5e place. Mais le Britannique ne s'est pas encore arrêté.

Tour 25

Hamilton signe le meilleur tour en course. Au jeu des ravitaillements, Grosjean se retrouve 9e alors que Ricciardo et Rosberg doivent encore rentrer au stand. McLaren continue d'encourager Hamilton.

Tour 26

Et il reprend encore deux dixièmes au leader. Massa, 3e, passe par la case stand. Permettant à Alonso de revenir dans les clous pour le championnat. L'Espagnol est 4e, derrière Button. Massa ressort juste derrière son coéquipier, en 5e position

Tour 27

Alonso a repris sa marche en avant, il refait son retard sur Button. Il est virtuellement 3e le pilote Ferrari. Et Hamilton revient à 1''5 de Vettel ! Webber annonce un problème d'alternateur sur sa RB8, Vettel va-t-il trembler ?

Tour 28

Daniel Ricciardo réussit une superbe première moitié de course. Il vient de doubler Massa et se retrouve 5e. Mais il ne s'est pas arrêté. Pris dans le trafic, Hamilton relâche derrière Vettel, il a perdu neuf dixièmes dans ce tour. Räikkönen prend le meilleur sur Massa.

Tour 29

Nous sommes à la mi-course, Vettel en tête devant Hamilton, Button et Alonso. Grosjean se fait voir derrière Rosberg. Et c'est passé pour le Français, qui récupère la 8e place.

Tour 30

Jenson Button continue, il est toujours 3e. Alonso n'a qu'à patienter derrière pour récupérer la place sur le podium provisoire. Daniel Ricciardo rentre au stand, mais bravo pour son début de Grand Prix.

Tour 31

Le pilote Toro Rosso repart avec des pneus durs, Räikkönen se retrouve à la 5e place, devant Massa et Grosjean. Hamilton reprend le meilleur tour en course et quatre dixièmes dans ce tour au leader Vettel.

Tour 32

Ricciardo est reparti en 13e position, preuve que les écarts étaient faibles dans le peloton. Hamilton à 1''6 de Vettel, pris à son tour dans le trafic. Button et Rosberg sont les deux pilotes à devoir encore passer par leurs stands.

Tour 33

Hamilton cravache comme il sait le faire dans ce tour, il revient à 1''2 de l'Allemand. Alors que Vettel fond sur d'autres retardataires. Räikkönen, Massa et Grosjean toujours en course pour la 5e place.

Tour 34

0''6 de retard, Hamilton est tout près. Button dit à son stand que ses pneus sont encore bien. 12e sur la grille, il partait avec les durs, il va s'arrêter le plus tard possible. Rosberg au stand Mercedes, il était 8e.

Tour 35

Il attaque, Lewis Hamilton, mais Vettel ne lâche rien. Il reprend trois dixièmes dans ce tour. Hamilton reste sous la seconde, il peut encore utiliser son DRS. Button enfin au stand, il chausse les gommes mediums, les plus tendres utilisées ce week-end. Et Alonso remonte sur le podium provisoire.

Tour 36

Meilleur tour en course pour Vettel, 1'40''911, Hamilton repasse au-dessus de la seconde. Button est ressorti en 6e place, mais Grosjean lui passe tout de suite devant. Depuis son tête-à-queue, le Français réussit une course superbe.

Tour 37

Encore vingt tours à parcourir, Vettel se dirige vers une nouvelle victoire, sa sixième cette saison. Mais Hamilton ne va pas lui laisser cet honneur. Et il n'est pas encore champion du monde, Alonso pointant au 3e rang.

Tour 38

Button revient très fort sur Grosjean avec ses pneus mediums neufs. Il pointe à cinq dixièmes. Hülkenberg toujours dans les points, il est 8e. Devant les deux pilotes Williams, Bruno Senna et Pastor Maldonado.

Tour 39

Vettel reste sous la menace du DRS de Lewis Hamilton. Button a doublé Grosjean dans le virage 15 après s'être rapproché grâce à son aileron arrière. Le Britannique reprend la sixième place.

Tour 40

Button va pouvoir s'attaquer à Kimi Räikkönen, ensuite il devra se mesurer à Felipe Massa, qui fera certainement tout pour protéger son leader. Massa fait tout effectivement et passe devant Räikkönen dans le virage 1. Hamilton est revenu à six dixièmes de Vettel, la lutte continue.

Tour 41

Räikkönen a déjà pris le trou par rapport à Massa, il est à 3''. Et voit Button se rapprocher. Schumacher observe un deuxième stop. Il reste encore quinze tours, Hamilton et Vettel se livrent vraiment un magnifique duel !

Tour 42

Paul di Resta, 14e, n'a pas du tout gêné les deux furieux. Saluons cette manœuvre du pilote écossais. Et il passe HAMILTON !! Dans le virage 12, il prend l'aspiration, Vettel n'y peut rien. Lewis Hamilton, dernier pilote vainqueur aux USA, prend la tête de la course.

Tour 43

Il prend tout de suite une seconde d'avance sur Vettel. Et il fait les affaires de son ancien coéquipier, Fernando Alonso, toujours 3e. Au championnat, 13 points le séparent virtuellement de Vettel. Avant le Brésil.

Tour 44

Jenson Button toujours à la bagarre pour la 6e place avec Kimi Räikkönen. Vettel se plaint à son stand de quelque chose. Massa maintient sa 4e place, très importante pour Fernando Alonso. Il a 7'' d'avance sur le duo Räikkönen-Button.

Tour 45

Button attaque dans le virage 12 mais Räikkönen défend chèrement sa peau. Vettel toujours dans le coup, à 1''3 de Lewis Hamilton. C'est fait pour Button, qui remonte au 5e rang, Räikkönen est battu !

Tour 46

Meilleur tour en course pour Fernando Alonso, toujours confortable 3e. Vettel grappille un dixième sur Hamilton mais ce n'est pas encore assez près pour ouvrir l'aileron arrière. Button est 5e à 7''2 de Felipe Massa.

Tour 47

Encore dix tours et 1''4 d'écart entre Lewis Hamilton et Sebastian Vettel. Massa baisse de rythme, il vient de concéder plus d'une seconde à Jenson Button dans ce tour, il revient à 6''1 du Brésilien. Et Grosjean se rapproche de son équipier...

Tour 48

Vettel n'abandonne pas, loin de là. Il revient à 1'' du leader. Encore huit tours à boucler pour devenir le premier pilote vainqueur à Austin. Alonso conserve sa 3e place, mais à plus de 33 secondes de ces deux-là. Button reprend encore une demi-seconde à Massa.

Tour 49

En fond de classement, à noter la belle course de Timo Glock, 19e dans sa Marussia. Il est dans les échappements du pilote Caterham Heikki Kovalainen. Marussia avait réussi une belle qualif samedi, elle confirme dimanche. Charles Pic est 20e

Tour 50

Hamilton toujours sous la menace de Vettel, 1''2 derrière. Hülkenberg s'était fait passer par Bruno Senna, mais l'Allemand récupère sa huitième place. Button ne reviendra pas à la régulière sur Massa, il pointe toujours à 5''5.

Tour 51

Hülk, Senna et Maldonado se bagarrent bien pour la huitième place. Sergio Pérez est 11e, devant ricciardo, Rosberg et Kobayashi. Une course moyenne pour Sauber ici, le Mexicain avait pourtant le soutien de nombreux compatriotes, venus en voisins.

Tour 52

Vettel va se contenter de cette deuxième place, il est à 1''5 de Lewis Hamilton. Mais il reprendra quand même quelques trois points à Alonso. Le titre devrait se jouer la semaine prochaine à Interlagos.

Tour 53

1'40''082, Vettel jette ses dernières forces dans la bataille en signant le nouveau meilleur tour en course. Encore quatre tours !! Maldonado et Senna étaient tout proches de l'accrochage, le Vénézuélien passe devant son équipier et prend la 9e place.

Tour 54

1'39''913, Hamilton ne lâche rien. Le Britannique reprend le meilleur tour en course. Grosjean ne reprendra pas Räikkönen, il est 7e le Français. Mais Lotus place ses deux voitures dans les points

Tour 55

1'39''709, Hamilton enfonce le clou à l'entame du dernier tour. Vainqueur en 2007 à Indianapolis, lors de la dernière épreuve de F1 disputée aux USA, il va devenir le premier vainqueur de l'histoire au Texas.

Tour 56

Et c'est fait pour Hamilton, qui devance Vettel à l'issue d'un duel de haute facture. Vettel termine sur le meilleur tour en course, à 6 dixièmes de seconde. 4e victoire de la saison pour Hamilton, qui va quitter McLaren la semaine prochaine.

Fernando Alonso termine 3e, le titre se jouera lors de la dernière de la saison, à Interlagos. Comme à Abou Dhabi il y a deux ans. Sauf que c'est Vettel qui sera virtuellement champion du monde au départ de la course. Treize points d'écart entre Vettel et Alonso. Mais Red Bull est déjà titrée chez les constructeurs.

Felipe Massa a accepté d'être retrogradé sur la grille pour aider son leader, il sort une grosse course et termine 4e devant Button, Räikkönen, Grosjean, Hülkenberg, Maldonado et Pérez. Pic finit 20e, Vergne a abandonné au 14e tour.

Lewis Hamilton vient se jeter dans les bras des membres de l'écurie McLaren. C'est sa 21e victoire de sa carrière, toutes avec l'équipe de Woking. Peut-être sa dernière. Vettel sera peut-être un peu déçu, Alonso s'en sort bien grâce à un super départ.

Les trois pilotes vont se présenter sur le podium, couverts d'un stetson, le chapeau traditionnel du cow-boy, le Texas fait les choses bien. Et le public apprécie.

Voilà pour cette première à Austin, que nous retrouverons la saison prochaine. Le titre pilotes se jouera dans une semaine au Brésil à Interlagos. Vettel sera le mieux placé au départ, mais Alonso n'est pas du genre à abandonner. Soyez avec nous pour cette ultime course de l'année ! Bonne fin de journée et à bientot sur ESPNF1.com