Comme beaucoup de pays européens, l'Espagne a une longue histoire dans le domaine des sports mécaniques. La sienne remonte à 1908, quand les courses se disputaient sur des routes autour de Sitges - ville située à 40km au sud de Barcelone. Le premier circuit permanent est construit à Sitges. Un circuit ovale de 1,9km - connu sous le nom de "Stiges Tarramor"- qui accueille le Grand Prix d'Espagne en 1923.

L'Espagne apparaît au calendrier du championnat du monde en 1951, en organisant une course au circuit de Pedrables. Toutefois, la législation en vigueur concernant la sécurité des spectateurs, suite à l'accident mortel survenu au Mans en 1955, oblige les organisateurs à retirer le circuit pédestre de Pedrables du calendrier officiel. Dans les années 60, l'Espagne annonce son intention de réintégrer le championnat du monde et le Royal Automobile Club d'Espagne commande la construction un nouveau circuit à Jarama. En 1967, le circuit organise une course qui ne compte pas pour le championnat du monde. La course est remportée par Jim Clark dans une Lotus. En 1968, le Grand Prix d'Espagne réintègre le calendrier et, à la suite du Grand Prix, les organisateurs annoncent que les prochaines éditions se dérouleront en alternance à Jarama et Montjuic.

En 1975, la course qui a lieu sur le circuit de Montjuic tourne au drame. Il y avait eu de gros problèmes de sécurité durant les essais et Emerson Fittipladi abandonne dès le premier tour. Au 26ème tour, la voiture de Rolf Stommelen fait une sortie de piste, tuant quatre spectateurs. La course est arrêtée et la victoire accordée à Jochen Mass, mais la moitié des points seulement est attribuée. Lella Lombardi finit sixième, et elle reste à ce jour la seule femme ayant marqué des points au championnat du monde. La course retourne à Jarama et y reste jusqu'en 1981. Ensuite, elle est retirée du calendrier.

En 1985, le maire de Jerez commande la construction d'un nouveau circuit, dans le but de développer l'activité touristique. Le circuit est fini à temps pour accueillir la course en 1986, et les spectateurs assistent à l'une des arrivées les plus palpitantes de l'histoire de la F1. Après une lutte homérique, Ayrton Senna et Nigel Mansel franchissent la ligne côte à côte. Après délibération, les commissaires attribuent la victoire à Senna, pour seulement 0.014 seconde.

Le dernier Grand Prix d'Espagne à Jerez a lieu en 1990. Durant les essais, la voiture de Martin Donnelly est détruite, suite à une collision à grande vitesse; Donnelly est certes gravement blessé, mais il a surtout beaucoup de chance de s'en sortir vivant. En 1991, la course est organisée à Barcelone, sur le nouveau circuit de Catalogne. Elle y est restée depuis.