Une image du premier Grand Prix de Singapour © Getty Images

Première course : 2008

Nombre de courses : 2

Circuit : Marina Bay Circuit

L'origine cette cette course remonte à 1961 : c'était alors une épreuve non inscrite au championnat du monde et connue sous le nom de "Orient Year Grand Prix", avant d'être renommée Grand Prix de Malaisie l'année suivante. En 1965, Singapour obtient son indépendance et, dès lors, la course va se dérouler sur le circuit urbain de Thomson Road sous le nom de Grand Prix de Singapour. La course a lieu jusqu'en 1973, puis elle est supprimée, après les accidents mortels qui ont endeuillé l'épreuve en 1972 et 1973. Le premier choc pétrolier en 1973 est peut-être également l'une des raisons de sa suppression.

En 2007, la chaîne hôtelière Ong Beng Seng et le gouvernement de la cité-État de Singapour annoncent qu'ils ont signé un contrat de cinq ans avec la FIA pour organiser un Grand Prix dans la marina de Singapour, sur un circuit urbain. Ce sera la première course de F1 courue de nuit.

Le Grand Prix a lieu le 28 septembre 2008, et c'est la 15e épreuve du Championnat du monde. Fernando Alonso remporte la course au volant de sa Renault, mais un peu moins d'an an plus tard, fin août 2009, le scandale éclate.

Nelson Piquet Jr, récemment limogé par Renault, accuse publiquement l'écurie française et son directeur Flavio Briatore de l'avoir obligé à s'accidenter volontairement pour faire intervenir la voiture de sécurité, ce qui aurait permis à son coéquipier Fernando Alonso, en difficulté à ce moment de la course, de remporter le Grand Prix, à la faveur des arrêts au stand de ses concurrents.

À la suite de ce qu'on appelle désormais le" Crashgate", les deux pilotes auditionnés échappent aux sanctions et l'écurie Renault est suspendue deux ans avec sursis. En revanche, Flavio Briatore et le directeur exécutif Pat Symonds sont reconnus coupables de tricherie : Briatore est radié à vie du championnat du monde de Formule 1 et Symonds en est exlu 5 ans.

La course de 2009, remportée par Lewis Hamilton, ne soulève cette fois aucune controverse. Toutefois, l'accident du nouveau pilote Renault Romain Grosjean lors des essais, exactement au même endroit que Piquet Jr en 2008, a provoqué quelques froncements de soucils.