• Sauber C32

Le packaging, un très gros défi

ESPN Staff
2 février 2013 « Mercedes offre un aperçu de la W04 | Bianchi va découvrir Yeongam »

Le concepteur en chef de l'écurie Sauber, Matt Morris, a révélé que le packaging interne de la nouvelle monoplace C32 a été un défi considérable à relever au cours des derniers mois.

La voiture 2013 de l'équipe suisse compte plusieurs détails très distinctifs, comme des pontons plutôt étroits pour minimiser la perturbation de l'écoulement de l'air vers l'arrière. Suite au lancement de la monoplace samedi, Morris a admis que la réorganisation des radiateurs a été difficile mais le résultat devrait être payant.

"Évidemment, cela a été fait pour des considérations aérodynamiques", a-t-il dit. "Ce fut un énorme défi pour nous, autant en termes de structure qu'en termes de packaging vu les radiateurs et les boîtes électroniques (qui devaient s'y insérer). Et il fallait que tout puisse passer les tests de collision exigés par la FIA. Ce fut un très gros défi."

À la blague, il a cité l'accident de Sergio Pérez survenu pendant la séance qualificative du Grand Prix de Monaco 2010, lorsque le Mexicain a détruit le côté droit de la Sauber : "Quand la voiture est revenue (au garage) et que nous avons vu le ponton écrasé, nous nous sommes demandés s'il serait possible de faire cela nous-mêmes."

Un nez pas tout à fait caché

Morris a également donné quelques détails sur le museau de la C32, dont la marche est couverte par un panneau, comme le permet la FIA dorénavant. Force India, Ferrari et McLaren ont adopté ce style, mais pas Lotus qui hésite encore sur la question. Chez Sauber, le nez cassé est toujours apparent puisque le panneau ne le cache pas entièrement ; il semble être conçu pour acheminer le flux de l'air vers la marche.

"Les règlements (techniques) ont peu changé", a-t-il rappelé. "Mais comme vous pouvez le constater, notre voiture est visuellement très différente de la précédente. En ce qui concerne l'avant, le règlement permet maintenant d'installer un 'panneau de courtoisie' pour cacher la marche. Il s'agit essentiellement d'une pièce ne faisant pas partie de la structure (de la voiture)."

"C'est une des grandes questions que tout le monde pose aux équipes : aura-t-elle ou n'aura-t-elle pas une marche sur le museau? Je dirais que nous avons quelque chose qui se situe entre les deux", a conclu Morris.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff