• Renault

Boullier espère ''une grosse performance''

ESPNF1 Staff
19 novembre 2011 « Emanuele Pirro nommé commissaire | Bianchi va découvrir Yeongam »

Avant que Renault ne devienne Lotus, le patron de l'écurie d'Enstone, Éric Boullier espère offrir une digne sortie au Losange, lors de la dernière course de la saison, dans huit jours, pour le Grand Prix du Brésil.

"Mes espoirs sont de bien finir la saison", a déclaré le dirigeant français. "L'équipe a travaillé dur et sans relâche toute cette saison et ce serait bien qu'elle soit récompensée par un bon résultat. Pour nos attentes, nous n'avons pas été performants à Yas Marina. Interlagos sera un autre endroit compliqué, mais c'est un classique et je suis impatient d'y emmener l'équipe et de nous y donner à fond."

Des hauts et des bas

Il est temps que les vacances arrivent pour Renault qui n'a marqué que six points sur les dix dernières courses et qui est encore sous la pression de Force India pour ce dernier Grand Prix. "C'est une longue et éprouvante saison", a convenu Boullier. "Quand vous marquez des points et obtenez des résultats positifs, cela raffermit la motivation de l'équipe et maintient l'optimisme. Inversement, un team en manque de forme et dans l'adversité aura toutes les difficultés pour maintenir le moral des troupes."

"Cet aspect devient prééminent au cours d'une saison longue et dure, mais j'espère que nous avons pu garder un moral à niveau correct pendant les mauvais moments que nous avons traversés ces dernières semaines. De notre point de vue, les courses de l'Inde et d'Abou Dabi ont été mauvaises, mais il est important de rester fixés sur notre objectif et de profiter de la dernière course de l'année."

Pour son écurie, Boullier parle aussi des "meilleurs moments" vécus surtout en début d'année, citant "bien entendu, les podiums conquis par Vitaly (Petrov) et Nick (Heidfeld) en Australie et en Malaisie. C'était une superbe façon d'entamer la saison, mais il était forcément difficile de maintenir ce niveau de performance alors que les concurrents finissaient par prendre leurs marques. Nous avons continué à inscrire un bon nombre de points tout au long de la première partie de la saison."

"Bien sûr, l'accident de Robert avant le début de la saison a altéré le positif, cela a terriblement contrarié les projets de l'équipe"
Éric Boullier

"Le Canada a d'ailleurs été une excellente course pour Vitaly. Mais nous nous sommes essoufflés à partir du moment où notre développement n'avançait pas au même rythme que nos concurrents. Bruno (Senna) a très bien réussi lors de ses premières courses, notamment à Monza où il a marqué des points, mais récemment, il n'y a pas eu la régularité nécessaire pour obtenir de bons résultats. Bien sûr, l'accident de Robert (Kubica) avant le début de la saison a altéré le positif, cela a terriblement contrarié les projets de l'équipe. Enfin, pour l'instant, je n'aimerais rien tant qu'une grosse performance pour finir", conclut-il.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff