• Red Bull

Horner plus relax

ESPN Staff
17 février 2013 « GP2 et GP3 peut-être sur Sport+ | Bianchi va découvrir Yeongam »
Horner : "La pression, elle fait partie du jeu, elle fait partie de notre discipline"
© Sutton Images
Agrandir

Le patron de l'équipe Red Bull, Christian Horner, estime qu'après trois doublés de rang la pression est moins forte sur son équipe, mais qu'elle a toujours soif de victoire.

"À de nombreux égards, nous avons moins de pression parce que nous venons de faire trois doublés dans les Championnats du monde", a-t-il déclaré à Sky Sports. "Personne ne pourra jamais nous enlever cela, c'est maintenant inscrit dans les livres d'histoire. Mais nous nous mettons nous-mêmes la pression parce que nous voulons continuer cette série de victoires. Bien sûr, commencer la saison en étant champions en titre, cela veut dire que vous êtes l'équipe à battre, mais c'est quelque chose auquel nous nous sommes habitués ces dernières années. La pression, elle fait partie du jeu, elle fait partie de notre discipline."

"Le diable dans les détails"

Red Bull est devenue la quatrième équipe seulement à remporter trois titres de suite chez les Constructeurs. Quant à Sebastian Vettel, le champion du monde, il est le premier à remporter ses trois premiers titres d'affilée. "C'est quelque chose de grand", rappelle Horner. "Mais la motivation est encore très élevée. Nous avons encore une équipe qui est relativement jeune et tout le monde apprécie de gagner. Tout le monde aime le succès. Il y a une vraie détermination. La Formule 1, c'est le plus grand sport d'équipe au monde et vous ne remportez des titres que si vous avez une équipe qui travaille avec une grande cohésion."

Red Bull peut-elle perdre le titre cette année ? Horner affirme, en tout cas, que son équipe ne s'y est jamais prise aussi tard pour travailler sur une nouvelle voiture. Même si la RB9 a été lancée pour les premiers essais hivernaux, à Jerez, le dirigeant britannique avoue qu'il a eu quelques frissons.

"Nous nous sommes battus l'année dernière pour le titre jusqu'à la dernière course", a-t-il expliqué. "Cela veut dire que nous avons développé la voiture de l'année dernière jusqu'au bout. Et quand Adrian Newey (directeur technique) entre dans votre bureau et vous dit 'Je crois que cette fois nous sommes un petit peu en retard', alors vous ne vous sentez pas très bien. Mais les efforts que nous avons faits cet hiver ont été impressionnants, en particulier à l'occasion de la trêve de Noël, cela nous a permis de préparer la voiture et de l'avoir pour les premiers essais. Maintenant il faut laisser le temps au temps pour dire si cela sera suffisant."

"Le développement sera incessant pour tout le monde et ce sera probablement un facteur clé"
Christian Horner

"La voiture que nous avions à Jerez, cependant, était très différente de celle que nous aurons à Melbourne (pour la première course de la saison, dans un mois)", a précisé Horner. "Mais c'est quelque chose que nous partageons avec toutes les autres équipes de pointe. Le développement sera incessant pour tout le monde et ce sera probablement un facteur clé, cette année, pour remporter le championnat. Mais avec un règlement stable, les gains que nous pouvons faire dans ce domaine vont être plus faibles. Plus que jamais, le diable se nichera dans les détails."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff