Sebastian Vettel  Allemagne

  • Nom complet Sebastian Vettel
  • Né le 3 juillet 1987
  • Lieu de naissance Heppenheim, Allemagne
  • Âge 27 ans et 61 jour(s)
  • Taille 1.76 m
  • Poids 58 kg
  • Équipe actuelle Red Bull
  • Précédentes équipes BMW Sauber, Toro Rosso
driver portrait
Championnat du monde 2014
# Grand Prix Circuit Date Car Pos Pts Qual FL
1 Australie Albert Park 16 March Red Bull (RB10) - 12
2 Malaisie Sepang 30 March Red Bull (RB10) 3 15 2
3 Bahreïn Bahreïn 6 April Red Bull (RB10) 6 8 10
4 Chine Shanghai 20 April Red Bull (RB10) 5 10 3
5 Espagne Catalogne 11 May Red Bull (RB10) 4 12 15 FL
6 Monaco Monaco 25 May Red Bull (RB10) - 4
7 Canada Gilles Villeneuve 8 June Red Bull (RB10) 3 15 3
8 Autriche Spielberg 22 June Red Bull (RB10) - 12
9 Grande-Bretagne Silverstone 6 July Red Bull (RB10) 5 10 2
10 Allemagne Hockenheim 20 July Red Bull (RB10) 4 12 6
11 Hongrie Hungaroring 27 July Red Bull (RB10) 7 6 2
12 Belgique Spa 24 August Red Bull (RB10) 5 10 3
Statistiques par année
Année Voiture Race Démar Vic Pod Class Meill Pole Front Meill Tour CdC Pts Pos
2007 BMW Sauber, Toro Rosso 8 8 0 0 5 4 0 0 7 0 0 6 14
2008 Toro Rosso 18 18 1 1 12 1 1 1 1 0 0 35 8
2009 Red Bull 17 17 4 8 14 1 4 8 1 3 1 84 2
2010 Red Bull 19 19 5 10 16 1 10 13 1 2 0 256 1
2011 Red Bull 19 19 11 17 18 1 15 18 1 3 2 392 1
2012 Red Bull 20 20 5 10 19 1 6 8 1 6 2 281 1
2013 Red Bull 19 19 13 16 18 1 9 15 1 7 3 397 1
2014 Red Bull 12 12 0 2 9 3 0 3 2 1 0 98 6*
Total 132 132 39 64 111 1 45 66 1 22 8 1549
Course Circuit Date
Première Grand Prix des États-Unis Indianapolis 17 juin 2007 Résultats
Dernière Grand Prix de Belgique Spa 24 août 2014 Résultats
Fiche
© Sutton Images

Champion de Formule BMW en 2004, à l'âge de 17 ans, après avoir gagné 18 des 20 épreuves au programme, Sebastian Vettel n'a pas perdu de temps pour arriver au sommet.

Aidé par Red Bull depuis le début de son apprentissage, le jeune Allemand a terminé 5e, meilleur débutant, des F3 Euro Series en 2005. Il redoublait dans la catégorie en 2006, où il grimpait à la 2e place.

Devenu pilote d'essais pour les séances libres du vendredi avec l'équipe BMW Sauber en F1, il a débuté la saison 2007 avec l'objectif d'obtenir le titre dans les World Series by Renault. Mais les débuts de Vettel dans la catégorie reine allaient se faire prématurément lorsque l'équipe helvético-germanique lui demandait de remplacer Robert Kubica (blessé au Canada) pour le Grand Prix des États-Unis. 8e et avec un point en poche, il retrouvait ensuite le banc des remplaçants.

Il ne restera pas longtemps inactif. Titularisé chez Toro Rosso (l'écurie satellite de Red Bull) à partir du Grand Prix de Hongrie - suite au divorce entre l'équipe italo-autrichienne et l'Américain Scott Speed - Vettel a réalisé quelques coups d'éclats en fin de saison 2007 en prenant notamment la 4e place du GP de Chine.

Le propriétaire de Red Bull, Dietrich Mateschitz, en était convaincu : son jeune protégé sera une grande star de la F1 dans les années à suivre. En 2008, les résultats du jeune Allemand au volant de la modeste Toro Rosso lui ont entièrement donné raison. Vettel a inscrit des points à six reprises lors des sept dernières courses, sans oublier une mémorable et incontestable première victoire sur le circuit italien de Monza en point d'orgue.

Promu au sein de l'écurie principale Red Bull Racing en 2009, Vettel a confirmé son potentiel et s'est offert quatre victoires supplémentaires. Des succès qui lui permettaient de rivaliser pour le titre avec Jenson Button jusqu'à l'avant-dernière course.

Vettel est reparti à la conquête du titre en 2010, toujours sous la bannière Red Bull. Il a dû surmonter des problèmes de fiabilité, des erreurs de pilotage et des tensions entre lui et son coéquipier Mark Webber, mais il est le plus rapide du plateau et accumule 10 poles positions et cinq victoires.

Au terme d'une saison extrêmement compétitive comptant cinq candidats au titre, Vettel est couronné lors de la dernière manche du championnat 2010 : à 23 ans et quatre mois, il devient le plus jeune champion de l'Histoire de la F1. Sur toute la durée de la saison 2010, il n'avait jamais mené le classement des pilotes avant de franchir la ligne d'arrivée à Abou Dabi.

En 2011, pour remporter son deuxième titre, il faisait au contraire la course en tête, écrasant son coéquipier Mark Webber et remportant le titre au Japon. Au passage, il battait le record du nombre de pole positions en une saison : 15 contre les 14 de Nigel Mansell en 1992. Il est aussi devenu le plus jeune double champion du monde.

Son objectif en 2012 était, bien entendu, de conserver le titre pour une troisième année consécutive. Et ce fut fait mais avec beaucoup plus de difficulté qu'en 2011. Il fallut attendre le dernier quart de la saison pour voir l'Allemand émerger et la dernière course, un thriller, au Brésil, pour le voir écarter la menace Fernando Alonso, au bout d'une remontée qui faisait de lui le premier pilote à remporter ses trois premiers titres consécutivement.

En 2013, le pilote allemand a poursuivi sur sa lancée, cette fois en dominant le plateau, s'emparant quasi-facilement d'un quatrième titre de champion du monde. Au passage, il établissait un nouveau record de victoires consécutives avec neuf succès en fin de saison.

Il s'agit donc d'une série en cours pour Vettel, qui espère que la nouvelle réglementation technique de 2014 ne va pas briser le rythme de Red Bull.

Haut de la pageHaut

Magazines récents

Haut de la pageHaut

Dernières photos

25 août 2014

Sebastian Vettel en piste à Sotchi

24 août 2014

Sebastian Vettel et Guillaume Rocquelin discutent

23 août 2014

Nico Rosberg entouré de Sebastian Vettel et Lewis Hamilton après les qualifications

     

Voir la liste complète des photos

Haut de la pageHaut