• Concurrence

Schumacher compare les époques

ESPN Staff
2 janvier 2013 « Pérez-Sala jette l'éponge | Bianchi va découvrir Yeongam »

Retraité du paddock depuis la fin de la saison 2012, Michael Schumacher pense que la concurrence entre les pilotes est plus forte aujourd'hui qu'elle ne l'était lors de son premier passage en Formule 1.

Interrogé par Auto Motor und Sport si la concurrence avait été plus grande entre 2010 et 2012 (avec Mercedes) que lors de sa première carrière entre 1991 et 2006 (avec Jordan, Benetton et Ferrari), l'Allemand a répondu : "Oui, parce que les écarts sont plus faibles.

"À mes débuts, il y avait toujours la possibilité d'être plus rapide que l'autre pilote, non seulement par quelques dixièmes, mais par une seconde. Pourquoi? Parce que les voitures n'étaient pas aussi équilibrées et étaient donc très dures à conduire", a expliqué le septuple champion du monde. "En tant que pilote, vous aviez à l'époque beaucoup plus de possibilités. Aujourd'hui, les monoplaces sont stables et bien équilibrées."

Cependant, le Kaiser estime que les pilotes ne sont pas forcément d'un meilleur niveau à l'heure actuelle : "Les pilotes d'aujourd'hui ? Les meilleurs sont en Formule 1. Le travail n'est pas le même qu'au début de ma carrière. Mes anciens collègues ont dû s'adapter aux nouvelles normes. La différence aujourd'hui, c'est que la nouvelle génération a grandi avec toutes ces choses."

Au cours de sa première carrière en F1, Schumacher a signé 91 victoires. Lors de la deuxième, Il est monté une fois sur le podium grâce à une 3e place.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff