• Mercedes

Brawn apprend la patience

ESPN Staff
13 novembre 2012 « Hamilton Snr croit au pari de son fils | Bianchi va découvrir Yeongam »
Ross Brawn continue de mettre la pression du Red Bull, à tout le moins d'essayer
© Sutton Images
Agrandir

Ross Brawn, le patron de l'équipe Mercedes, reconnaît la suprématie de Red Bull mais il ne se décourage pas pour autant. Pour avoir été au sommet avec Ferrari par le passé, il sait que la roue tourne toujours en Formule 1.

Pour l'ancien stratège de la Scuderia, qui régna sans partage au début des années 2000 avec Michael Schumacher, la domination de Red Bull, qui pourrait se concrétiser ce week-end pour la troisième année consécutive, n'est "pas un souci" pour l'intérêt du Championnat. "Il viendra un moment où l'équilibre va se modifier", assure Brawn, "un moment où Red Bull ne sera plus la meilleure."

Double DRS, un frein

Brawn espère qu'il saura alors en profiter avec Mercedes. Cette saison avait pourtant bien commencé avec la première victoire remportée par la marque à l'Étoile depuis son retour à la compétition, en Chine, par l'intermédiaire de Nico Rosberg. Le double DRS mis au point l'hiver dernier faisait alors merveille. Mais cette invention a rapidement vieilli et c'est ce que Brawn a admis auprès de l'hebdomadaire italien Autosprint.

"Le double DRS était une bonne idée mais de nombreuses technologies intelligentes ont vu le jour autour de l'aileron avant. Nous avions conçu le nôtre autour de notre idée", a déclaré le Britannique. "Au final, dès qu'une approche s'est montrée plus efficace, nous avons été dépassés." Et Brawn d'admettre que le double DRS ne sera pas présent sur la prochaine monoplace de Brackley.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff