• Mercedes

Les États-Unis ont leur place

ESPN Staff
10 novembre 2012 « Vettel ne devrait pas attendre | Bianchi va découvrir Yeongam »

Norbert Haug, le vice-président de Mercedes Motorsport, est heureux de voir la F1 retourner aux États-Unis pour la première fois depuis le Grand Prix couru à Indianapolis en 2007. Jusqu'à nouvel ordre, le grand cirque se réunira annuellement à Austin.

"Cela fait cinq ans depuis notre dernière visite aux États-Unis. Il y a un grand sentiment d'effervescence en Formule 1 et nous y retournons pour courir sur une piste faite sur mesure, soit le Circuit des Amériques", a dit Haug.

"Il s'agit d'un nouveau défi pour les équipes, un véritable test pour les voitures et les pilotes. La piste est loin d'être fade car le tracé est exigeant et compte des dénivellations importantes. Le premier secteur est extrêmement exigeant, on y trouve des virages à haute vitesse difficiles. Tout au long du tour, on ressent des échos des grands circuits du monde."

Enfin percer le marché

Cependant, le GP des États-Unis et la F1 ont une relation compliquée. Au cours des années, plusieurs circuits ont souhaité la bienvenue à la catégorie reine mais la discipline n'a jamais réussi à prendre pied au pays de l'Oncle Sam. Pourtant, le marché américain est énorme et compte de nombreux fans.

"Notre discipline a toujours eu des supporters très dévoués aux USA", a rappelé Haug. "Leurs connaissances sont impressionnantes et ils ont toujours accueilli la F1 chaleureusement. Il est donc important pour notre sport, et pour son image, de retourner aux États-Unis (…) Le pays doit avoir sa place sur un calendrier de championnat du monde. Le circuit semble avoir tous les bons ingrédients pour un week-end de course excitant et nous avons hâte de faire une grande course pour les fans américains."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff