• Mercedes

Rosberg veut titiller Vettel

ESPN Staff
4 juillet 2013 « Räikkönen oublie les rumeurs | Bianchi va découvrir Yeongam »
Nico Rosberg veut continuer à jouer les trouble-fête dans le championnat 2013
© Getty Images
Agrandir

Nico Rosberg affirme qu'il ne pense pas au titre malgré ses deux victoires sur les trois dernières courses, mais qu'il aimerait bien donner un peu de fil à retordre à son compatriote Sebastian Vettel en tête du classement.

Il y a 50 points d'écart entre les deux pilotes allemands qui évolueront à domicile ce week-end sur le Nürburgring, lors du Grand Prix d'Allemagne.

"À court terme, ce que je veux c'est aller titiller Sebastian et Red Bull, course après course, en me trouvant devant eux", a déclaré Rosberg. "C'est la chose la plus importante, me retrouver devant eux et devant les autres équipes, et essayer de gagner le plus de courses possible. C'est ce sur quoi nous nous concentrons pour le moment."

"Je vis de grands moments"

Lorsqu'on lui demande s'il pense qu'il peut remporter le titre cette année, Rosberg répond : "C'est trop tôt pour le dire. Nous sommes vraiment concentrés sur le fait de profiter au maximum de notre dynamique, de la conserver et d'en tirer le maximum une course après l'autre, comme on l'a fait ces dernières courses. Nous verrons ensuite."

"Je vis de grands moments de ma carrière", a-t-il rappelé. "C'est quelque chose de nouveau ; je n'ai jamais eu une voiture aussi rapide. Elle me permet d'être devant aussi bien en qualification que lors de la course. Maintenant que la voiture s'améliore, nos chances de bien figurer le dimanche s'en trouvent accrues et c'est quelque chose qui constitue une véritable motivation."

Rosberg a également abordé les changements de pneumatiques qui sont prévus pour ce week-end mais aussi pour le Grand Prix de Hongrie à la fin du mois de juillet. "Je pense qu'ils auront un impact", a-t-il déclaré. "La performance sera différente en qualification et aussi en course, alors il sera intéressant de voir s'il est possible pour nous de tirer parti de cela. C'est aussi une chance de mieux comprendre ces nouveaux pneumatiques que les autres. On va essayer de tirer le maximum de ce changement."

Enfin, Rosberg n'a pas pu éviter les questions sur les essais secrets qui ont été effectués avec Pirelli au mois de mai à Barcelone et sur ce que cela pourrait apporter à son équipe ce week-end. "Il n'y a aucun avantage", a martelé Rosberg. "On ne sait même pas si nous avons roulé avec ce pneumatique lors de ces essais. Il faut demander ça a Pirelli."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff