• Championnat 2012

McLaren pense aux points perdus

ESPN Staff
27 novembre 2012 « Hamilton anticipe son transfert | Bianchi va découvrir Yeongam »

Le patron de McLaren, Martin Whitmarsh, a donné à son équipe comme objectif en 2013 de mieux profiter de toutes les opportunités qui s'offrent à elle pour marquer des points.

Cette saison, McLaren a réussi à s'emparer de la première ligne de la grille de départ à quatre reprises, mais n'a récolté que 105 des 172 points potentiellement disponibles. Au total, McLaren a connu 12 Grands Prix au cours desquels il y a eu au moins un abandon ou aucune récolte de points, comparé à huit pour Red Bull et Ferrari. La McLaren MP4-27 était pourtant une voiture compétitive, mais des problèmes de fiabilité et des erreurs dans les stands ont trop souvent coûté cher.

"Les choses ne se sont pas terminées comme nous le souhaitions, mais je pense que nous avions une bonne voiture compétitive pendant la dernière partie de la saison", a dit Whitmarsh. "Cela signifie que nous devons nous assurer d'être en bonne position dès le début de l'an prochain. Je pense que notre voiture était rapide la majorité du temps cette année, mais il faut faire en sorte que nous prenions vraiment les points qui sont à notre portée."

"Trop de points nous ont glissé entre les doigts cette année, ce qui est frustrant, mais nous avons néanmoins signé sept belles victoires. Plusieurs équipes seraient heureuses de cela, mais nous n'en sommes pas ravis. Je pense toutefois que nous avons de bonnes fondations pour l'an prochain et il y aura une certaine stabilité dans le règlement (technique), alors nous devrions être en mesure de produire un bon package pour la prochaine saison."

Libres jusqu'au bout

Quant à la dernière course du championnat, alors que ses deux pilotes se battaient pour la victoire dans des conditions pluvieuses et difficiles au Brésil, Whitmarsh est demeuré ferme sur son principe de laisser Jenson Button et Lewis Hamilton libres d'agir. Pas de cadeau pour Hamilton (éventuellement éliminé lors d'un accident avec Nico Hülkenberg), même s'il s'agissait de sa dernière course pour l'équipe qui le soutenait depuis six ans.

"Nous avons néanmoins signé sept belles victoires. Plusieurs équipes seraient heureuses de cela, mais nous n'en sommes pas ravis"
Martin Whitmarsh

"Il a été une victime innocente à Abou Dabi (problème technique), une course qu'il aurait dû gagner, mais il a fait un boulot fantastique aux États-Unis et il avait une chance raisonnable de gagner (au Brésil). La victoire allait se décider entre lui et Jenson d'après moi (Button s'est imposé). Ils se sont bien battus, c'était le type de bataille qui vous donne quelques cheveux gris supplémentaires, les gars de l'équipe étaient inquiets, mais il fallait leur faire confiance."

"Parfois cela peut provoquer quelques problèmes, mais dans l'ensemble, c'est dans ce genre de dynamique saine que notre équipe mène ses courses", a ajouté Whitmarsh, qui reconnaît qu'il est parfois difficile de regarder ses pilotes croiser le fer lorsqu'une victoire est en jeu : "Cela signifie aussi que je dois vivre des moments stressants."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff