• Fiabilité

McLaren, pas un souci endémique

ESPN Staff
5 novembre 2012 « Räikkönen n'a besoin de personne | Bianchi va découvrir Yeongam »
Comme à Singapour, Hamilton a abandonné à Abou Dabi alors qu'il menait la course
© Sutton Images
Agrandir

Martin Whitmarsh, le patron de l'écurie McLaren, ne croit pas que les récents problèmes de fiabilité de son équipe sont le résultat d'une perte de qualité à plus grande échelle.

Depuis le Grand Prix d'Italie, diverses défaillances ont vu Lewis Hamilton et Jenson Button abandonner ou perdre de la vitesse alors qu'ils étaient parfois bien placés pour viser la victoire. Le week-end dernier, à Abou Dabi, Hamilton était clairement le favori pour remporter la course lorsque sa voiture a subitement perdu toute puissance. Au cours des manches précédentes, il a subi des problèmes d'embrayage ainsi qu'une barre antiroulis cassée. Bien entendu, ses chances de remporter le titre se sont dissipées.

"Ce sont des choses qui arrivent en course automobile", a minimisé Whitmarsh. "Il n'y a aucun lien (entre les défaillances) et ce n'est pas endémique. C'est comme cela, tout simplement."

"Notre voiture est rapide mais il est toujours possible de la rendre encore plus rapide. C'est le but du jeu. Il faut aller chercher les points que la voiture est capable d'aller chercher, cependant nous n'y sommes pas toujours parvenus cette année. Nous connaissons des saisons comme celle-ci parfois, mais elle n'est pas encore terminée et j'aimerais bien tenter de gagner les deux dernières courses avant de parler de l'année prochaine."

"C'est frustrant"

S'il se montre relativement calme sur la question de la fiabilité, Whitmarsh était néanmoins très déçu de voir le poleman Hamilton abandonner dimanche soir à Abou Dabi.

"Je pense que Lewis méritait de gagner cette course", a-t-il dit. "Il est arrivé ici, il a fait un excellent boulot, il était aux commandes dès le départ. Nous étions tous très confiants que cette victoire serait relativement facile et sans problèmes. Nous avions clairement le rythme et il prenait soin de ses pneumatiques depuis le début. C'est frustrant."

Whitmarsh a tenu à souligner que l'équipe n'accusait pas son motoriste pour l'abandon de Hamilton et la perte d'une victoire probable : "Il faut être juste envers Mercedes, (leur moteur) est très fiable."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff