• McLaren

Des arrêts qui font la différence

ESPN Staff
23 juillet 2012 « Ferrari soutient toujours Massa | Bianchi va découvrir Yeongam »

Chez McLaren on n'est pas peu fier des accomplissements des mécanos, qui ont complètement renversé la vapeur dans l'exécution de leurs arrêts au cours des dernières courses.

Le passage d'un pilote dans la voie des stands est toujours un moment de très haute pression pour les mécanos ayant la responsabilité de changer les quatre pneus de la monoplace, faire tout ajustement nécessaire et libérer le pilote pour qu'il puisse retourner en piste le plus rapidement possible.

Critiquée pour les multiples erreurs commises depuis le début de la saison, dont certaines ont été très coûteuses, McLaren a décidé de mettre sur pied un programme d'entraînement intensif comptant des centaines de simulation d'arrêt. L'amélioration est nette depuis quelques courses, mais l'opération a été transformée en art lors du deuxième arrêt de Jenson Button en Allemagne.

Gérer la marge d'erreur

Sa voiture est demeurée stationnaire pendant 2,31 secondes selon l'équipe (2,4 selon la FIA). Néanmoins un record, affirme McLaren. Le tour suivant, chez Red Bull, l'arrêt de Sebastian Vettel a été une seconde plus long ; Button en a profité pour s'emparer de la 2e place.

"Ce fut décisif", a souligné Sam Michael, le directeur sportif de McLaren, à Autosport. "C'est très gratifiant pour les mécanos de voir que cela peut réellement faire une différence en piste en termes de position. Cela justifie tous leurs efforts. Ils ne le font pas juste pour être les plus rapides, ils le font pour gagner une place. C'est fantastique."

"Il y a toujours quelques problèmes à régler comme dans toute équipe, mais nos gars ont une très bonne marge d'erreur maintenant", a-t-il expliqué. "S'ils font un arrêt en 3,1 secondes, cela nous semble terriblement lent mais c'est assez standard parmi les équipes. Alors nous pourrions gâcher sept ou huit dixièmes et toujours être très compétitifs."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff