• Barcelone I, J3 - McLaren

Button craint des retards

ESPN Staff
21 février 2013 « Webber, première simulation | Bianchi va découvrir Yeongam »

Jenson Button sent qu'il n'a pas passé assez de temps aux commandes de la nouvelle McLaren MP4-28 au cours des essais de pré-saison, du moins jusqu'à maintenant. Il craint de voir l'équipe prendre du retard sur son programme de développement.

Le pilote britannique n'a bouclé que 71 tours du Circuit de Catalunya jeudi, dans le cadre des essais hivernaux de Barcelone I. Des changements apportés à ses réglages pendant la matinée ont ralenti sa progression ; ensuite des modifications plus importantes entamées pendant la pause du déjeuner lui ont coûté une heure de piste pendant l'après-midi. Bien que tout le travail effectué sur la monoplace était nécessaire et utile, Button craint que la météo pluvieuse annoncée pour vendredi limite davantage son temps dans le cockpit.

"J'ai l'impression de ne pas avoir complété assez de tours dans la voiture et je pense que c'est la même chose pour Checo (Sergio Pérez)", a-t-il dit. "Nous travaillons très fort pour réellement comprendre la voiture en termes d'aérodynamique. Nous avons travaillé sur cet aspect ce matin, mais cela prend toujours un peu plus de temps que prévu. À la longue, vous perdez beaucoup de temps."

Les pneus compliquent

"C'est important d'accomplir tout ce boulot car cela nous aidera à mieux comprendre la voiture ainsi que la direction à prendre pendant l'année, mais nos essais (de pré-saison) en souffrent un peu. J'espère vraiment faire de bon tests la semaine prochaine (lors des essais de Barcelone II) car je sens que nous n'en avons pas fait suffisamment encore pour réellement comprendre la voiture et pour savoir où nous nous situons."

Mercredi, Pérez rapportait que les gommes Pirelli se dégradaient beaucoup trop rapidement dans les conditions fraîches actuelles et que cela avait un effet négatif sur son évaluation du comportement de la monoplace. Button est d'accord avec son coéquipier.

"Tout cela est rendu plus difficile par la dégradation des pneumatiques", a-t-il confirmé. "Il faut fréquemment chausser des pneus neufs et nous n'en avons pas un si grand nombre, donc c'est compliqué de travailler sur les réglages et de faire des comparaisons. Mais je pense que la base est bonne. Ce sera une bonne voiture si nous parvenons à extraire le maximum de son potentiel, mais en ce moment je ne pense pas que ce soit le cas."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff