• Lotus

Le DRS limité ravit Räikkönen

ESPN Staff
30 décembre 2012 « Ça se rapproche pour Petrov | Bianchi va découvrir Yeongam »
Räikkönen espère décrocher la pole position plus d'une fois en 2013
© Press Association
Agrandir

Libre le vendredi et le samedi depuis son introduction en 2011, le DRS (Drag Reduction System ou Système de réduction de la traînée) sera limité aux zones spéciales pendant tout le week-end à partir de la saison prochaine. Cela fait l'affaire de Kimi Räikkönen.

Depuis deux saisons, l'aileron arrière mobile peut être ouvert en course dans les zones prévues à cet effet, les pilotes ayant le droit de l'utiliser à tous les endroits du circuit pendant les essais libres et les qualifications. Cette règle va changer en 2013, l'ouverture sera autorisée seulement dans les mêmes zones pendant les trois jours du Grand Prix. Kimi Räikkönen s'est favorablement exprimé sur cette règlementation.

''C'est un gros changement. Les pilotes essayaient de l'utiliser de plus en plus tôt (pour tenter de réduire leurs chronos, ndlr). Nous en étions à un point où nous risquions d'avoir de graves accidents. Les pilotes étaient pour ce changement", a déclaré le pilote Lotus au journal finlandais Turun Sanomat.

Meilleures chances lors des qualifs

Ce système favorisant les dépassements en piste sera donc restreint pour des raisons de sécurité. C'est surtout pendant les qualifications que l'effet se fera sentir. Lotus n'a pas décroché la moindre pole en 2012, un exercice dominé par Red Bull (9) et McLaren (8). Ferrari avec deux poles, Mercedes et Williams (Maldonado l'avait récupérée après la pénalité de Lewis Hamilton à Barcelone) avec une chacune ont perturbé les deux écuries spécialistes. La fin du DRS illimité pendant les qualifications pourrait réellement redistribuer les cartes le samedi après-midi.

"Les Red Bull, par exemple, pouvaient aborder certains virages avec le DRS ouvert, les autres ne le pouvaient pas", a ajouté Iceman dont la dernière pole remonte au 21 juin 2008 lors des qualifs du Grand Prix de France à Magny-Cours.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff