Course

13:30 Bonjour à toutes et à tous, bienvenue sur ESPNF1.com pour suivre en direct le Grand Prix du Japon, 15e manche de la saison 2013. Avant de détailler la grille de départ et de vous donner les dernières infos, sachez que le paddock vient d'observer une minute de silence en hommage à Maria de Villota, décédée vendredi à Séville.


Les fans rendaient déjà hommage à Maria de Villota samedi © Sutton Images

Le public présent dans les tribunes de Suzuka a aussi respecté cet instant de recueillement, les pilotes commencent maintenant la parade. Le départ de la course sera donné à 15h (8h en France, 2h du matin à Montréal). Avec une première ligne 100% Red Bull.

13:40 : Les deux Red Bull donc en première ligne mais "pas dans l'ordre", Sebastian Vettel a été battu par Mark Webber en qualif samedi. L'Australien est en pole pour la première fois de la saison mais c'est bien l'Allemand qui aura une première balle de titre dimanche au Japon. S'il s'impose et que Fernando Alonso, 8e sur la grille, ne finit pas dans les huit premiers, il sera sacré pour la quatrième fois champion du monde de F1.

Le problème, c'est que Vettel aura Webber devant lui au départ. L'Australien veut quitter la F1 sur avec une 10e victoire, il ne fera aucun cadeau à son futur-ex coéquipier. Vettel sera champion, sauf cataclysme, Red Bull en prend aussi le chemin. Et Webber se souvient encore de la Malaisie, quand Vettel avait gagné malgré les consignes provenant de son stand. Le premier virage pourrait être intéressant...

13:50 : Pour ceux qui auraient manqué les qualifs samedi, voici le compte-rendu de cette séance. Derrière les Red Bull, nous retrouvons Lewis Hamilton et le Français Romain Grosjean. Vous pouvez retrouver l'intégralité de cette grille de départ sur la gauche de ces commentaires. Les dernières lignes ont été modifiées depuis samedi après-midi.

Charles Pic, Jules Bianchi et Adrian Sutil avaient des pénalités, le dernier a signé le 17e temps mais perd cinq places pour un changement de boîte après les libres 3. Il sera dernier au départ. Pic a réalisé un meilleur temps que Bianchi en qualif, les deux hommes savaient qu'ils perdraient dix places après avoir reçu une troisième réprimande cette saison la semaine dernière en Corée. Bianchi partira donc 21e, Pic 20e sur la même ligne que son coéquipier Giedo Van der Garde. Mais Pic devra observer un drive-through dans les cinq premiers tours pour avoir pris la piste sous drapeau rouge pendant la Q1.

14:00 : Le dernier Français en lice cette saison, Jean-Éric Vergne a provoqué ce drapeau rouge et l'interruption de la qualification. Les freins de sa Toro Rosso ont surchauffé et se sont enflammés, laissant échapper une épaisse fumée. Les commissaires de piste ont mis plusieurs minutes à éteindre l'incendie, la direction de course n'avait pas eu d'autre choix que de suspendre la séance. Vergne a été éliminé dès la Q1, avec le 18e chrono mais il gagne une place avec la pénalité de Sutil, il sera 17e sur la grille à côté du Britannique Max Chilton, devant les deux Caterham et Bianchi pour la première fois de l'année.

14:10 : Revenons à la lutte pour le titre, s'il existe encore une lutte. Comme il y a deux ans, Vettel pourrait donc être sacré au Japon, à quatre courses de la fin de saison. Nous le répétons, il a besoin d'une victoire et d'un Alonso en-dehors du top 8.

Il ne fait aucun doute que Vettel décrochera un 4e titre, la question est seulement de savoir où. Si ce n'est pas à Suzuka, ce sera probablement dans deux semaines en Inde. Il intégrera le club des quadruple champions du monde. Il deviendra le quatrième pilote à réussir cette performance, après Juan Manuel Fangio (5 titres au total), Alain Prost (4) et Michael Schumacher, recordman avec 7 couronnes. Et Vettel n'a que 26 ans.

14:20 : Lewis Hamilton et Romain Grosjean vont donc partager la deuxième ligne. Le pilote Lotus est encore bien placé sur la grille, pour la troisième fois d'affilée. Il ne lui manque que la victoire, la dernière victoire française, c'était Olivier Panis en 1996 à Monaco.

Felipe Massa, en quête d'un volant pour 2014, est cinquième sur la grille avec Nico Rosberg à ses côtés. Son coéquipier encore pour cinq GP Fernando Alonso sera huitième au départ, mais il aura un sérieux client devant lui, Nico Hülkenberg. Il y a une semaine, en Corée, l'Allemand, lui aussi en lice pour un baquet chez Lotus, se faisait respecter devant Alonso et Hamilton. Aujourd'hui, il aura les deux futurs équipiers chez Ferrari, Alonso et Kimi Raikkönen. Le dixième sur la grille est un pilote fan du Japon, et pour cause, sa compagne Jessica Michibata est originaire du Pays du Soleil Levant. Ce pilote, c'est Jenson Button, vainqueur ici en 2011.

14:30 : Départ dans 30 minutes, les pilotes viennent de quitter la voie des stands pour rejoindre leur emplacement sur la grille. Ils effectuent actuellement un tour de vérification.

Le circuit de Suzuka est un des préférés pour les pilotes, à l'instar de Monaco, Spa ou Monza. Mais c'est une piste difficile, impitoyable qui ne pardonne rien. Très peu de zones de dégagements, des bacs à graviers. Mais elle comporte des virages magnifiques, les Degner, les S, l'épingle propice aux dépassements, le 130R ou Spoon. C'est la 25e fois que la F1 pose ses valises à Suzuka, au calendrier entre 1987 et 2006 et depuis 2009.

14:40 : Éric Boullier, le patron de Lotus, fixe à l'instant sur Canal Plus les objectifs de la journée. Pour Grosjean, c'est le podium, le top 5 pour Raikkönen. Les Red Bull sont au-dessus du lot mais battre Hamilton, c'est possible pour Grosjean.

14:45 : Départ du Grand Prix du Japon dans 15 minutes. 53 tours de 5,807 km à boucler. Deux types de gommes : les durs à bande orange, les mediums à bande blanche. Et une seule zone DRS, dans la ligne droite de départ/arrivée. Au niveau du ciel, pas de pluie pour la course. Elle était annoncée depuis le début de la semaine, notamment pour les qualifs, elle n'est jamais arrivée.

14:50 : Chez Vettel, on est rassuré malgré les problèmes de SREC samedi en qualification. Le problème serait réglé. Massa s'est plaint lui de l'accélération de sa Ferrari pendant son tour de sortie des stands. À suivre. Le ''héros'' Kamui Kobayashi est présent sur le circuit ce week-end, on se rappelle tous de son magnifique podium ici l'année passée. Et de ses mulitples dépassements dans l'épingle lors de l'édition 2010.

15:00 : Le départ du tour de formation vient d'être donné. Dans 5,807 km, les pilotes se replaceront sur la grille. Pour le vrai départ. 53 tours à parcourir, un ciel dégagé, 25° dans l'air, 37° sur la piste. Un Vettel en lice pour un 4e titre, Webber en pole. Grosjean 4e sur la grille. Tout le monde en mediums au départ sauf Ricciardo et Pic. Bonne course à toutes et à tous !!!!

Tour 1

Les feux s'éteignent, ce Grand Prix du Japon 2013 est lancé ! Grosjean, départ de folie, il est en tête !! Webber 2e devant Vettel, déjà un pilote dans les graviers, c'est Van der Garde. Bianchi aussi out. Quel départ de Romain Grosjean, il est passé à l'extérieur de Vettel et pris le meilleur sur Webber.
Hamilton et Vettel se sont touchés, dégâts sur l'aileron avant du pilote Red Bull. Rosberg 4e devant les Ferrari. Hamilton dernier, crevaison lente, il rentre au stand.

Tour 2

Drive-through observé tout de suite par Charles Pic. Grosjean donc en tête devant Webber et Vettel, l'Allemand est loin d'être sacré dès aujourd'hui. Hamilton met des pneus durs, il repart en fond de classement. Hülkenberg s'est fait dépasser par Alonso, il est 7e.

Tour 3

Raikkönen est loin, 11e. Vergne est 17e devant Chilton. Déjà deux abandons donc en ce début de course, le départ de Suzuka a été exceptionnel. Des accrochages, des dépassements et un Français en tête au premier virage. Bianchi a abandonné, comme VDG. Fin d'un week-end galère pour le pilote Marussia.

Tour 4

Le drapeau jaune a été retiré dans le premier secteur, les deux voitures de VdG et Bianchi ont été dégagées. Grosjean continue de mener la course, il a profité d'un départ moyen de Vettel pour prendre les commandes de la course. Grosjean, une seconde d'avance sur Webber à la fin du 4e tour. Vettel à 2''5 du leader. Massa toujours devant Alonso, ils sont 5e et 6e.

Tour 5

Webber se rapproche de la zone DRS, Grosjean va être menacé, mais à Suzuka, c'est très difficile de doubler. Sergio Pérez et Esteban Gutierrez sont dans le top 10, 8e et 9e. Jenson Button 10e comme au départ.

Tour 6

Hamilton se plaint à sa radio, sa Mercedes ne fonctionne pas du tout. Vettel à la faute mais il se récupère, il reste 3e. Raikkönen pousse derrière Button pour entrer dans les points. Record du tour pour Grosjean, il compte 1''1 d'avance sur Webber.

Tour 7

Raikkönen est passé devant Button avec son DRS, il prend la 10e place provisoire. Ricciardo double Valtteri Bottas pour le gain de la 13e place. Alonso cherche encore l'ouverture sur Massa, qui ne va pas l'aider à passer. La Lotus de Grosjean très rapide dans le deuxième secteur.

Tour 8

Jean-Éric Vergne au stand, il était 17e. Romain Grosjean gère parfaitement son début de course, il grappille dixième après dixième sur les Red Bull. 1''7 d'avance désormais sur Webber, première victoire française depuis 17 ans ?

Tour 9

Lewis Hamilton rentre une deuxième fois au stand, cette fois pour abandonner. Troisième sur la grille, la touchette avec Vettel au départ lui coûte cher. Button au stand aussi mais lui repart en tendres. Comme Bottas et Sutil, juste après lui. L'écart atteint les deux secondes entre les deux hommes de tête.

Tour 10

Felipe Massa se rapproche de Nico Rosberg, 4e. Mais Fernando Alonso colle à son aileron arrière. Gutierrez et Maldonado au stand, une première salve d'arrêts très précoce. Le trio de tête s'envole, Rosberg mène le second peloton devant les Ferrari.

Tour 11

Nico Hülkenberg, premier stop. Comme Paul di Resta. Pérez se retrouve 7e, Raikkönen 8e. Vergne 18e devant Pic, 19e et dernier. Grosjean toujours en tête, Mark Webber déjà au stand. Suivent Massa et Raikkönen.

Tour 12

Massa est au stand, Alonso doit saisir cette chance pour doubler son équipier. Button, meilleur tour en course, il venait de s'arrêter. Grosjean continue de creuser l'écart sur Vettel, qui prend la tête à l'instant. Grosjean dans les stands !!

Tour 13

Un changement de pneus parfait pour Lotus, le Français ressort devant Webber. Impeccable !! Rosberg s'est arrêté aussi mais Mercedes l'a relâché juste devant Pérez qui arrivait. Pénalité à suivre pour Mercedes, l'accrochage était tout proche.

Tour 14

Vettel continue, Alonso plonge dans les stands. Grosjean reprend la deuxième place, avec 1''6 d'avance sur Webber, meilleur tour à l'instant. Ça bagarre entre Pérez et Button, ça passe pour le Mexicain. Incident avec Rosberg dans les stands examiné par les commissaires. Ricciardo est 5e mais doit observer son premier arrêt.

Tour 15

Meilleur tour pour Grosjean, Vettel est au stand. Il ressort troisième, loin des deux leaders. Massa toujours devant Alonso. Mais surtout, ils sont placés derrière Hülkenberg après le premier stop. Pas une bonne nouvelle pour Ferrari. Drive-through pour Nico Rosberg, après cet incident dans les stands.

Tour 16

Grosjean, 1''8 d'avance sur Webber. Vettel est à quatre secondes du Français. Mais l'Allemand est rapide dans ce tour. Il a fait deux tours de plus que Grosjean et Webber dans son premier relais, il aura ces deux tours en fin de course. 1'37''445 pour Vettel, meilleur tour en course

Tour 17

Daniel Ricciardo était en durs au départ, il est 4e. Il n'est pas encore passé par les stands. Red Bull demande à ses pilotes de maintenir l'écart avec Grosjean pour préserver les pneus. Le Français va pouvoir gérer sa course.

Tour 18

Nico Rosberg vient d'observer son drive-through, il est ressorti à la 12e place. Ricciardo voit revenir Hülk sur lui, qui lui même sent Felipe Massa se rapprocher. Hülk-Massa, un duel pour le volant chez Lotus ?

Tour 19

Daniel Ricciardo tourne en 1'40'', il ralentit tout le monde. Hülkenberg s'impatiente. Gutierrez belle huitième place pour le moment, devant Raikkönen, Pérez et Button. Sutil et Maldonado roue contre roue dans Spoon mais le pilote Williams garde sa 15e place.

Tour 20

Fernando Alonso double Massa dans la ligne droite grâce à son DRS, Hülkenberg se décale mais Ricciardo continue de résister. Hülk, Alonso, Massa, Gutierrez, Raikkönen, Pérez, un véritable peloton se forme derrière Ricciardo. Et ça passe enfin pour Hülk dans le 130R.

Tour 21

Massa attaque Alonso mais ça ne passe pas. L'Espagnol double lui Daniel Ricciardo, il se retrouve 5e. Webber, 2''3 de retard sur Grosjean. Gutierrez plonge sur Massa dans l'épingle, le Brésilien met deux roues dans l'herbe mais il reste devant, gros duel entre les deux hommes.

Tour 22

Daniel Ricciardo enfin au stand, le peloton va pouvoir accélérer. Massa est 6e, Raikkönen vient de dépasser Gutierrez pour le gain de la 7e place. Pérez 9e devant son coéquipier Jenson Button.

Jules Bianchi accuse Giedo van der Garde pour l'incident du départ. Lisez sa réaction.

Tour 23

Webber revient à deux secondes du Français Romain Grosjean, toujours en tête. Hülkenberg-Alonso, acte 2. En Corée, le pilote Ferrari n'avait pas pu prendre l'avantage. Et meilleur tour en course pour Webber, il se rapproche encore du leader.

Tour 24

L'Australien gagne six dixièmes dans le tour précédent. nouvel écart : 1''4. Grosjean court après une première victoire en F1, Webber en veut une 10e avant de partir en Endurance. Webber est déchaîné, il est dans la zone DRS. On va voir ce que Grosjean peut faire face à un rival expérimenté et très rapide.

Tour 25

Jenson Button, 2e arrêt, Rosberg aussi au stand. Vettel va profiter de la lutte entre Grosjean et Webber pour refaire son retard. Le pilote Lotus va avoir fort à faire contre les Red Bull. Mais il bloque ses roues dans la Chicane. Et Webber dans les stands !

Tour 26

L'Australien ressort avec des pneus durs. Que vont faire Lotus ? Sûrement faire rentrer Grosjean à la fin de ce tour. 1'37''134, meilleur tour en course pour Jean-Éric Vergne. Hülkenberg a pris le large sur Alonso, deux secondes d'écart.

Tour 27

Grosjean continue encore un tour, Webber est rapide avec ses pneus neufs. Vettel aussi est rapide avec ses gommes qui ont deux tours de moins, il colle une seconde pleine à Grosjean dans le tour précédent.

Tour 28

Grosjean ne s'arrête toujours pas, Webber réussit le meilleur tour en course. Vettel revient encore un peu sur lui. Lotus perdrait-elle la course actuellement ? Ou alors ils ont une stratégie différente pour s'imposer. Ricciardo sort de la piste dans le 130R au duel avec Di Resta. Mais il revient en piste.

Tour 29

Grosjean voit la menace Vettel se rapprocher, le stand Red Bull lui demande de mettre la pression sur le leader. Massa dans les stands, il était sixième. Ricciardo double Maldonado, il se retrouve 11e. Vettel continue de gagner du temps sur Grosjean, qui vient de bloquer ses roues. Le leader au stand, Vettel en tête !

Tour 30

Le Français ressort avec une piste claire, mais en troisième position derrière Mark Webber. Les deux hommes sont en durs, mais le pilote Lotus aura des pneus plus frais en fin de course. Tout reste possible.

Tour 31

Nico Hülkenberg s'est arrêté, Alonso récupère la quatrième place. Mais l'Espagnol passe aussi par son stand. Raikkönen nouveau quatrième. Grosjean accuse maintenant 8''3 de retard sur Webber et 20''8 sur Vettel, leader. Mais l'Allemand doit observer un deuxième stop.

Tour 32

Drive-through pour Ricciardo, il avait gagné une place après être sorti de la piste dans son duel avec di Resta, mais il n'avait pas rendu sa position. Grosse erreur de Toro Rosso. Raikkönen dans les stands.

Tour 33

Sebastian Vettel continue, il ne rentre pas au stand. Mais il ne faudra plus tarder, Webber et Grosjean sont plus rapides que lui. Des soucis pour McLaren dans les stands. Après Button un peu plus tôt, Pérez perd du temps à cause d'une roue arrière droite difficile à fixer.

Tour 34

Daniel Ricciardo rentre au stand pour son drive-through. Pénalité similaire pour Felipe Massa mais pour vitesse excessive dans les stands. Vettel continue encore, Webber revient à moins de dix secondes, Grosjean à moins de vingt. Vettel bloque ses roues dans l'épingle, il doit s'arrêter.

Tour 35

Et non, pas encore ! Nous ne connaissons pas l'issue de cette course mais les stratégies sont un peu étranges. Pourquoi ne pas arrêter Vettel alors qu'il perd du temps ? Pourquoi Grosjean a attendu aussi longtemps pour observer son 2e stop ? Massa traverse les stands pour sa pénalité.

Tour 36

Nous arrivons dans le dernier tiers de la course. En tête, Sebastian Vettel. Il devance Mark Webber de 8''4 et Romain Grosjean de 19''8. Hülkenberg 4e avec 4''6 d'avance sur Alonso. Raikkönen est sixième, devant Rosberg, Button et Vergne, neuvième. Le Français réussit une course magnifique, il est dans les points.

Tour 37

Vettel compte seulement sept secondes d'avance désormais et continue de perdre du temps. Son stand le rappelle, deuxième arrêt à la fin de ce tour. Webber reprend la tête, Grosjean va-t-il récupérer la deuxième place ?

Tour 38

Et oui, Grosjean est passé. Mais Vettel est ressorti juste derrière. Le leader du championnat ira au bout avec ses pneus, c'est moins certain pour le Français. Gutierrez double Vergne, il prend la neuvième place.

Tour 39

Écarts au début du 39e tour : Webber, 13''9 d'avance sur Grosjean, Vettel à 2''1 de Grosjean. Hülkenberg 4e mais à 30 secondes du podium. Alonso et Raikkönen, les futurs coéquipiers, à la lutte pour la 5e place. Vergne au stand, il sort des points.

Tour 40

Felipe Massa récupère cette dixième place. Vettel à moins d'une seconde de Grosjean. Webber va gagner du temps grâce à ce duel. Rosberg dans les stands, il était 7e.

Tour 41

Vettel ne passe pas dans la Chicane, mais il double Grosjean dans la ligne droite. Et pourtant, il n'avait pas ouvert son DRS. Quel dommage pour le Français, qui rétrograde à la troisième place. Vettel à 15 secondes de Webber, la victoire devrait se jouer entre les deux pilotes Red Bull.

Tour 42

Encore douze tours à boucler. Vettel s'est échappé devant Grosjean, il va attaquer pour combler son retard sur Webber. Alonso est revenu fort sur Hülk, 1''2 entre les deux hommes. il va ramener Raikkönen dans son sillage. Webber dans les stands, le leader au stand !!!

Tour 43

L'Australien terminera la course en pneus mediums. Il ressort troisième derrière Vettel et Grosjean mais il va tout donner pour accrocher cette 10e victoire en carrière. Gutierrez est 7e, devant Massa, Pérez et Rosberg. Button 14e, Vergne 17e, Pic 19e.

Tour 44

Contact entre Pérez et Rosberg dans la Chicane, le Mexicain crève, il rentre au stand. Aileron avant endommagé pour le pilote Mercedes. Webber déjà très rapide avec ses pneus mediums tout neufs. Avec l'arrêt de Pérez, Ricciardo récupère la 10e place.

Tour 45

Meilleur tour en course pour Webber, il n'a plus que 2''6 de retard sur Grosjean. Son coéquipier est leader avec 6''8 d'avance sur lui. Pour Grosjean, la victoire s'est envolée, il doit en plus repasser par son stand. Il reste neuf tours à parcourir.

Tour 46

Petite erreur de Grosjean, il part trop large et met les roues dans l'herbe à la sortie de Degner. Webber en profite, il est à moins d'une seconde. Alonso trouve l'ouverture sur Hülkenberg, il est 4e. Vettel n'a pas encore gagné et Alonso est mieux que neuvième. Il ne sera pas sacré aujourd'hui

Tour 47

Grosjean résiste à Webber dans la ligne droite, il conserve sa deuxième place. Mais pas pour longtemps, Webber a des pneus neufs. Vettel gagne quelques dixièmes avec ce duel. Ricciardo s'est arrêté une troisième fois, la dixième place est pour Di Resta maintenant.

Tour 48

Webber n'y arrive toujours pas, cela fait les affaires de Vettel. Six tours et plus de sept secondes d'avance. Rosberg prend le meilleur sur Massa dans la Chicane, il reprend la huitième place.

Tour 49

Webber n'est pas assez près, Vettel va aller chercher la victoire. Incroyable après cette première moitié de course. Jenson Button reprend sa 10e place, il vient de dépasser Paul di Resta.

Tour 50

Quatre tours et Webber ne double pas Grosjean. Malgré ses pneus mediums tout neufs et son DRS. Les gommes de la Lotus tiennent bien le choc. Les deux hommes reviennent sur des retardataires. Encore une bonne nouvelle pour Vettel. Raikkönen tout près de Hülkenberg, la 5e place se joue.

Tour 51

Grosjean et Webber doublent Maldonado, Raikkönen pousse derrière Hülk. L'Allemand bloque ses roues dans la Chicane mais la Sauber est rapide en ligne droite, ça ne passe pas ! Vettel, toujours sept secondes d'avance, il va s'imposer à Suzuka pour la cinquième fois consécutive, pour la 35e fois de sa carrière.

Tour 52

Romain Grosjean résiste encore dans la ligne droite mais Webber s'était bien rapproché dans la Chicane, l'Australien passe au bout de la ligne droite. Doublé Red Bull en approche. Raikkönen a pris l'avantage sur Hülkenberg, il est 5e. DERNIER TOUR !!!

Tour 53

Victoire de Sebastian Vettel ici à Suzuka, doublé Red Bull. Webber termine deuxième. Romain Grosjean prend la troisième place après une course excellente, et notamment un départ exceptionnel.

Fernando Alonso se classe 4e, Vettel ne sera pas champion aujourd'hui. Raikkönen 5e devant les deux Sauber. Hülk 6e, Gutierrez 7e. Premiers points pour le Mexicain en F1. Il a tenu bon face à Rosberg en fin de course. Button et Massa complètent le top 10.

12e place pour Vergne, juste devant Ricciardo. Pic 18e, Bianchi a abandonné dès le premier tour.

Au championnat, Vettel accroît encore son avance sur Alonso. 90 points d'écart. S'il termine dans le top 5 dans deux semaines en Inde, il sera sacré champion du monde pour la quatrième année consécutive. Même situation chez les constructeurs, il manque quelques points à Red Bull pour être titrée.

C'est terminé pour ce Grand Prix du Japon, restez avec nous pour les réactions, les déclarations d'après-course. Prochain direct dès le 25 octobre pour les premiers essais libres du Grand Prix d'Inde. Bonne journée à toutes et à tous, à bientôt sur ESPNF1.com !!