Course

14:00 : Les 23 pilotes commencent leur tour de formation. Sous un surprenant soleil. Alonso va partir en pneus durs. Hamilton aussi, les autres en tendres dans le top 10. Bonne course à toutes et à tous !!

13:54 : Mauvaise nouvelle en revanche chez Caterham. Vitaly Petrov ne prendra pas le départ, il semblerait que ce soit un problème moteur. L'écurie avait de grosses améliorations pour ce week-end, nous aurions pu les voir en piste, toujours sèche. Kovalainen sera le seul à nous les montrer, il partira de la 19e place. Seulement 23 pilotes en course, comme à Valence, Timo Glock avait dû déclarer forfait suite à une infection intestinale.

13:51 : Une bonne information nous parvient à l'instant. Maria de Villota a repris connaissance, elle parle avec sa famille à l'hôpital, vient de déclarer John Booth, team principal de Marussia. Son état s'améliore un peu malgré ses graves blessures.

13:46 : Ce n'est pas le grand soleil mais il ne pleut pas. Les écuries doivent être le plus réactif possible pour gérer les conditions. Si l'eau revient, il va falloir aller vite pour chausser les pneus adéquats.

13:41 : Caterham subit un problème moteur ou un problème hydraulique sur la voiture de Petrov. Le Russe n'est pas encore sûr de prendre le départ.

13:37 : Vitaly Petrov a eu des petits soucis en se rendant sur la grille, de la fumée s'est échappée de sa monoplace. Le pilote Caterham est de retour au stand, poussé par ses mécaniciens. Il devait s'élancer de la 18e position.

13:32 : À moins de trente minutes du départ, il ne pleut pas à Silverstone. Nous nous dirigeons vers des premiers tours sur piste sèche. Après, on verra...

13:27 : La pitlane va s'ouvrir dans trois minutes, les pilotes vont se diriger vers leurs emplacements sur la grille. Alonso sur la première position, son dauphin au championnat, Mark Webber, à ses côtés. Vingt points d'écart entre les deux hommes avant la neuvième manche de la saison 2012. Vous pouvez retrouver la situation comptable au-dessus de ces commentaires dans l'onglet Classements.

13:21 : Nigel Mansell est le pilote commissaire à Silverstone. Le Britannique qui a gagné quatre fois en Grande-Bretagne (dont une fois à Brands Hatch en 1986), espère que le public pourra aider un de ses compatriotes. Les spectateurs ont été fantastiques, si on considère ce à quoi ils doivent faire face depuis le début du week-end. Ils peuvent faire la différence, je pense que nous allons vivre une course incroyable'', a déclaré le champion du monde 1992 sur la BBC.

13:15 : Malheureusement pour la F1, un Britannique, Andy Murray, dispute la finale de Wimbledon cet après-midi, contre Roger Federer. Les VIP ont dû faire un choix.

13:12 Les tribunes seront bien garnies ce dimanche, 120 000 personnes sont attendues. Parmi elles, quelques personnalités. En plus de Jacques Rogge, l'acteur Hugh Grant, le chanteur James Blunt, le célèbre cuisinier Gordon Ramsey ou Jamie Redknapp, ancien footballeur ayant joué à Liverpool et Tottenham, vont assister à la course.

13:06 : Rappelons aussi que beaucoup d'équipes de F1 ont leurs usines basées en Grande-Bretagne.

13:04 : Parlons maintenant des locaux. Ils sont trois ce week-end, Lewis Hamilton, Jenson Button et l'Écossais Paul di Resta. Celui qui partira le plus haut sera Hamilton, 8e. Di Resta sera 10e, Button 16e. Ce dernier ne s'est pas qualifié pour Q2, il va devoir réussir une belle remontée s'il veut monter sur son premier podium à domicile.

12:59 : Le résultats des qualifications ne correspond pas à la grille de départ dimanche à Silverstone. Mais vous pouvez la consulter, elle est située de ces commentaires.

12:56 : Kamui Kobayashi a lui perdu le bénéfice de son 12e chrono de samedi. Le Japonais avait aussi été pénalisé après Valence, pour la même raison que Vergne, mais seulement de cinq places.

12:50 : Trois autres pilotes ont perdu plusieurs positions. Charles Pic pour le même motif qu'Hülkenberg. Le Français avait signé le moins bon temps samedi, hors des 107%. Repêché par les commissaires, il prendra bien le départ. Il sera en dernière ligne avec Jean-Éric Vergne. Le Français avait écopé de dix places de pénalité pour Silverstone pour avoir provoqué l'accrochage avec Kovalainen à Valence il y a deux semaines.

12:46 : Grosjean n'a pas pu participer à la Q3 samedi, après une sortie de piste en fin de la deuxième partie de la qualification. Crédité du 10e temps, il a gagné une place à la faveur de la pénalité de Nico Hülkenberg, auteur du 9e chrono. L'Allemand retrograde à la 14e place pour avoir changé sa boîte de vitesses.

12:42 : Romain Grosjean, neuvième sur la grille, a aussi reçu de la visite ce week-end. Quatre joueurs du XV de France sont venus rencontrer le pilote Lotus, une initiative de Renault, sponsor commun. Sylvain Marconnet, Dimitri Szarsewzki, Julien Pierre et le nouveau venu Maxime Machenaud se sont entretenus avec le Franco-Suisse.

12:38 : Jacques Rogge, le président du CIO (Comité International Olympique) est l'invité de Bernie Ecclestone dimanche. À 19 jours de l'ouverture des Jeux Olympiques de Londres.

12:34 : La pluie a perturbé les qualifications de samedi, elle devrait recommencer pendant la course. Mais si le départ est bien donné à l'heure, le Grand Prix ne pourra pas durer plus de quatre heures. Même si les pilotes n'ont pas bouclé le 52e et dernier tour de piste.


Arrivée des premiers spectateurs dimanche matin © Press Association

12:27 : Alonso et Ferrari ont décroché leur première pole depuis le Grand Prix de Singapour 2010, soit depuis près de 21 mois. Le leader du championnat du monde a évité la sortie de piste en Q2, il était parti en tête-à-queue dans Becketts avant l'apparition du drapeau rouge. L'Espagnol a parlé de ''chance'' après la séance. Il a aussi dédié sa pole à Maria de Villota, grièvement blessée cette semaine pendant des essais à Duxford (Grande-Bretagne).

12:21 : Un petit mot sur les autres courses du week-end avant de se concentrer sur le Grand Prix de Formule 1. En GP2, Luiz Razia s'est imposé dimanche matin dans la deuxième course du week-end, Esteban Gutierrez avait gagné samedi. En GP3, Will Buller a triomphé ce matin en partant de la dernière place sur la grille. Les remontées sont possibles, peut-être un bon signe pour les Français Charles Pic et Jean-Éric Vergne qui partageront la dernière ligne.

12:16 : L'Espagnol a dominé Mark Webber en fin de séance. La qualification a duré au total 2 heures et 33 minutes, elle avait été interrompue pendant une heure et demi à cause des averses violentes qui se sont abattues sur le circuit du Northamptonshire.

12:10 : Bienvenue sur ESPNF1.com pour suivre le Grand Prix de Grande-Bretagne, à Silverstone. Fernando Alonso s'élancera en tête à 14h heure française (13h heure locale) après avoir décroché la pole samedi.

Tour 1

C'est parti ! Alonso a croisé, Webber aussi, mais l'Espagnol reste en tête. Massa bon départ, il est 4e derrière Schumacher. Crevaison pour Di Resta. Vettel a perdu une place, il se retrouve 5e. devant Maldonado et Räikkönen.

Tour 2

Maldonado et Räikkönen, gros duel. Le Finlandais part à l'extérieur, l'herbe est toujours déterempée. Il faudra éviter de trop y aller. Grosjean a perdu trois positions au départ, il est 12e. Hamilton est 8e devant Bruno Senna, qui a réussi un excellent départ.

Tour 3

Di Resta est rentré pour changer de pneus, il repart en tendres. Grosjean aussi au stand, Lotus lui change son aileron avant. Début de course compliqué pour le Franco-Suisse. Vettel met la pression sur Massa, le DRS peut être enclenché.

Tour 4

Meilleur tour en course pour Pérez, 1'39''781. Le Mexicain est 9e. Déjà le deuxième arrêt pour Di Resta. Webber est à huit dixièmes d'Alonso. Button, parti 16e, se retrouve déjà 13e. C'est l'abandon pour Di Resta, peut-être un problème de suspension après un contact avec Grosjean au départ.

Tour 5

Ça ne bouge pas en tête, Alonso mène devant Webber, à 1''3. Schumacher a conservé sa troisième place, il est juste devant Massa et Vettel. 1'39''216 pour Grosjean, reparti en tendres, c'est le meilleur tour en course.

Tour 6

Malheureusement, le pilote Lotus figure au dernier rang, à 31 secondes du leader. Alonso tourne plus vite que Webber dans ce tour. Il est pourtant en durs, l'Australien en tendres. Vergne 15e devant son coéquipier Ricciardo.

Tour 7

Massa tente un truc sur Schumacher avec son DRS, mais ça ne passe pas dans Brooklands. Grosjean a doublé Pic, il entame sa remontée, il est 21e. Il va aller s'attaquer aux HRT.

Tour 8

Alonso se construit un petit écart, évidemment c'est moins impressionnant que Vettel il y a deux semaines à Valence. 1''9 entre lui et Webber. Grosjean pique la 20e place à Narain Karthikeyan. 1'38''945 pour le Franco-suisse, il enchaîne les meilleurs tours !

Tour 9

Lotus a confirmé avoir changé l'aileron avant sur sa monoplace lors de son arrêt précoce. Alonso gagne encore quatre dixièmes sur Webber, il compte maintenant trois secondes pleines sur l'Australien. Ricciardo a pris le meilleur sur Vergne, il récupère la 15e place.

Tour 10

Button se plaint d'un peu de sous-virage sur sa McLaren. Pérez attaque Hamilton pour la 10e position. Vettel observe déjà son premier arrêt, il était toujours 5e.

Tour 11

L'Allemand est ressorti en pneus durs. Grosjean a dépassé De la rosa puis Glock, il revient au 18e rang. C'est fait pour Felipe Massa, il prend l'avantage sur Schumacher, les deux Ferrari sur le podium provisoire.

Tour 12

Maldonado et Pérez au stand. Meilleur tour en course pour Alonso en 1'38''518. Les durs, c'était peut-être le bon choix. Contact entre Maldonado et Pérez à la sortie des stands, abandon du Mexicain, crevaison pour le pilote Williams.

Tour 13

Schumacher au stand, alors que la direction de course annonce que le DRS est inutilisable pour le moment après l'accrochage entre Maldonado et Pérez.

Tour 14

Massa rentre au stand, suivi par Räikkönen. Alonso continue, il est confortable leader avec 5 secondes d'avance sur Webber. Massa et Räikkönen repartent en durs. Et le DRS fait son retour ! Nous attribuons la responsabilité de l'accrochage à Maldonado, il est monté sur le vibreur et a perdu un peu le contrôle de sa Williams, avant de percuter Pérez.

Tour 15

Webber, Senna et Vergne dans les stands. Investigation des commissaires après la course pour l'incident Maldonado-Pérez. Alonso se retrouve avec 13'' d'avance sur Hamilton, les deux seuls à être en pneus durs (parmi le top 10 des qualifs) depuis le départ.

Tour 16

Alonso est rentré, il chausse un nouveau train de pneus durs. Rosberg s'est aussi arrêté. Button a vu revenir Vettel sur lui, il a perdu sa position devant l'Allemand dans Vale. Hamilton se retrouve nouveau leader avec 1''5 d'avance sur Alonso.

Tour 17

Webber signe le meilleur tour en course, avec ses nouveaux durs. Button observe son premier stop, il ressort en tendres. Hamilton continue son relais, il perd six dixièmes sur Alonso, il va pas falloir tarder à le rappeler chez Mclaren.

Tour 18

Alonso revient dans les roues d'Hamilton, et il s'est déjà arrêté. Vettel a doublé Massa après la première salve de passages au stand, il se retrouve 4e. Derrière Webber. Schumacher est 6e devant Räikkönen et Grosjean, déjà là.

Tour 19

Hamilton et Alonso amusent le public, chassé-croisé entre les deux hommes entre Brooklands et Woodcote, mais l'Espagnol reprend la tête de la course. Il colle tout de suite 1''2 au Britannique, Grosjean est 8e à 20'' du leader.

Tour 20

Schumi et Kimi, deux anciens champions du monde à la lutte pour la 6e place. Seuls Hamilton et De la Rosa ne se sont pas encore arrêtés. Button a doublé Rosberg pour la 12e place.

Tour 21

2''3, l'écart augmente entre Hamilton et Alonso, le pilote McLaren rentre enfin ! Beau changement de pneus, sans problème, il faut le signaler, ce n'est pas toujours le cas. Il ressort 7e, derrière Schumacher et Räikkönen

Tour 22

Hamilton est reparti en pneus tendres. Alonso retrouve son dauphin, Mark Webber, à cinq secondes. Vettel est 3e devant Massa et Schumacher. Button figure à deux secondes de Nico Hülkenberg, 10e.

Tour 23

Alonso perd un dixième sur Webber dans ce tour. Vettel est à 3''3 de son coéquipier, Schumacher, Räikkönen et Hamilton se tiennent en huit dixièmes.

Tour 24

Räikkönen signe le nouveau meilleur tour en course, en 1'37''386. Cela lui permet de passer Schumacher, le Finlandais se retrouve 5e. Hamilton aussi a pris le meilleur sur le pilote Mercedes, qui vient de tourner lentement en 1'40''. Il perd deux places en un tour.

Tour 25

1'37''042 pour Alonso, qui récupère le meilleur tour en course. Il reprend surtout six dixièmes à Webber. Räikkönen tourne plus vite que Massa, il est à 5''5 du Brésilien.

Tour 26

C'est la mi-course, Alonso caracole en tête depuis le début, sauf pendant quelques tours après son passage au stand. Grosjean au stand, pour la 2e fois. Button ne revient pas sur Senna.

Tour 27

Grosjean était huitième, il repart en durs. S'il ne pleut pas dans la deuxième moitié de la course, il va aller au bout. Il ressort 13e derrière Nico Rosberg et Jenson Button. Räikkönen le plus rapide en piste actuellement.

Tour 28

Grosjean réalise les meilleurs chronos dans les secteurs 2 et 3 après sa sortie des stands. La Lotus marche très bien en ce début de course. Alonso compte maintenant six secondes d'avance sur Webber.

Tour 29

1'36''907 pour Kimi Räikkönen, meilleur tour en course, Hamilton au stand. Il était rentré il y a sept tours seulement, étonnant ! Il se retrouve derrière Rosberg, 12e. Grosjean pique le meilleur tour à son coéquipier, 1'36''492.

Tour 30

Grosjean va attaquer Lewis Hamilton, il l'avait brillamment fait à Valence, aucune raison de ne pas recommencer. Aucun problème pour Hamilton, McLaren colle à sa stratégie.

Tour 31

Hamilton passe Rosberg à Copse, Grosjean l'imite tout de suite dans Maggotts. Senna s'arrête, cela va faire les affaires de ces deux-là. Ils reviennent fort sur Button.

Tour 32

Hamilton et Grosjean doublent Button au même endroit que dans le tour précédent. Vettel repasse par son stand, il était 3e. Il ressort en durs. Et Button rentre aussi, il était en souffrance avec ses pneus.

Tour 33

Webber revient un peu sur Alonso, 5''5 nouvel écart. Hamilton et Grosjean doublent une HRT, le pilote Lotus a essayé d'en profiter mais il reste derrière. Vettel est reparti 5e derrière Massa et Räikkönen. On se précipite chez Red Bull pour accueillir Webber.

Tour 34

1'36''357 pour Vettel, il signe le tour le plus rapide. Schumacher et Kobayashi en lutte pour la 6e place. L'Allemand défende chèrement sa position. Räikkönen rentre au stand, il ne faisait pas la jonction avec Massa.

Tour 35

Schumacher prend l'aspiration du Finlandais, il rentre pour chausser un nouveau train de pneus durs. Comme Räikkönen. Il reste 17 tours. Ce serait incroyable d'assister à toute la course sur le sec.

Tour 36

Massa rentre, Webber claque le meilleur temps. Son coéquipier ressort à la 4e place derrière les deux Red Bull.

Tour 37

Webber cravache, il revient à 19''6 d'Alonso. Alonso est en danger. Il s'arrête tout de suite, nous allons savoir.

Tour 38

Superbe arrêt pour Alonso, il a réussi à gagner sa place en attaquant très fort, il ressort en tendres, Webber est en durs. 3''9 d'avance pour l'Espagnol, à treize tours de l'arrivée.

Tour 39

Vettel est 3e à 9''7, Massa 4e à 14''. Räikkönen toujours à plus de quatre secondes du Brésilien. Et Grosjean a passé Hamilton, il signe en plus le meilleur tour en course en 1'35''645, il revient à 3''6 de son coéquipier.

Tour 40

Hamilton a vu passer l'avion Grosjean, il l'a laissé partir. Il compte déjà 5''7 de retard. Schumacher est 8e devant Hülkenberg et Senna. Kobayashi a percuté plusieurs de ses mécaniciens dans les stands, nous espérons qu'il n'y a aucun blessé, il a freiné un peu tard.

Tour 41

Jenson Button est 11e, aux portes des points, à moins d'une seconde de Bruno Senna. Kobayashi est 12e devant Vergne, qui fait une bonne course en partant de la dernière place, il est devant Daniel Ricciardo.

Tour 42

Il reste onze tours à parcourir, la pluie ne se rapproche. C'est le miracle du week-end ! Webber a repris quatre dixièmes à Alonso, 3''5, nouveau pointage. Button revient encore sur Senna, lui-même tout proche de Hülkenberg, 9e.

Tour 43

C'est pas encore pour aujourd'hui le podium pour Button, sauf second miracle. L'écart descend à 3''3 entre les deux hommes de tête.

Tour 44

Webber revient comme une fusée, il gagne une seconde sur Alonso dans le tour précédent, i est à 2''2 maintenant. Il reste encore plus de huit tours, ça va être long pour Alonso ! Schumacher revient aussi sur Hamilton, pour la 7e place.

Tour 45

C'est impossible pour Alonso, Webber se rapproche comme jamais. La victoire va lui échapper ! Button tente le dépassement sur Senna dans Stowe, mais ça ne passe pas.

Tour 46

Une demi-seconde de retard pour Webber ! Vettel revient aussi sur le leader, qui a un gros problème avec ses pneus. L'Australien a son DRS pour lui, Alonso sa combativité.

Tour 47

Encore six tours, Webber se montre. Schumacher est revenu dans les roues de Lewis Hamilton, voilà les deux duels de cette fin de course.

Tour 48

Alonso tient toujours sa place devant Webber, les gommes tendres souffrent. Webber finit en pneus durs, c'était le bon choix. Et c'est fait pour le pilote Red Bull ! Il prend la tête du GP à moins de quatre tours de l'arrivée.

Tour 49

1'34''953 pour Webber, il signe tout de suite le meilleur tour en course, il était bien plus rapide. Alonso compte maintenant 4''4 d'avance sur Vettel. Schumacher a passé Hamilton, il est 7e derrière les deux Lotus. Räikkönen à 1''5 de Massa, 4e.

Tour 50

1''3 d'avance pour Webber, il lui reste trois tours. Alonso conserve quatre secondes de marge sur Vettel. Et Button n'a toujours pas fait la différence sur Senna, il reste 11e. Quelle déception pour lui.

Tour 51

Vettel gagne une seconde sur Alonso dans le tour précédent, mais encore 3''1 à combler en deux tours. Räikkönen tout proche de Massa, mais il bloque les roues au freinage, il part à l'extérieur. C'est terminé pour la 4e place. Senna double Hülkenberg, il remonte au 9e rang. Dernier tour ! Chez Red Bull, on se précipite sur le mur des stands pour saluer Webber.

Tour 52

Grosse erreur de Nico Hülkenberg, il offre un point à Button. Alonso va sauver sa 2e place, il va conserver la tête du championnat avec 13 points d'avance sur Webber.

L'Australien salue le public dans les derniers virages, il s'impose devant Alonso, Vettel, Massa, Räikkönen et Grosjean.

C'est la deuxième victoire de l'Australien depuis le début de la saison, après Monaco. Schumacher termine septième, devant Hamilton, Senna et Button, miraculeux 10e après l'erreur de Hülkenberg.

La course a eu lieu tout du long sur une piste sèche, la météo s'est bien trompée. Elle a peut-être induit en erreur plusieurs écuries.

Un mot sur les autres Français, Vergne et Pic. Partis en fond de grille, ils terminent 14e et 19e.

Vettel vient saluer son coéquipier, Webber est aussi congratulé par Kovalainen dans le parc fermé. Au championnat, Alonso compte maintenant 129 points, 13 de plus que Webber. Vettel 3e avec 100 points tout rond.

C'est la fin de ce direct, nous vous donnons rendez-vous pour le Grand Prix d'Allemagne, à Hockenheim, dans deux semaines. Bonne fin de journée à toutes et à tous et à bientôt sur ESPNF1.com.