• Sutil

Force India forte à Interlagos

ESPNF1 Staff
22 novembre 2011 « Emanuele Pirro nommé commissaire | Bianchi va découvrir Yeongam »

Le pilote n°1 de l'équipe Force India, Adrian Sutil, est vigilant mais il affirme qu'il n'aura pas de mal pour assurer définitivement la 6e place des Constructeurs lors de la dernière manche de la saison, à Interlagos, ce week-end.

Au classement, l'équipe de Vijay Mallya compte quinze points d'avance sur Sauber et quinze de retard sur Renault après les 8e et 9e places remportées par Sutil et Paul di Resta à Abou Dabi. Les six premières places étant quasiment réservées pour les top teams, sauf événement particulier, peu de chances que cet ordre soit bouleversé sur la dernière course.

"C'est bien de se battre avec Mercedes "

"On a fait tout ce qu'on a pu pour accrocher un bon résultat et on est heureux de ce résultat", assure Sutil. "J'étais proche de Michael (Schumacher) pendant toute la course mais notre rythme était similaire et je ne pouvais pas avoir recours au DRS (Drag reduction System, Système de réduction de la traînée ou aileron ajustable). C'est bien de se battre avec Mercedes. On avait déjà progressé en Inde et c'est vraiment un bon signe pour le Brésil."

"À Abou Dabi, on a réussi à exploiter au maximum notre potentiel parce que les voitures qui étaient devant été vraiment trop rapides. On va essayer de tenter de faire la même chose ce week-end. Personnellement, j'adorerais finir neuvième du Championnat des pilotes et pour ça il faut que je marque au moins quatre points."

Comme de nombreux pilotes, Sutil à des souvenirs plutôt colorés du Brésil. "C'est toujours une course particulière. Il y a une foule immense qui donne une ambiance vraiment fantastique. Même lorsque vous conduisez votre voiture vous pouvez les entendre. Quant à mes résultats ici, j'ai eu de bons moments et de mauvais. En 2009, je me suis qualifié à la troisième place mais la course a été moins faste. En fait je n'ai toujours pas marqué un point au Brésil et j'espère que ça va changer cette année."

Cela ferait le bonheur de Vijay Mallya, le propriétaire et patron de l'écurie. Ce dernier vise aussi la sixième place du classement des constructeurs mais il rappelle qu'il y a un an, "nous avions perdu la sixième place pour un point. On peut être forts au Brésil mais il ne faut pas oublier les leçons du passé."

Pour finir le travail, Mallya et toute l'équipe Force India compteront sur di Resta. Le rookie boucle une saison qui est pleine de promesses.

"Ça a l'air vraiment d'être un circuit piégeux, il est très bosselé, il y a des virages assez inhabituels"
Paul di Resta

"Cette année a été incroyable et j'ai savouré chaque moment", a déclaré l'Écossais. "J'ai l'impression que c'est passé très vite. J'ai peine à croire que l'on est déjà à la dernière course de la saison. Les moments les plus importants pour moi, ce furent peut-être la première course à Melbourne et de me qualifier sixième lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, chez moi. L'ambiance à Silverstone était vraiment très particulière. Elle ressemblait à rien de ce que j'avais vécu par le passé. Et c'est quelque chose que je n'oublierai jamais."

À Interlagos, di Resta va découvrir une nouvelle piste : "Je n'ai jamais piloté là-bas même si j'y suis allé à de nombreuses reprises en tant que pilote de réserve. Je connais l'endroit, j'ai déjà arpenté la piste à pied mais rien de plus. Ça a l'air vraiment d'être un circuit piégeux, il est très bosselé, il y a des virages assez inhabituels. C'est anti-horaire aussi et cela va rendre le week-end physiquement très difficile."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff