• Domenicali

Un ''10'' pour Fernando Alonso

ESPN Staff
30 novembre 2012 « JJ Lehto est acquitté | Bianchi va découvrir Yeongam »

Stefano Domenicali, le patron de Ferrari, fait le bilan du championnat 2012 : il donne une note parfaite à son pilote Fernando Alonso, tandis que l'équipe obtient un peu mieux que la note de passage.

La saison d'Alonso a certainement été l'une de ses plus belles. La F2012 n'a jamais été la meilleure monoplace du plateau, pourtant l'Espagnol a réussi à signer trois victoires (Malaisie, Valence et Allemagne). Il a marqué des points à la conclusion de chacune des 20 manches, sauf en Belgique et au Japon où il a été éliminé au départ.

Lors d'une finale pleine de rebondissements au Brésil, Alonso a accompli sa mission de terminer sur le podium ; toutefois ce résultat ne suffisait pas pour déloger Sebastian Vettel comme leader du championnat. Le titre a échappé à Alonso par quatre points, mais pour Domenicali, l'année qui se termine passera dans les annales.

"Ce fut une saison incroyable et je crois vraiment que Fernando méritait le titre", a-t-il déclaré. "Je ne dis pas cela parce qu'il est un de nos pilotes, mais parce que je suis d'accord avec l'avis de la grande majorité de ses collègues et des observateurs. Ce qui lui manquait, c'était une voiture plus rapide et un peu plus de chance."

"C'est un privilège de l'avoir"

"Je donnerais un '10' à la saison de Fernando. Il est un pilote fantastique qui ajoute son remarquable talent à notre équipe, qui sait se défendre lorsque nécessaire et pousser dans la bonne direction lorsque les choses ne se passent pas comme prévu. C'est un privilège de l'avoir dans notre équipe. Cela fait deux fois sur trois que nous perdons le titre lors de la dernière course de la saison. C'est difficile, comme un boxeur qui reçoit un coup de poing à l'abdomen, mais nous réagissons à cela. Je peux vous dire que le désir de prendre notre revanche est très grand à Maranello. Nous tenons à gagner et à être les meilleurs l'an prochain."

"Pour réussir dans un sport aussi complexe que la Formule 1, avoir une voiture rapide ne suffit pas"
Stefano Domenicali

"Pour réussir dans un sport aussi complexe que la Formule 1, avoir une voiture rapide ne suffit pas", a continué Domenicali. "Au cours de ce championnat qui vient de se terminer, nous avions clairement le meilleur pilote et la meilleure fiabilité ; nous étions aussi à un excellent niveau en ce qui concerne le travail effectué sur le muret des stands et lors des arrêts."

"Notre déficience se trouvait dans la voiture, même si nous avons bien récupéré après des débuts très compliqués. Nous avons également manqué de chance, particulièrement avec ces accidents à Spa et Suzuka. C'est pour ces raisons que je donnerais un '7' à Ferrari, mais je tiens à dire que je suis fier, comme le président di Montezemolo l'a dit, du travail que nous avons réalisé. L'an prochain, nous devrons tenter de nous améliorer dans les domaines où nous n'avons pas été les meilleurs, mais tout en maintenant nos points forts."

Domenicali a également souligné que Felipe Massa avait été "très bon pendant la seconde partie de la saison, non seulement en termes de ses résultats mais aussi comme joueur d'équipe."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff