• Ferrari

Alonso se dit ''détendu''

ESPN Staff
15 novembre 2012 « Ce serait ''incroyable'' pour Vettel | Bianchi va découvrir Yeongam »
Fernando Alonso a décidé de ne plus se stresser pour un simple titre de champion du monde
© Sutton Images
Agrandir

Aucun signe apparent de stress chez le pilote Ferrari Fernando Alonso, jeudi, lors de la conférence de presse qui précédait les premiers essais du Grand Prix des États-Unis, vendredi matin à Austin.

"Je suis beaucoup plus détendu, beaucoup plus concentré", a déclaré Alonso, dernier pilote à pouvoir contester la suprématie de Sebastian Vettel qui compte 10 points d'avance sur lui.

"En 2006, je suis arrivé sur la dernière course en bagarre avec Michael (Schumacher), c'était au Brésil et il y avait beaucoup de stress, ce fut un week-end assez intense. Il n'a pas été facile de se concentrer ou de dormir, ou des choses comme ça, ce fut un week-end chargé en émotions."

Le privilège de l'expérience

"L'année suivante, en 2007, il y avait aussi beaucoup de stress et il n'était pas facile de faire quoi que ce soit. En 2010, nous sommes arrivés Abou Dabi pour nous battre pour le titre sur la dernière course. J'étais beaucoup plus calme là-bas et j'étais beaucoup plus confiant. La course fut ce qu'elle fut, nous n'avons pas gagné au final mais j'ai eu le sentiment que j'étais beaucoup mieux préparé."

"Pour ces deux dernières courses, maintenant, j'ai le sentiment d'être totalement normal, alors je pense que c'est une bonne expérience", a jugé Alonso. "C'est la quatrième fois que nous nous battons pour le titre de champion du monde et que cela se termine sur la dernière course. Vous vous habituez, vous avez le sentiment d'être plus concentré sur le travail à faire."

Fernando se libère après un week-end éprouvant au Brésil et devient alors le plus jeune champion de l'Histoire, en 2005. Cinq ans plus tard, Sebastian Vettel lui dérobera ce record
© Sutton Images
Agrandir

"Rien ne change vraiment en termes de préparation et dans notre manière d'aborder le week-end", a ajouté Alonso. "La concentration sera maximale et l'effort à l'avenant pour tous les membres de l'équipe."

"Nous préparons de nouvelles pièces que nous apportons sur chaque Grand Prix en espérant pouvoir les tester demain, avoir certaines sensations et certains retours dans ce domaine. Cela se passe exactement de la même manière que pour un autre week-end."

Méthode Coué

Quant au fait de découvrir une nouvelle piste, le pilote espagnol estime : "Ce n'est pas un avantage. Je pense que nous nous adaptons tous très rapidement dès la première séance d'essais libres et que nous avons tous à notre disposition des simulateurs pour nous préparer pour l'épreuve. C'est la même chose à chaque course."

"Je suis très confiant", dit encore le pilote Ferrari. "J'ai confiance en mon équipe et j'ai confiance en moi-même, nous sommes honnêtes avec nous-mêmes. Nous savons que nous n'avons pas la voiture la plus rapide et que nous nous qualifions en moyenne à la sixième ou à la septième place (…) Ce n'est pas notre point le plus fort. Notre avantage, c'est que nous marquons davantage de points que les autres le dimanche alors je suis sûr que nous allons faire cela lors deux prochaines courses."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff