• Ferrari

La déception de Pat Fry

ESPN Staff
3 novembre 2012 « Whitmarsh, ''gagner cette course'' | Bianchi va découvrir Yeongam »
Fernando Alonso en conversation avec Piero Ferrari, l'héritier de la famille Ferrari
© Sutton Images
Agrandir

Le directeur technique de la Scuderia Ferrari, Pat Fry, n'a pas caché sa déception après les septième et huitième places de Fernando Alonso et Felipe Massa lors des qualifications du Grand Prix d'Abou Dabi. Tandis que Sebastian Vettel partira de la troisième place, Alonso, qui est son dernier contradicteur sérieux au Championnat, devra effectuer une nouvelle remontée périlleuse pour lui reprendre du terrain.

"Nous sommes déçus de ne pas avoir donné à nos pilotes une voiture suffisamment compétitive", a déclaré Fry. "Nous avions apporté ici diverses aux évolutions, certaines n'ont été appliquées que sur la voiture de Fernando, parce que nous n'en avons pas assez pour les deux."

"Malheureusement, l'ensemble n'a pas bien fonctionné, pas autant que nous l'espérions en tout cas avant d'arriver ici, au moins en termes de progrès relatifs faits par rapport aux autres écuries. Que ce soit Felipe Fernando, ils ont fait le maximum, ils ont fait tout ce qu'ils pouvaient. Malheureusement ils avaient déjà atteint leurs limites lors de la deuxième partie de la qualification. Ce n'est pas par hasard que Fernando a fait pratiquement le même temps dans les trois parties de la qualification, les autres ont haussé leur niveau dans la troisième partie."

"Nous savons que nous pouvons compter sur un bon rythme en course et sur une vitesse de pointe qui va nous permettre de dépasser"
Pat Fry

"Il est clair que les McLaren, et en particulier Hamilton, semblent hors d'atteinte ce week-end mais de la même manière, nous espérions partir plus haut sur la grille de départ. Maintenant nous devons nous préparer aussi bien que possible pour cette course. Nous savons que nous pouvons compter sur un bon rythme en course et sur une vitesse de pointe qui va nous permettre de dépasser."

"Nous allons essayer de rattraper le maximum de places possible et de profiter au maximum de la grille de départ un peu différente de ce que nous avons l'habitude de voir depuis quelques courses (Red Bull monopolisait la première ligne depuis trois Grand Prix)".

NOTE : Vettel, 3e sur la grille, a été exclu des qualifications car la quantité de carburant dans son réservoir ne permettait pas de prélever un échantillon conforme au règlement. Relégué en fond de grille, il a décidé, avec son équipe, de partir de la voie des stands.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff