• Barcelone I, J3 - Ferrari

Alonso satisfait de la F138

ESPN Staff
21 février 2013 « Sutil a fait "le maximum" | Bianchi va découvrir Yeongam »
La nouvelle Ferrari répond bien, rapporte Alonso
© Sutton Images
Agrandir

Fernando Alonso, qui a signé le meilleur chrono jeudi lors des essais de Barcelone I, était heureux de rapporter que la nouvelle Ferrari F138 réagit selon ses attentes.

Mercredi, la Scuderia a été retardée par des brûlures sur la carrosserie, provoquées par un système d'échappement en fin de vie, mais jeudi Alonso est parvenu à compléter 97 tours du Circuit de Catalunya lors de son troisième et dernier jour en piste cette semaine. L'Espagnol a reconnu qu'il était difficile de bien comprendre le comportement des pneus Pirelli dans des conditions aussi fraîches, mais en termes de réglages, la monoplace rouge répond bien aux changements qui lui sont apportés.

"Aujourd'hui nous nous sommes surtout penchés sur la comparaison des gommes, nous avons débuté sur la tendre avant de chausser la dure en après-midi", a expliqué Alonso. "La piste était plus froide qu'hier, particulièrement en matinée, alors c'était plus difficile de régler la voiture et de trouver le bon niveau d'adhérence."

Bien préparer Barcelone II

"Pour la première fois, nous avons testé différentes configurations aérodynamiques. Nous avons aussi joué avec les réglages pour bien comprendre le comportement des pneus et leur dégradation. Avec chaque changement, la voiture réagissait comme je m'y attendais. Cela s'est avéré utile pour essayer les différents réglages, et surtout pour comprendre quelle voie nous devrons suivre la semaine prochaine (lors des essais de Barcelone II), lorsque les travaux porteront surtout sur les performances."

D'après Alonso, les pilotes et ingénieurs du plateau auront toujours des difficultés à gérer les pneumatiques correctement lorsque le grand cirque de la F1 arrivera à Melbourne pour le premier Grand Prix de la saison : "Cette année encore, la gestion des pneus sera un des aspects cruciaux à maîtriser. Ils sont plus tendres et plus rapides, mais aussi moins constants et ils se dégradent rapidement avec chaque tour. Nous avons encore beaucoup de travail à faire pour déterminer la meilleure façon d'équilibrer la voiture, mais c'est le cas pour toutes les équipes."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff