• C'était un 24 février

Un Professeur est né

Alain Prost a remporté quatre couronnes mondiales
© Sutton Images
Agrandir

1955
Alain Prost, qui remportera un jour quatre titres mondiaux, est né à Lorette en France. Il compte 51 victoires en 202 courses, la majorité de ses succès décrochés au volant d'une McLaren. On se souviendra de la féroce rivalité qui l'opposait à son coéquipier des saisons 1988 et 1989 Ayrton Senna. Prost venait à quitter McLaren en vue de rejoindre Ferrari en 1990. Il prend une année sabbatique en 1992 et revient saisir son quatrième titre en 1993 avant de prendre sa retraite définitive. En 1997, il endosse le rôle de patron et fonde sa propre écurie, Prost GP. Les débuts sont bons mais le rythme est éventuellement perdu. En 2002, l'équipe doit fermer boutique, la conséquence des non-paiements du sponsor principal, Gauloises, qui a cessé la collaboration en 2000. Depuis, Prost participe souvent au Trophée Andros et se rend régulièrement en personne voir les Grands Prix.

1995
Le rapport officiel concernant l'accident fatal d'Ayrton Senna à Imola en 1994 est rendu public. Le magistrat italien Maurizio Passarini dépose un document de 500 pages et vient à la conclusion que l'accident est très probablement dû au bris du système de direction de la voiture. La cause définitive est toujours sujet à débat. Le dossier a cheminé pendant des années avant de voir tous les dirigeants de l'écurie Williams acquittés.

2005
Suite à une demande étrange formulée par le gouvernement indien, Narain Karthikeyan se voit ordonné de changer les couleurs arborant son casque avant le début de sa première saison en F1. Le gouvernement prétend que le casque, qui porte les couleurs du drapeau indien, contrevient au Code du drapeau indien déclarant que le tricolore de l'Inde ne doit pas être utilisé sur des costumes ou brodé sur des coussins, des mouchoirs ou des vêtements. Karthikeyan est ébahi mais s'incline. "Si c'est ce que le gouvernement souhaite, alors c'est leur perte. En tant que sportifs, nous ajoutons à la fierté du pays portant nos couleurs. J'ai le drapeau tricolore sur mon casque, mais je pourrais probablement vendre cet espace et faire beaucoup d'argent. J'aime l'Inde et je suis fier d'être Indien et c'est ce que je veux transmettre." Le gouvernement indien a finalement décidé de ne pas imposer le Code du drapeau et a laissé Karthikeyan piloter avec son casque tel qu'il était.

1971
Pedro de la Rosa est né à Barcelone en Espagne. Bien que respecté partout dans le paddock, de la Rosa a rarement eu l'opportunité de démontrer son talent au volant d'une F1 de pointe. Ayant fait ses classes au Japon, il est recruté comme pilote d'essais chez Jordan en 1997 avant de faire ses débuts comme pilote de Grand Prix avec Arrows en 1998. En 2001, il refuse une offre de Prost GP et accepte plutôt un poste de pilote essayeur avec Jaguar, en vue de piloter en course pour eux. Cependant, l'équipe soutenue par Ford n'aura jamais été à la hauteur de ses promesses et en 2003 de la Rosa doit se contenter d'être pilote d'essais pour McLaren. Son approche apolitique rejoint celle de l'équipe et il s'intègre très bien.

En 2005, il remplace temporairement Juan Pablo Montoya à Bahreïn et signe le meilleur tour avant de terminer cinquième. En 2006 il reprend le volant lorsque le Colombien quitte la F1 à la mi-saison, et de la Rosa termine l'année à sa place. Il monte sur le podium en Hongrie mais se voit remplacé par Lewis Hamilton en 2007. Il aura à nouveau une chance en 2010. Engagé par Sauber, il ne termine pas la saison, remplacé par Nick Heidfeld. Il devient ensuite pilote essayeur chez McLaren avant d'être titularisé chez HRT. L'écurie espagnole étant contrainte à disparaître, il est transféré en 2013 chez Ferrari pour assumer le rôle de pilote de réserve.

© ESPN Sports Media Ltd.
Close