• C'était un 22 février

Un triple champion vient au monde

Niki Lauda a remporté trois couronnes mondiales © Sutton Images
Agrandir

1949
Le triple champion du Monde Niki Lauda célèbre son anniversaire aujourd'hui. Né au cœur d'une riche famille autrichienne, il va à l'encontre de ses parents et emprunte de l'argent pour courir. Il se fait un nom assez rapidement, et après avoir piloté pour Frank Williams et March en F2. Au début des années 1970, il monte en F1. Pilote Ferrari en 1974, il devient champion du monde en 1975. Il semblait bien placé pour obtenir un autre titre en 1976, mais un terrible accident au Nürburgring le laisse avec des brûlures importantes au visage. Incroyablement, il revient terminer la saison et manque le titre de peu à la faveur de James Hunt. Il remporte un autre championnat en 1977 avant de prendre une première retraite. De retour en 1982, il gagne une autre couronne en 1984 et prend sa retraite définitive à la fin de la saison 1985. Lauda a fondé sa propre compagnie d'aviation, mais il est brièvement revenu en F1 pour diriger l'écurie Jaguar au début des années 2000. Il est depuis un consultant influent sur la télévision allemande.

2001
Le patron de Jaguar, Bobby Rahal, demande à son pilote Eddie Irvine de restreindre ses critiques envers l'équipe alors qu'approche le début de la saison. Irvine avait ouvertement condamné le manque de rythme de sa voiture lors d'un essai deux semaines plus tôt; Rahal tenait à faire taire son parfois-trop-honnête pilote. "Je pense qu'il voulait nous aiguillonner un peu, pour que nous sachions ce que nous devrions faire pour lui", avait dit Rahal. "Je ne sais pas si les critiques sont la façon qu'utilise Eddie pour motiver l'équipe. J'ai vu d'autres pilotes faire ça, mais je n'ai jamais cru qu'il s'agissait d'une façon très positive de motiver les gens."

1922
Jesus Ricardo Iglesias naît à Buenos Aires. Il n'a piloté qu'en Argentine, faisant sa réputation sur des courses de longue distance avec une Chevrolet Special. En 1955 il a été l'invité de l'équipe Gordini pour le Grand Prix d'Argentine, mais il dût se retirer sur bris de transmission. Iglesias n'a plus jamais eu un volant en F1; il est retourné vers les courses d'endurance.

© ESPN Sports Media Ltd.
Close