Course

14:00 : C'est parti pour le tour de formation. Les feux rouges s'éteindront ensuite pour laisser les pilotes se battre pendant 61 boucles de 5,073 km.

13:55 : Les 24 monoplaces vont s'élancer pour le tour de formation dans cinq minutes. Objectif de Button : ''être devant Mark (Webber) au départ''.

13:51 : Après les problèmes de vendredi, les vibreurs ont tenu le choc samedi. Espérons que ce soit pareil dimanche au cours des 61 tours de piste à parcourir. Ils avaient contraint les organisateurs à reporter le début des libres 1. Plus tard dans cette séance, un drapeau rouge avait été agité après qu'un boulon se soit échappé.

13:45 : Feu vert dans 15 minutes !

13:39 : Si le champion GP2 a des chances de retrouver la F1, d'autres pilotes français peuvent aussi espérer franchir le cap. Jean-Éric Vergne va participer aux essais libres chez Toro Rosso, à partir du Grand Prix de Corée. Citons aussi les noms de Jules Bianchi, pilote essayeur chez Ferrari, ou même de Charles Pic.

13:34 : Nous n'avons pas encore parlé des Renault. Week-end très difficile pour les R31 à Singapour. Loin du top 10 pendant les essais libres, cela s'est confirmé en qualification. Vitaly Petrov a été éliminé dès Q1, Bruno Senna a fait un peu mieux, 15e. Romain Grosjean est déjà positionné pour un baquet en 2012, il a même déclaré cette semaine que ''ce serait une injustice sportive de ne pas être en F1'' l'année prochaine.

13:30 : La pitlane est ouverte, les voitures peuvent gagner leur emplacement sur la grille. Le risque de pluie diminue d'après les dernières prévisions, comme l'indique Mike Gascoyne, le directeur technique de l'écurie Team Lotus, sur son Twitter.

13:26 : Avec Monaco, Singapour est le Grand Prix le plus long du calendrier. C'est une course en ville, comme en Principauté, mais en plus disputée en nocturne. Très exigeante pour les pilotes. Il fait actuellement 30° à Singapour, 34° sur la piste, avec 70% d'humidité. Cette semaine, Jenson Button avait émis la possibilité d'un Grand Prix raccourci. Les trois dernières années, la limite des 2 heures avait été quasiment atteinte.

13:21 : Dans les stands, la vitesse maximale est fixée à 60 km/h contre 100 km/h d'habitude. Le changement de pneus sera donc un petit plus long pour les pilotes.

13:15 : La course sera lancée dans 45 minutes, la ligne droite des stands sera ouverte dans 15 minutes.

13:12 : En cas de succès, Alonso ne devra pas monter sur le podium, Button et Webber ne pourront pas faire mieux que troisième. Et Vettel aura alors assez d'avance pour conquérir son deuxième titre d'affilée.

13:08 : Revenons un peu sur Sebastian Vettel. L'Allemand peut donc être sacré dimanche. Il compte 112 points sur Alonso, 117 sur Button et Webber, 126 sur Hamilton. S'il gagne, ce qui est bien possible, Lewis sera automatiquement hors-jeu.

13:04 : Cela a été officialisé dimanche, Team Lotus et Renault Sport F1 poursuivent leur partenariat jusqu'à fin 2013. Lotus avait signé avec le motoriste français pour les saisons 2011 et 2012.

12:59 : La Scuderia occupera la troisième ligne sur la grille. Mais la Scuderia a commencé à travailler sur la saison 2012 dans la Cité-État. Selon le journal espagnol Marca, ils ont testé l'aileron avant version 2012 lors des essais libres de vendredi.

12:54 : Une recrue de McLaren disputera sa dernière course pour son écurie actuelle. Sam Michael, directeur technique de Williams, quitte l'écurie de Grove, après le Grand Prix de Singapour. Il rejoindra McLaren début 2012 au poste de directeur sportif. Il espère partir sur une bonne note, mais Rubens Barrichello est 12e sur la grille, Pastor Maldonado 13e.

12:49 : Si McLaren n'a pas récupéré de pneus, trois équipes ont récupéré un joker couvre-feu : Red Bull, Mercedes et Virgin.

12:47 : McLaren est donc coincée derrière les Red Bull sur la grille. Mauvaise nouvelle de plus pour Hamilton, il n'aura que deux trains de gommes supertendres au lieu de trois. L'écurie de Woking a essayé d'en récupérer un, mais la FIA s'est montrée ferme.

12:43 : Vous pouvez retrouver la grille de départ sur la gauche. Au fur et à mesure des 61 tours, vous pourrez suivre l'évolution des classements pilotes et constructeurs, grâce à l'onglet Classements.

12:40 : Le début du week-end s'est déroulé sur une piste sèche, ce devrait être encore le cas dimanche, mais un risque d'orages est présent. 40% de chances de pluie pendant le Grand Prix.

12:36 : Il pourra compter sur son coéquipier Mark Webber au départ, qui devra le protéger face aux Mclaren. L'Australien a arraché la deuxième place lors de la qualif, encore un bon point pour Vettel.

12:32 : Vettel a fait un pas de plus samedi en décrochant la pole sur la piste de Marina Bay. Le poleman est le favori de la course à Singapour, seul Massa a perdu en 2008, mais seulement à cause de l'accident délibéré de Nelsinho Piquet. Lewis Hamilton puis Fernando Alonso se sont imposés les deux années suivantes, en partant de la première place.

12:28 : Michael Schumacher a déclaré samedi après la qualification qu'il "allait croiser les doigts" pour son jeune compatriote.

12:25 : Le champion du monde, le plus jeune de l'histoire, deviendra, sauf incroyable retournement de situation, en 2011 le plus jeune double champion du monde. Si c'est aujourd'hui, il le sera à 24 ans et 84 jours. Cela force l'admiration, non ?

12:20 : Bonjour et bienvenue pour suivre le Grand Prix de Singapour, 14e manche de la saison 2011. Une course qui pourrait sacrer (déjà) Sebastian Vettel.

Tour 1

Les fauves sont lâchés, c'est parti pour le Grand Prix de Singapour !!! Vettel part en tête, Button est 2e, Alonso 3e. Hamilton s'est fait coincer, il est 7e. Webber a encore perdu des places au départ, il est 4e devant Massa et Rosberg. Et déjà 2''5 d'avance pour Vettel !

Tour 2

Schumacher a doublé Hamilton pour la 7e place, les Force India ont conservé leurs positions. Di Resta a choisi de partir avec les tendres, et pas les supersofts. Ricciardo au stand, aileron avant endommagé. 1'55''464 pour Vettel, il augmente son avance à 3''5 sur Button.

Tour 3

Bon départ de Jarno Trulli, il est 17e devant Alguersuari et Petrov, 19e. Senna est 14e derrière les Williams. Le DRS est activé, zone de détection dans le virage 3, activation dans le 5. Personne ne tient le rythme de Vettel, parti comme une fusée, comme d'habitude. Mais il n'est pas virtuellement champion du monde.

Tour 4

Hamilton reprend sa 7e place sur Schumacher grâce à son DRS. Le Britannique porte un "RIP (Rest In Peace) MH + CB" sur son casque, en hommage à Christian Bakkerud et Martin Hines, deux pilotes disparus ce mois-ci.

Tour 5

Après quatre tours, Vettel a 5''5 d'avance sur Button, 6''7 sur Alonso et 7''7 sur Webber. Hamilton a doublé Rosberg, au même endroit que Schumacher un tour plus tôt. Il est 6e.

Tour 6

Webber est à 1'' d'Alonso, il va pouvoir tenter quelque chose. Et l'écart augmente encore pour Vettel, 8''2 maintenant sur Button. Hamilton a repris une seconde à Felipe Massa dans ce tour.

Tour 7

1'54''2 pour Vettel dans ce tour, les autres sont en 1'55'' ou 1'56''0 pour Webber. Sauf Lewis Hamilton, en 1'54''9, il revient à 2''7 de Massa, 5e.

Tour 8

Webber a essayé quelque chose sur Alonso avec son DRS, mais ça n'a pas marché. L'Australien pointe à 1''2 du pilote Ferrari.

Tour 9

Di Resta réussit un excellent début de course avec ses pneus tendres. Il tient le rythme de Sutil, en supersofts. Et il résiste à Pérez, lui aussi en pneus rouges.

Tour 10

Et Button est désormais à plus de dix secondes de Vettel. Rosberg au stand...Schumacher est 7e mais sous la menace des Force India. Superbe dépassement de Webber sur Alonso, c'est bien joué des deux côtés mais Webber fait la différence.

Tour 11

Alonso souffrait avec ses pneus, il en profite pour changer de gommes, passer des pneus plus durs. Senna et Schumacher sont rentrés aussi.

Tour 12

Une Virgin a disparu dans la nuit, celle de Timo Glock. L'Allemand s'est arrêté à un endroit parfait, pour ne pas gêner le bon déroulement de la course. Massa et Hamilton ensemble au stand. Qui sortira le premier ? C'est Massa, ressorti en durs. Lewis a remis des supersofts, son deuxième et dernier train. Oh, quelle erreur d'Hamilton, il vient percuter l'arrière de la Ferrari de Massa !

Tour 13

Crevaison lente pour le Brésilien, aileron avant endommagé pour Hamilton. Webber est rentré chausser les pneus tendres. La situation entre Hamilton et Massa ne va pas s'arranger, elle était déjà tendue depuis les qualifications.

Tour 14

Incident entre Massa et Hamilton examiné par les commissaires. Les deux hommes ont dû observer un deuxième arrêt.

Tour 15

Vettel rentre, suivi par Button. L'Allemand passe les durs, Button aussi. Paul di Resta et Pérez ne se sont pas arrêtés, ils sont 3e et 4e. Alonso double Pérez, il retrouve la 4e place.

Tour 16

Pénalité pour Hamilton, drive-through pour le Britannique ! Course quasi terminée pour lui, comme pour Massa, actuellement 20e.

Tour 17

1'53''269 pour Vettel, meilleur tour en course ! 11'4 d'avance sur Button, 19''2 sur Di Resta. Alonso est à 3'' du pilote Force India. Premier arrêt pour Kobayashi, Trulli, Petrov

Tour 18

Di Resta continue de perdre du temps sur les meilleurs, mais son pari de partir en pneus durs semble marcher. Il a perdu une seconde sur Sutil, avec ses pneus neufs, dans le tour précédent. Massa a entamé sa remontée, il est 13e, Hamilton est 16e.

Tour 19

Alonso s'est encore rapproché de Di Resta, qui n'est pas passé par son stand. Il doit vite dépasser, l'Espagnol, Webber n'est pas très loin. Et c'est fait, avec l'aide du DRS.

Tour 20

Di Resta rentre au stand, ce qui fait les affaires de Webber. Il n'aura pas perdu de temps derrière l'Écossais. Vettel toujours en tête devant Button et Alonso. Si les positions en restaient là, Vettel ne serait pas champion. Les classements vous sont proposés en direct dans l'onglet Classements, ci-dessus.

Tour 21

Massa a dépassé Buemi pour la 12e place. Di Resta est reparti en 8e position, juste derrière Adrian Sutil. Les deux Force India sont dans les points.

Tour 22

Meilleur tour en course pour Vettel : 1'53''113 ! Webber revient comme une fusée sur Alonso, 1'' entre les deux hommes. Hamilton passe Kobayashi grâce au DRS, il vient de demander à son stand s'il pouvait marquer des points, réponse positive. Il est à 7'' de Maldonado, 10e.

Tour 23

Incident entre Trulli et Alguersuari examiné par les commissaires. Deuxième stop pour Rosberg. Webber a ouvert le DRS, ça ne suffit pas pour doubler Alonso. Hamilton a passé Buemi, il est 13e, à 0''9 de Massa. Le duel va pouvoir reprendre !!

Tour 24

Alonso vient de réussir son meilleur temps en 1'54''740, mais Webber est toujours là ! Vettel compte 17''2 d'avance sur Button.

Tour 25

Schumacher repasse lui aussi par le stand Mercedes, Alguersuari écope d'un drive-through après l'accrochage avec Trulli.

Tour 26

Massa avait été doublé par Hamilton, il rentre au stand, son 3e stop. Il est rapidement imité par Alonso, Webber s'empare de la 3e place. Button est désormais le seul à pouvoir empêcher Vettel d'être titré.

Tour 27

Alonso est reparti 4e, en durs. Et Hamilton a fait son retour dans le top 10, il vient de dépasser Rubens Barrichello. Sutil est 5e, Di Resta 6e, Pérez 7e. Schumacher meilleur tour en course, 1'53''096 !

Tour 28

Di Resta a doublé Sutil, avec des pneus plus frais. Rosberg prend le meilleur sur Pérez, il est maintenant 7e. 1'52''550 pour Massa, qui réussit le meilleur tour en course. 1'52''7 pour Alonso contre 1'54''0 pour Webber. 25 secondes d'écart, avec un arrêt à 30 secondes, le podium n'est pas fini pour Alonso.

Tour 29

Rosberg dans les rétroviseurs de Sutil, c'est la 6e place qui se joue. Alonso reprend encore une seconde à Webber.

Tour 30

Rosberg a doublé Pérez, Schumacher a percuté le Mexicain. Voiture de Sécurité !! Webber rentre au stand pour passer les pneus durs, excellente opération pour Red Bull, mauvaise pour Alonso.

Tour 31

Schumacher était très près de Pérez, il a décollé au moment du contact avec la Sauber. Et la safety car va tout relancer. Vettel et Button sont repassés par le stand, les Force India, Rosberg et Pérez aussi. Ah, on l'attendait la Voiture de Sécurité à Singapour, merci Schumi !

Tour 32

On venait de franchir la mi-course, Vettel garde la tête devant Button. Alonso est 3e devant Webber, Di Resta, Rosberg, Sutil, Pérez, Hamilton et Maldonado. Button est revenu sur Vettel, mais il aura plusieurs voitures à doubler avant d'espérer se battre avec le pilote Red Bull.

Tour 33

Schumacher va bien après ce choc, il rentre à pied vers le paddock. Les débris de sa voiture sont dégagés par les commissaires. La safety car va rentrer à la fin de ce tour !

Tour 34

La course reprend ses droits ! Vettel s'échappe déjà, Button est derrière une team Lotus, une HRT et Kobayashi. Webber surprend Alonso dans le trafic ! Il récupère la 3e place.

Tour 35

Vettel repart fort, avec le meilleur tour en course : 1'51''139 !! Il a gagné cinq secondes sur Button dans ce premier tour post Safety Car. Hamilton a doublé Pérez, il est 8e à 5'' de Webber.

Tour 36

Et encore un meilleur tour en course pour Vettel, 1'51''102 ! Hamilton perd beaucoup de temps sur le podium. Il pointe à 11'' de Webber. Mais la 5e place est possible, Massa 10e.

Tour 37

1'50''992 pour Vettel, il est sur une série de tours ultra-rapides. Button est à 11''9, Webber à 17'', Alonso à 19''5. Hamilton trépigne avant de retrouver le DRS. Il est toujours derrière Sutil. Et Lewis passe à l'instant, il est 7e.

Dans la configuration actuelle, Vettel est loin du titre. Si Button perd une place, Webber passera 2e et sera encore en course. Enfin, c'est purement rhétorique, Vettel étant assuré d'un deuxième sacre depuis longtemps. Personne ne l'imagine perdre depuis de longues semaines.

Tour 38

Hamilton est à 0''4 de Rosberg, à 1''7 de Di Resta, 5e.

Tour 39

Lewis a passé Rosberg, il va fondre sur le pilote Force India. di Resta est rapidement avalé par la McLaren. Le club des cinq se reforme !

Tour 40

les Renault sont toujours dans le peloton, Senna 16e, Petrov 17e. Ils sont derrière la Lotus d'Heikki Kovalainen. Kobayashi écope d'un drive-through pour avoir ignoré les drapeaux bleus.

Tour 41

C'était Hamilton le plus rapide dans le tour précédent, il revient à 13''1 d'Alonso. Webber est à 3''7 de Button.

Tour 42

Kobayashi observe sa pénalité, Senna a passé Kovalainen, à Petrov de faire la même chose. 4e arrêt au stand pour Felipe Massa, il était 10e.

Tour 43

Il reste dix-huit tours à parcourir, les leaders sont tous en pneus tendres, les plus durs apportés par Pirelli à Singapour. Ils les ont un peu économisés derrière la Safety Car, s'arrêteront-ils encore ?

Tour 44

Vettel 13''4 devant Button, 17''4 devant Webber. Alonso est à 28'', Hamilton à 11''4 derrière.

Tour 45

Di Resta est 6e devant Rosberg, Sutil, Pérez et Maldonado. Le Vénézuélien s'arrête, Barrichello récupère la 10e place, Buemi est 11e.

Tour 46

Encore 15 boucles à couvrir ! Button n'a rien perdu sur les Red Bull dans le tour précédent. Il va retarder la fête, le pilote Mclaren.

Tour 47

Webber s'arrête, Alonso récupère le podium. Webber ne revenait pas sur Button, il a chaussé les supersofts.

Tour 48

L'Australien est ressorti derrière Hamilton, qui a des pneus très fatigués. Il lui faut doubler rapidement.

Tour 49

C'est fait pour Webber, il est 4e. Button est au stand ! Hamilton aussi. Le premier est en supersofts, le second en durs. Vettel s'arrête à son tour, Alonso ne doit pas hésiter !

Tour 50

On a frôlé l'accident pour Vettel, à la sortie des stands. Une team Lotus est partie en même temps, mais Vettel a évité le drame. Alonso au stand ! Il va rester 10 tours à tout le monde.

Tour 51

1'50''400 pour Button, meilleur tour en course ! Un message pour Webber. Nouveaux écarts : Vettel 9''5 devant Button, 14''2 devant Webber, 35''2 devant Alonso.

Tour 52

Vettel réplique à Button dans le tout : 1'48''688 ! Trulli au ralenti dans sa Lotus, et même à l'arrêt. Hamilton vient de doubler Pérez et Sutil, encore ! Il est 7e, à l'assaut de Rosberg. Dépassement vite exécuté.

Tour 53

Hamilton est donc 6e, à 2'' de Di Resta, qui a réussi une magnifique course. 1'49''2 pour Button, il a 11'' d'avance sur Webber. C'est fini pour la deuxième place, sans incident.

Tour 54

Massa est 11e, dans les échappements de Barrichello. Duel brésilo-brésilien pour la 10e place. Le pilote Ferrari a vu sa course ruinée par l'erreur de Lewis Hamilton.

Tour 55

Et Button revient à 9''6 grâce à un chrono de 1'48''454. Vettel ne doit pas s'endormir non plus, même s'il est tard à Singapour.

Tour 56

Il reste six tours, Button a repris 3''1 à Vettel en deux tours. L'écart est de 8''6. Webber se dirige vers la 3e place, Alonso vers la 4e.

Tour 57

7''9 entre Vettel et Button, nouvel écart à cinq boucles de la fin. Ca devrait suffire ! Massa a doublé Barrichello, il est en train de sauver un point ! Button reprend encore 1''4 sur Vettel. Quelle fin de course du Britannique, il va pas lui manquer grand chose !

Tour 58

Et 29''1 pour Button dans le premier secteur, contre 29''5 pour Vettel. Il colle 2''8 au final dans ce tour, mais Vettel a été retardé dans le trafic. Il reste 3 tours !

Tour 59

Button gêné par Barrichello, quel dommage ! Il a perdu deux secondes dans le deuxième secteur ! C'est fini pour la victoire.

Tour 60

5''6 entre Vettel et Button à 2 tours de la fin. La limite des deux heures sera atteinte dans quatre minutes. Alguersuari a tapé le mur à l'entrée du tunnel ! La course va se terminer au ralenti. Vettel est arrivé vite derrière Massa et Pérez, mais le drame est encore évité.

Tour 61

Dernier tour ! Vettel va gagner mais ne sera pas sacré ici à Singapour ! Lui et Button terminent dans le trafic.

C'est fait pour Vettel, c'est sa 9e victoire de la saison ! Button arrive 2e - à 1''7 !! - , il est désormais le seul à pouvoir contester le titre de Vettel. Enfin, seulement mathématiquement. Le triomphe annoncé est seulement retardé de deux semaines, il devrait être sacré à Suzuka le 9 octobre.

Webber est sur le podium, Alonso est 4e, Hamilton 5e. Ces trois-là ne sont plus en lice pour la couronne mondiale.

Superbe course de Di Resta, sixième. Nico Rosberg termine 7e devant l'autre Force India de Sutil, Sergio Pérez et Felipe Massa. Les Renault sont loin, Senna 15e, Petrov 17e.

Vettel : 19e victoire en F1 dimanche, 32e podium. Et c'est la 139e victoire d'un moteur Renault, c'était sa 190e pole position samedi.

Ce direct est maintenant terminé, prochain rendez-vous au Japon, dans deux semaines. Ce sera une deuxième balle de match pour Sebastian Vettel. Bonne fin de journée et à bientôt !

1h59'06'' : Voilà la durée de cette course. À cinquante-quatre secondes de la limite. Les pilotes ont besoin de s'asseoir quelques secondes avant de grimper sur le podium.