Course

Bonjour à tous et bienvenue sur ESPN F1 pour suivre, en direct, le GP d'Europe à Valence, huitième manche du championnat du monde de Formule 1.

Pour la septième fois de la saison, Sebastian Vettel s'élancera en pole position. Auteur d'un temps d' 1.36.975, l'Allemand a devancé son équipier Mark Webber La seconde ligne sera elle composée de deux anciens champions du monde, en la personne de Lewis Hamilton et Fernando Alonso

ESPN F1 vous invite à retrouver les déclarations de tous les pilotes à l'issue des qualifications.


Sebastian Vettel fête sa 22e pole avec Mark Webber et Lewis Hamilton © Sutton Images

.

On retrouve Felipe Massa et Jenson Button en troisième ligne. Un cran en-dessous de leurs coéquipiers, le Brésilien et le Britannique comptent néanmoins sur leur rythme en course pour combler leur retard.

La quatrième ligne est propriété des Mercedes. Pour un petit centième, Nico Rosberg partira devant Michael Schumacher.

Enfin, le Top 10 est complété par Nick Heidfeld, neuvième et Adrian Sutil, 10e au volant de sa Force India. Vitaly Petrov n'a pu rejoindre la Q3 pour une petite place.

A 1h30 du départ, ESPN F1 vous invite à revivre les trois séances libres ainsi que les qualifications du GP d'Europe, à Valence.

- Libres 1 : Webber rapide vendredi matin

- Libres 2 : Alonso devant Hamilton à Valence

- Libres 3 Vettel est bien le favori:

- Qualifs : Sebastian Vettel puissance 7

Un mot sur l'édition 2010 du GP d'Europe. Dans les rues de Valence, Sebastian Vettel avait décroché, comme cette année, la pole position, avant de faire cavalier seul pour s'imposer au terme d'une course maîtrisée de bout en bout. Le champion du monde en titre aura surement à cœur de rééditer une telle performance. Il devançait l'an dernier Lewis Hamilton et Jenson Button sur la ligne d'arrivée.

Critiqué sur son attitude en piste depuis trois courses, Lewis Hamilton s'est exprimé au sujet de sa conduite. S'il compte faire un peu plus attention, l'Anglais ne modifiera rien à son style de pilotage.

Et pour superviser la course, Heinz-Harald Frentzen (156 départs en Grands Prix de Formule 1, 3 victoires, 18 podiums, 2 pole positions et 174 points inscrits) a été nommé conseiller par la FIA. Il avait déjà officié en tant que quatrième commissaire en 2010, également lors du Grand Prix d'Europe à Valence.

Un point sur les conditions de course : Le soleil règne dans le ciel espagnol, le temps est au beau fixe, il fait actuellement 25 degrés dans l'air et près de 40 degrés sur la piste.

A 1h du départ, ESPN F1 vous propose quelques statistiques autour du tracé espagnol : - La vitesse moyenne à Valence est la plus élevée de tous les circuits urbains du calendrier F1 : 200 km/h.

- Le tracé compte plus de virages que tout autre circuit du calendrier : 25 au total, soit 14 à droite et 11 à gauche.

- Le record du tour appartient à Timo Glock : 1'38''683 au volant d'une Toyota en 2009.

- Le moteur est à pleine puissance pendant 69% du tour.


Michael Schumacher sur le pont amovible pendant les qualifications. © Sutton Images

Comme pour chaque Grand Prix, ESPN F1 vous permet de suivre les séances dans des conditions de confort inégalées.

Sur votre gauche, le classement en direct. Notez que la FIA ne cède pas les temps au tour en direct. Ceux-ci seront donc disponibles ici, quelques secondes seulement après la fin de la séance. Mais, dans ces commentaires, des points réguliers sont faits sur les écarts.

Ci-dessous, les photos en direct et, en bas à gauche, via un profil Facebook, vous avez la possibilité d'échanger avec d'autres internautes sur la séance et la F1 en général.

Esteban Gutiérrez s'est imposé lors de la course de sprint en GP2 alors que Romain Grosjean avait pour sa part remporté la course du samedi.

Début de la course dans 30 minutes. Les 24 monoplaces s'élanceront pour boucler 57 tours longs de 5.419 km.

Fernando Alonso est en passe de compléter son tour de parade. A domicile, le double champion du monde espagnol sera soutenu par de nombreux fans.

Comme au Canada, les pilotes disposent, ce week-end, de deux zones pour déclencher leur DRS ce qui devrait faciliter les dépassements.

Retrouvez les classements. Sebastian Vettel mène largement la danse au classement des pilotes et son écurie, Red Bull, possède 69 points d'avance sur McLaren.

Le départ de la huitième manche du championnat du monde 2011 s'annonce palpitant.

Départ de la course dans 10 minutes.


Sebastian Vettel, le poleman, adresse un geste amical aux spectateurs au moment de la parade. © Getty Images

A cinq minutes du départ, il fait 27 degrés dans l'air et 47 sur la piste. La température devrait encore monter dans le courant de l'après-midi. Il faudra suivre attentivement les performances des pneumatiques.

C'est le moment de quitter la grille de départ, les pilotes vont maintenant s'élancer pour le tour de formation.

Les monoplaces s'alignent dèsormais sur la grille de départ, en espérant vivre un GP aussi palpitant qu'au Canada, il y a deux semaines. Bonne course à tous !

Tour 1

Et c'est parti ! Très bon envol des Red Bull qui gardent leur place, Felipe Massa est troisième, le Brésilien a gagné deux places, il est juste devant son équipier. Button est septième. Petrov a perdu 4 places ! Buemi est déjà quatorzième alors que Di Resta et Barrichello sont à la lutte. Sebastian Vettel creuse déjà l'écart en tête et va tenter de rééditer sa performance de l'an dernier.

Tour 2

Très peu de changement après un départ plutôt calme. Nick Heidfeld est dixième. Lewis Hamilton est cinquième devant Nico Rosberg.1.45.466 pour Sebastian Vettel.

Tour 3

Le Top 10 : Vettel - Webber - Alonso - Massa - Hamilton - Rosberg - Button - Schumacher - Sutil et Heidfeld. Onzième sur la grille, Vitaly Petrov a totalement manqué son départ. Kamui Kobayashi est treizième. 1.45.186 pour Vettel qui aligne les meilleurs tours.

Tour 4

Déjà plus de deux secondes d'avance pour Sebastian Vettel sur Mark Webber. Fernando Alonso tente de mettre la pression sur le pilote australien. L'Espagnol vient de signer le meilleur temps dans le secteur 1. Jenson Button met une grosse pression sur Nico Rosberg !

Tour 5

Après un très bon départ, Felipe Massa semble avoir du mal à suivre le rythme de son équipier mais les Ferrari sont clairement dans le coup. Derrière c'est une véritable bataille entre McLaren et Mercedes, entre Hamilton et Rosberg et Button et Schumacher.Adrian Sutil est neuvième, Paul Di Resta, onzième, les Force India sont au contact.

Tour 6

Magnifique dépassement de Jenson Button qui passe Rosberg à l'intérieur. Le GP du Canada a semble-t-il donné des ailes au Britannique. Un point sur les Toro Rosso. Sébastien Buemi est quatorzième, Jaime Alguersuari est juste derrière. Les cinq premiers se tiennent en six secondes.

Tour 7

1.45.033 pour Vettel qui continue de faire tomber le chrono. Peu de dépassements à signaler pour le moment. Le garage Red Bull est heureux de la performance de Mark Webber et lui demande de continuer à conserver ses pneumatiques en bon état.

Tour 8

1.44.712 pour Vettel qui creuse petit à petit les écarts. Belle passe d'armes entre Kobayashi et Barrichello, le pilote japonais garde l'avantage. Vitaly Petrov est seizième, bloqué dans le trafic. Un week-end difficile pour le pilote russe.

Tour 9

Il y a une véritable cassure derrière le cinquième. Jenson Button, sixième, est à sept secondes de son équipier. Les Mercedes ne semblent pas en mesure de suivre la cadence.

Tour 10

La bataille a pour l'instant lieu dans le trafic, on se bat pour les places d'honneur mais le GP ne fait que commencer. Quatre secondes d'écart entre Vettel et Alonso troisième. Massa est à six secondes, Hamilton dèsormais à huit !

Tour 11

Petite erreur de Felipe Massa devant Lewis Hamilton mais le Brésilien conserve sa place. 27.6 pour Alonso dans le secteur 1. Pastor Maldonado est le premier à s'arrêter.

Tour 12

Bagarre terrible entre les deux Toro Rosso, Jaime Alguersuari fait tout pour passer devant Sébastien Buemi. Les jeunes pilotes jouent peut-être leur place pour la saison prochaine. Kobayashi, Barrichello et Heidfeld sont aux stands.

Tour 13

C'est au tour de Lewis Hamilton et de Nico Rosberg. L'Anglais ressort en pneus tendres, il est septième. Rosberg ressort neuvième, Sutil treizième. Michael Schumacher est septième, Vitaly Petrov douzième.

Tour 14

Mark Webber au garage Red Bull ! L'Australien ressort en cinquième position. Nous allons assister à une course très tactique qui pourrait se jouer dans les stands. Près de quatre secondes d'avance pour Sebastian Vettel sur Fernando Alonso. Hamilton passe Schumacher et s'empare de la sixième place.

Tour 15

Sebastian Vettel dans les stands en m^meme temps qu' Alonso et Button. Felipe Massa est provisoirement en tête du GP. 1.44.401 pour Lewis Hamilton. Button ressort à la sixième place, Schumacher à la neuvième. Petrov est dans le Top 10 mais ne s'est pas encore arrêté. Plus d'aileron avant pour Schumi...

Tour 16

Felipe Massa entre aux stands, il ressort en cinquième position. Schumacher est obligé de passer par le stand après son accrochage avec Petrov et va perdre de nombreuses places, il est vingtième... Le Russe est dix-septième.

Tour 17

Deux secondes d'écart entre Sebastian Vettel et Mark Webber. L'Australien a perdu du temps derrière un retardataire, il est furieux !! Alonso est à quatre secondes, Hamilton à six secondes. Jaime Alguersuari et Sergio Pérez sont respectivement huitième et neuvième mais ne se sont pas encore arrêtés.

Tour 18

Sutil et Heidfeld passent Pérez et Barrichello en profite pour faire de même. Fernando Alonso continue de cravacher derrière les Red Bull. Premier arrêt pour Timo Glock qui devance Liuzzi et Karthikeyan.

Tour 19

1.43.803 pour Fernando Alonso qui revient petit à petit sur Mark Webber. La Scuderia Ferrari est en forme ce dimanche. Felipe Massa pioche un peu plus, il est cinquième, bloqué entre les deux McLaren. Jarno Trulli au stands, il est dix-septième. Et Alonso passe à l'attaque sur Webber, il se rapproche de plus en plus et peut activer l'aileron arrière mobile.

Tour 20

Le Top 10 après 20 tours : Vettel - Webber - Alonso - Hamilton - Massa - Button - Rosberg - Sutil - Heidfeld et Barrichello. Premier arrêt pour Jaime Alguersuari qui ressort à la treizième place devant Buemi. Michael Schumacher est dix-huitième derrière Vitaly Petrov et Pastor Maldonado. Webber à la radio : "La température à l'arrière des pneumatiques devient critique". Alonso met la pression !

Tour 21

Fernando Alonso passe devant Mark Webber sous les acclamations de la foule ! Il se rapproche dèsormais de Sebastian Vettel. L'Espagnol est déchainé à domicile ! Il pointe maintenant à trois secondes de Sebastian Vettel.

Tour 22

Douzième, Sergio Pérez est le seul à ne pas être encore passé par les stands. Kamui Kobayashi est quinzième. Devant, Vettel et Alonso alignent les tours de qualifications.

Tour 23

Bagarre pour la huitième place entre Sutil, Heidfeld et Barrichello. Paul Di Resta revient également dans le coup. Les deux Toro Rosso pointent un peu plus loin derrière. 1.43.655 pour Sebastian Vettel !

Tour 24

1.43.583 pour Mark Webber qui répond. Lewis Hamilton, quatrième, est distancé. Il possède cinq secondes d'avance sur Felipe Massa et douze sur Jenson Button. Michael Schumacher se rapproche de Pastor Maldonado. On se prépare dans le stand McLaren... c'est pour Hamilton !

Tour 25

Trois secondes d'écart entre Sebastian Vettel et Fernando Alonso. Lewis Hamilton ressort derrière son équipier. Vitaly Petrov met la pression sur Sergio Pérez et a failli se faire surprendre. 1.43.399 pour Vettel : meilleur tour en course.

Tour 26

Sébastien Buemi est douzième, Jaime Alguersuari treizième. Ca va mieux pour les Toro Rosso qui ont connu des qualifications plutôt compliquées.

Tour 27

Et le premier arrêt pour Sergio Pérez. Michael Schumacher passe devant Pastor Maldonado. Le septuple champion du monde ne rencontre pas la même réussite qu'au Canada. Felipe Massa, quatrième, est à 17 secondes de la tête ! Vettel , Alonso et Webber se tiennent en cinq secondes.

Tour 28

Deuxième arrêt pour Sébastien Buemi qui ressort quatorzième derrière Vitaly Petrov. Kovalainen, alors dix-neuvième, est au garage Lotus. Meilleur temps dans le secteur 1 pour Lewis Hamilton. Il signe finalement le meilleur tour en course 1.43.119. Dans sa radio : "Fais attention à tes pneumatiques, n'attaque pas trop !"

Tour 29

Heidfeld, Di Resta et Petrov sont aux stands. Suivi de Mark Webber pour son deuxième arrêt. Nick Heidfeld est onzième, Vitaly Petrov seizième. Le départ manqué coûte cher au pilote russe. Adrian Sutil lui aussi au stand. C'est la valse des deuxième arrêts.

Tour 30

Le top 10 à mi-course passée : Vettel - Alonso - Webber - Massa - Button - Hamilton - Rosberg - Alguersuari et Heidfeld. Fernando Alonso dans son box ! Il ressort drrière Webber. Les deux Red Bull sont de nouveau en tête. Michael Schumacher est quinzième. Surchauffe au niveau des pneus arrière d'Hamilton qui déclare " Je ne peux pas aller plus doucement..." Frustré...

Tour 31

Sebastian Vettel aux stands. Arrêt très court pour l'Allemand qui ressort en tête. Et c'est au tour de Jenson Button de passer par le stand McLaren, il est sixième. Suivi par Nico Rosberg, Webber passe Massa qui compte un arrêt de moins. Petite frayeur pour Fernando Alonso qui tentait de doubler Massa mais a failli heurter un retardataire. Massa aux stands...un arrêt assez long.

Tour 32

Sebastian Vettel, Mark Webber et Fernando Alonso se tiennent en trois secondes. La lutte pour la victoire se jouera entre ces trois pilotes. Les McLaren ne sont clairement pas dans le rythme. Troisième arrêt pour Michael Schumacher, du coup relégué à la dix-septième place.

Tour 33

1.42.491 pour Sebastian Vettel qui reprend le meilleur tour en course. Jenson Button rencontre un problème sur sa MP4-26. Le Britannique n'est pas à la fête comme au Canada. La sensation du jour se nomme Jaime Alguersuari : septième !!

Tour 34

Un point sur les Renault. Neuvième sur la grille, Nick Heidfeld a pour le moment perdu une petite place. C'est encore plus compliqué pour Vitaly Petrov, actuel quinzième.

Tour 35

1.42.450 pour Sebastian Vettel... Kamui Kobayashi aux stands. Lewis Hamilton, quatrième, pointe à 20 secondes de la tête alors que Jenson Button est en passe de revenir sur Felipe Massa pour la cinquième place. Michael Schumacher a pris un tour de retard...

Tour 36

Jarno Trulli aux stands. Peu de dépassements aujourd'hui sur ce tracé urbain de Valence. 1.42.359 pour Vettel qui possède un peu plus de deux secondes d'avance sur Mark Webber et quatre sur Fernando Alonso.

Tour 37

Le Top 10 à vingt tours du drapeau à damiers : Vettel - Webber - Alonso - Hamilton - Massa - Button - Alguersuari - Rosberg - Sutil et Heidfeld. Di Resta est juste derrière. Il restera, au minimum, un arrêt aux stands pour tous les pilotes.

Tour 38

Vitaly Petrov est dèsormais quatorzième derrière Sébastien Buemi et devant Sergio Pérez. Michael Schumacher tente de revenir sur Kamui Kobayashi. Son accrochage avec Petrov lui a coûté très cher.

Tour 39

Fernando Alonso pointe maintenant à plus de quatre secondes de Sebastian Vettel. On ne voit pas ce qui pourrait empêcher l'Allemand de glaner les 25 points de la victoire.

Tour 40

1.41.926 pour Sebastian Vettel qui continue de faire tomber le temps au tour... Nico Rosberg met la pression sur Jaime Alguersuari et passe, il est dèsormais septième et pointe à trente secondes de Jenson Button, qui fait une course en solitaire,e trop loin pour attaquer Massa.

Tour 41

Vitaly Petrov est aux stands. Webber est à maintenant quatre secondes de Vettel. Baby Schumi s'envole vers un nouveau sacre. La même course que l'an dernier. Une pole et un cavalier seul. Sebastien Buemi est revenu sur Rubens Barrichello, les deux hommes se battent pour la douzième place.

Tour 42

Nick Heidfeld et Rubens Barrichello au paddock ce qui fait les affaires du Suisse. Buemi est dèsormais aux portes des points à quelques secondes de Di Resta. Les Force India et les Toro Rosso se battent pour mettre leurs deux monoplaces dans les points. Fernando Alonso a lâché, il pointe à six secondes de Vettel...

Tour 43

Et le troisième arrêt pour Mark Webber qui ressort en troisième position. C'est au tour de Lewis Hamilton d'entrer aux stands, Button a eu le temps de passer. Et le deuxième arrêt, pour Jaime Alguersuari, auteur d'une magnifique course.

Tour 44

Jaime Alguersuari est ressorti à la onzième place. Six secondes de retard pour Fernando Alonso sur Sebastian Vettel. Sérgio Pérez et Timo Glock sont les deux seuls à ne s'être arrêtées qu'une fois pour le moment. Adrian Sutil entre aux stands.

Tour 45

On se prépare chez Ferrari. Paul Di Resta est huitième. Sébastien Buemi est neuvième. Aucune Renault dans les points pour le moment... mauvais bilan pour l'écurie Lotus Renault GP. Et l4Ecossais Di Resta est aux stands tout comme Fernando Alonso !

Tour 46

Arrêt très rapide pour Fernando Alonso qui ressort devant Mark Webber ! Le coup inverse 20 tours plus tard ! La bataille devrait faire rage entre les deux, il y a beaucoup de trafic. Nico Rosberg aux stands tout comme Pastor Maldonado.

Tour 47

Sébastien Buemi est aux stands alors qu'on se bagarre dans le peloton pour les places d'honneur. Buemi, Kobayashi, Di Resta et Petrov se battent pour la treizième place. Le Japonais est quinzième alors que Vettel s'arrête !

Tour 48

Le top 10 à dix tours de l'arrivée : Vettel - Alonso - Webber - Massa - Button - Hamilton - Rosberg - Alguersuari - Sutil et Heidfeld. A noter qu'il n'y a toujours pas eu le moindre abandon malgrè la grosse chaleur à Valence. Les monoplaces sont fiables ce week-end en Espagne.

Tour 49

Et c'est au tour de Felipe Massa d'entrer aux stands. Le Brésilien est à la lutte avec Lewis Hamilton pour la quatrième place. Jenson Button passe lui aussi par son garage. Devant sauf casse ou erreur, la course semble joué. Sebastian Vettel possède presque dix secondes d'avance sur Fernando Alonso.

Tour 50

Felipe Massa est ressorti à une seconde Lewis Hamilton. Les deux hommes vont se battre pour la médaille en chocolat. Jenson Button n'a jamais été dans le rythme. Aux portes de spoints, Sergio Pérez n'est qu'à une petite seconde Nick Heidfeld. Vitaly Petrov est seizième juste devant Michael Schumacher.

Tour 51

Le tacticien du jour se nomme Jaime Alguersuari, incapable de hisser sa voiture en Q2, dix-huitième sur la grille, le pilote espagnol a gagné pas moins de dix places ! Son équipier, un temps dans les points, n'est que treizième. Il reste cinq tours !

Tour 52

Dix secondes d'écart entre Sebastian Vettel et Fernando Alonso qui possède deux secondes d'avance sur Mark Webber. Les positions semblent figées concernant les dix premiers.

Tour 53

Avec cette nouvelle victoire, Sebastian Vettel et Red Bull vont creusées un peu plus les écarts aux championnat. Et 26.8 pour le champion du monde en titre dans le premier secteur.Comme l'an dernier, Vettel a mené la course de bout en bout après avoir réalisé la pole.

Tour 54

Problème sur la monoplace de Mark Webber qui vient de perdre du temps sur ce dernier tour. Il possède néanmoins trente secondes d'avance sur Lewis Hamilton. Adrian Sutil est revenu dans les roues de Jaime Alguersuari.

Tour 55

Plus que trois tours et Sergio Pérez ne s'est arrêté qu'une seule fois, il est onzième. Vitaly Petrov et Michael Schumacher toujours seizième et dix-septième. Une course compliquée pour les deux pilotes.

Tour 56

Seul Sutil semble pouvoir doubler avant le drapeau à damiers. Il est à une demi-seconde de Jaime Alguersuari, concernant les autres, les écarts sont maintenant trop importants. Il n'y a que sept voitures dans le même tour... et Vettel n'est pas loin de reprendre Rosberg ! C'est le dernier tour !

Tour 57

C'est terminé sur une nouvelle démonstration de Sebastian Vettel. Après avoir manqué la victoire au Canada pour quelques mètres seulement, le champion du monde en titre remet les pendules à l'heure et s'adjuge une nouvelle victoire, au terme d'une course maîtrisée de bout en bout. Comme l'an dernier, après signé la pole, Vettel s'est montré intouchable sur ce tracé urbain. Fernando Alonso a bien tenté de suivre la cadence mais montera, au final, sur la deuxième marche alors que Mark Webber complète le podium. Décevantes ce week-end, les MP4-26 n'ont jamais été dans le rythme. Heidfeld accroche le petit point de la dixième place.

Avec six victoires en huit courses, Sebastian Vettel compte dèsormais 186 points au championnat du monde des pilotes. Il devance Jenson Button de 77 points et Red Bul prend le large au classement des constructeurs.

Merci à tous d'avoir suivi le GP d'Europe en notre compagnie. Nous vous invitions dèsormais à suivre le résumé de la course ainsi que toutes les déclarations des pilotes après ce GP d'Europe 2011 à Valence. ESPN F1 vous donne rendez-vous dans deux semaines à l'occasion du GP de Grande-Bretagne à Silverstone où les cartes pourraient être redistribuées. Bon dimanche !