Christian Horner  Grande-Bretagne

  • Nom complet Christian Horner
  • Né le 16 novembre 1973
  • Lieu de naissance Leamington Spa, Grande-Bretagne
  • Âge 40 ans et 153 jour(s)
  • Équipes Red Bull
  • Autres occupations Patron
driver portrait
Fiche

Christian Horner est le premier d'une nouvelle lignée de jeunes et enthousiastes patrons d'écurie. Son parcours chez Red Bull a cloué le bec à tous ceux qui prétendaient qu'il était trop jeune pour ce métier.

À l'origine, Horner s'est impliqué dans le monde du sport automobile comme pilote. En Formule Renault britannique, il s'est démarqué comme meilleure recrue de la saison 1992. Entre 1994 et 1996, l'Anglais a couru sous la bannière de trois équipes différentes en F3. En 1997, il passait en F3000 et fondait Arden, sa propre écurie.

Mais après la saison 1998, conscient qu'il ne pourrait un jour se battre parmi les meilleurs sur la piste, il mettait un terme à sa carrière de pilote pour se concentrer sur la gestion de son équipe. Il avait 25 ans.

Malgré des débuts difficiles, l'écurie de Horner allait trouver sa force. En 2002, son pilote Tomas Enge remportait le titre mais une vérification sanguine allait le déclasser. L'année suivante, Björn Wirdheim était facilement titré. L'année 2004 a été une année de gloire pour Horner et ses troupes : Tonio Liuzzi décrochait le titre et Arden remportait la couronne des constructeurs.

En 2005, lorsque Red Bull s'est mis à la recherche d'un jeune et dynamique dirigeant pour sa nouvelle écurie de Formule 1, Horner correspondait au profil. À 32 ans, il était de loin le plus jeune patron du paddock. Malheureusement, les médias ont critiqué cette décision, bien que des gens comme Ron Dennis et Frank Williams aient débuté leurs carrières en F1 à peu près au même âge.

Un des grands coups de Horner (appuyé par le soutien financier de Red Bull) a été l'embauche du directeur technique Adrian Newey, véritable génie de la table à dessin et père de monoplaces Williams et McLaren championnes du monde. Newey s'est mis au travail dès 2005.

Grâce à David Coulthard, Red Bull signait son premier podium lors du Grand Prix de Monaco 2006. Horner avait parié qu'il sauterait nu dans une piscine si un pilote Red Bull terminait parmi les trois premiers sur le circuit monégasque. Fidèle à sa parole, il s'est exécuté, bien qu'enveloppé dans une cape de Superman. Pour l'occasion, l'équipe faisait la promotion du film Superman Returns... heureusement pour Horner !

Les saisons 2007 et 2008 ont vu l'équipe progresser. Horner préparait le terrain pour la première victoire de Red Bull, un objectif finalement réalisé lors du GP de Chine 2009 où Sebastian Vettel et Mark Webber signaient un impressionnant doublé. Cinq autres victoires ont suivi, dont trois consécutives en fin de saison ; Vettel était vice-champion. Horner prévoyait alors une charge vers le sommet en 2010.

Bien que la Red Bull RB6 ait été la voiture à battre, l'impétuosité du multiple poleman Vettel l'empêchait de prendre les commandes du championnat. Mark Webber, souvent à la tête du classement, se battait contre le favoritisme que Red Bull semblait démontrer envers Vettel. Horner faisait de son mieux pour éviter la catastrophe entre les coéquipiers rivaux, sans toujours réussir.

Au Brésil, un doublé confirmait le premier titre des constructeurs de Red Bull : Horner avait mené l'équipe au résultat ultime en six saisons seulement. Lors de la finale à Abou Dabi, Vettel était couronné ; mission doublement accomplie à la conclusion d'une saison 2010 extrêmement compétitive. Horner et Red Bull ont fait encore mieux en 2011, en conservant encore plus facilement les deux titres.

2012 a été une autre saison triomphante, mais plus difficile puisque la RB8 était un peu moins compétitive que ses rivales en début de saison. L'équipe a retrouvé son rythme et signé sept victoires, dont quatre de manière consécutive. Red Bull remportait un troisième titre consécutif (idem pour Vettel), un exploit remarquable pour une écurie toujours relativement jeune. Mais contrairement à 2011, en 2012 il a fallu se battre jusqu'à la fin pour réussir.

L'année de ses 40 ans (il les a fêtés le 16 novembre) a été couronnée de succès pour le Britannique, Red Bull a encore tout raflé. Titre pilotes avec Sebastian Vettel et titre constructeurs pour la quatrième année de suite. Il a été anobli dans son pays pour services rendus dans le domaine des sports mécaniques, sa femme Beverley lui a donné son premier enfant en octobre. Et Bernie Ecclestone pense de plus en plus à lui pour lui succèder. Mais, ça, il n'y pense pas encore, il préfère se concentrer sur une saison 2014 où tout sera remis à zéro.

Haut de la pageHaut

Magazines récents

Haut de la pageHaut

Dernières photos

5 avril 2014

Christian Horner perplexe sur le muret des stands

28 mars 2014

Christian Horner en conférence de presse

16 mars 2014

Christian Horner face aux médias après la disqualification de Daniel Ricciardo

     

Voir la liste complète des photos

Haut de la pageHaut