Lewis Hamilton  Grande-Bretagne

  • Nom complet Lewis Carl Hamilton
  • Né le 7 janvier 1985
  • Lieu de naissance Tewin, Grande-Bretagne
  • Âge 29 ans et 104 jour(s)
  • Taille 1.75 m
  • Poids 66 kg
  • Équipe actuelle Mercedes
  • Précédentes équipes McLaren
driver portrait
Championnat du monde 2014
# Grand Prix Circuit Date Car Pos Pts Qual FL
1 Australie Albert Park 16 March Mercedes (WO5) - 1
2 Malaisie Sepang 30 March Mercedes (WO5) 1 25 1 FL
3 Bahreïn Bahreïn 6 April Mercedes (WO5) 1 25 2
4 Chine Shanghai 20 April Mercedes (WO5) 1 25 1
Statistiques par année
Année Voiture Race Démar Vic Pod Class Meill Pole Front Meill Tour CdC Pts Pos
2007 McLaren 17 17 4 12 16 1 6 12 1 2 1 109 2
2008 McLaren 18 18 5 10 17 1 7 9 1 1 1 98 1
2009 McLaren 17 17 2 5 14 1 4 4 1 0 0 49 5
2010 McLaren 19 19 3 9 15 1 1 4 1 4 0 240 4
2011 McLaren 19 19 3 6 16 1 1 8 1 3 0 227 5
2012 McLaren 20 20 4 7 15 1 7 11 1 1 0 190 4
2013 Mercedes 19 19 1 5 18 1 5 9 1 1 0 189 4
2014 Mercedes 4 4 3 3 3 1 3 4 1 1 1 75 2*
Total 133 133 25 57 114 1 34 61 1 13 3 1177
Course Circuit Date
Première Grand Prix d'Australie Albert Park 18 mars 2007 Résultats
Dernière Grand Prix de Chine Shanghai 20 avril 2014 Résultats
Fiche
© Sutton Images

Né le 7 janvier 1985, Lewis Hamilton a débuté par le karting à l'âge de 8 ans. Son coup de volant allait convaincre Ron Dennis, le patron de l'écurie McLaren, de l'aider à progresser.

Une fois son parcours terminé en karting, il passait à l'automobile en 2002 et remportait le championnat anglais de Formule Renault l'année suivante. En 2004, il passait à l'étape supérieure - les F3 Euroseries - où il décrochait le titre en 2005.

Arrivé dans les GP2 Séries en 2006, où il remplaçait le tenant du titre Nico Rosberg dans l'écurie ART Grand Prix, Hamilton s'est vite affirmé comme l'homme fort du championnat. Il décrochait le titre de haute lutte face à Nelson Piquet Jr.

En 2007, celui que l'on considérait comme l'une des futures stars de la F1 a logiquement rejoint le giron des pilotes titulaires de McLaren aux côtés du double champion du monde de la spécialité : Fernando Alonso. Cependant, l'explosion du talent de Hamilton allait faire grand bruit et défaire les plans d'Alonso qui s'attendait à dominer la recrue. La tension sera telle qu'elle provoquera le départ anticipé de l'Espagnol, fin 2007.

Monté sur le podium lors de ses neuf premières apparitions en F1, Hamilton a atteint la plus haute marche dès son sixième départ - à Montréal au Canada - et doublé la mise dès le week-end suivant, à Indianapolis aux États-Unis. Mais son entêtement à garder des pneus trop usés en Chine lui sera dommageable : échoué dans le gravier mouillé à l'entrée des stands, de précieux points lui échappaient. La recrue restera leader du championnat jusqu'à l'ultime rendez-vous, au Brésil, où une succession d'erreurs lui coûtera le titre par un seul point.

Le pilote McLaren a débuté sa saison 2008 sur une victoire, à Melbourne, et ajouté quatre autres succès à son palmarès, dans les rues de Monaco, dans son jardin à Silverstone, puis en Allemagne et en Chine. Le Brésil a été le lieu du combat à finir entre lui et la Ferrari du héros local, Felipe Massa. Lors d'un dernier tour haletant, il s'approprie le titre dans le dernier virage, cassant ainsi le rêve de Massa qui se croyait champion depuis 34 secondes.

2009 n'a pas été aussi glorieux pour Hamilton. Le manque de compétitivité de sa monoplace McLaren en début de saison allait l'empêcher de défendre son titre, mais il n'a toutefois pas baissé les bras. Il a profité du travail acharné de son équipe pour signer deux victoires, en Hongrie et à Singapour.

Hamilton est revenu à la pointe du combat en 2010. Poussé par son nouveau coéquipier Jenson Button, le champion en titre, il a signé trois victoires et monté six autres fois sur le podium. Il a su garder des chances mathématiques d'être titré jusqu'à la finale à Abou Dabi. Malheureusement, 2011 n'a pas été du même acabit. Ce fut même une annus horribilis pour Hamilton, entre rupture amoureuse et accrochages à répétition, l'Anglais a connu sa pire saison en F1, terminant à la 5e place du Championnat.

Dans la course au titre lors de la première partie de la saison 2012, l'irrégularité de Hamilton l'empêchera finalement de se mêler à la lutte avec Sebastian Vettel et Fernando Alonso. Vainqueur au Canada, en Hongrie, en Italie et aux États-Unis sur le nouveau tracé d'Austin, le Britannique terminera son aventure chez McLaren par un abandon au Brésil avant de rejoindre l'écurie Mercedes en 2013.

Pour sa première année chez Mercedes, Hamilton est resté dans les standards de ses précédents exercices : ni mieux ni moins bien en terminant 4e du classement des pilotes, mais il s'agissait néanmoins d'un résultat supérieur aux attentes vu les antécédants de Mercedes. Même s'il s'est imposé en Hongrie, ponctuant ainsi une première partie de saison réussie, marquée par quatre pole positions d'affilée, le Britannique n'a pas réussi à suivre le rythme à partir du GP d'Italie, en septembre. La principale satisfaction de 2013 est d'avoir devancé son coéquipier Nico Rosberg (6e), mais ce n'est sans doute pas suffisant pour lui.

Bref, tout le monde attend mieux de Hamilton en 2014, pour sa seconde saison sous les couleurs de la marque à l'Étoile.

Notes

Haut de la pageHaut

Magazines récents

Haut de la pageHaut

Dernières photos

20 avril 2014

Fernando Alonso félicite Lewis Hamilton pour sa victoire

20 avril 2014

Doublé pour Mercedes, premier podium de l'année pour Alonso et Ferrari

20 avril 2014

Champagne pour Hamilton et Rosberg

     

Voir la liste complète des photos

Haut de la pageHaut