Narain Karthikeyan  Inde

  • Nom complet Kumar Ram Narain Karthikeyan
  • Né le 14 janvier 1977
  • Lieu de naissance Chennai, Inde
  • Âge 37 ans et 290 jour(s)
  • Taille 1.67 m
  • Poids 60 kg
  • Équipes HRT, Jordan
driver portrait
Statistiques par année
Année Voiture Race Démar Vic Pod Class Meill Pole Front Meill Tour CdC Pts Pos
2005 Jordan 19 19 0 0 14 4 0 0 11 0 0 5 18
2011 HRT 9 8 0 0 7 17 0 0 22 0 0 0 -
2012 HRT 20 19 0 0 12 15 0 0 21 0 0 0 -
Total 48 46 0 0 33 4 0 0 11 0 0 5
Course Circuit Date
Première Grand Prix d'Australie Albert Park 6 mars 2005 Résultats
Dernière Grand Prix du Brésil Interlagos 25 novembre 2012 Résultats
Fiche
© Sutton Images

Premier pilote de F1 indien, Narain Karthikeyan rejoignait l'écurie Jordan en 2005 après avoir passé 12 années dans les catégories junior. Il a obtenu son volant grâce au soutien financier d'une grande entreprise indienne, peu de temps après que le groupe Midland ait acheté l'équipe (bien que le nom Jordan soit demeuré cette année-là).

"J'ai tous les espoirs d'une nation sur les épaules", disait alors Karthikeyan. "Je dois réussir, je n'ai pas le choix." Habituellement plus rapide que son coéquipier Tiago Monteiro, il ratait toutefois le podium lors du ridicule Grand Prix des États-Unis 2005 à Indianapolis, où seulement six voitures sont entrées en piste. Karthikeyan a terminé cette course à la 4e place, son meilleur résultat en F1 quoique très artificiel.

Remercié par Midland à la fin de la saison, Karthikeyan emmenait ses sponsors chez Williams et acceptait le rôle de pilote essayeur pour les saisons 2006 et 2007. Par la suite, il a piloté pour son écurie nationale dans la série A1GP avant de s'engager en Endurance dans l'équipe dirigée par Colin Kolles.

Au volant d'un prototype Audi, l'Indien terminait 7e au 24 Heures du Mans 2009. En 2010, il s'est inscrit à quelques épreuves NASCAR et Superleague. Mais un retour en F1 demeurait son objectif.

Toujours soutenu par son généreux sponsor, le constructeur automobile Tata, Karthikeyan s'est trouvé un poste de titulaire au sein de la très modeste Hispania Racing Team (HRT, dirigée par Kolles) pour la saison 2011. Il devenait ainsi un des rares pilotes à ressusciter une carrière de F1 après plusieurs années d'absence.

Il ne fallait pas s'attrendre à des miracles, HRT ayant comme seul objectif de terminer les courses. Karthikeyan était souvent le dernier à franchir la ligne d'arrivée. De plus, même s'il disputait le premier Grand Prix d'Inde, en fin de saison, il était contraint de laisser sa place au jeune Daniel Ricciardo après quelques manches ; ce dernier bénéficiait du soutien non négligeable de Red Bull.

Toutefois, une équipe remaniée, hispanisée et passée aux mains d'un nouveau propriétaire, annonçait son retour pour la saison 2012. Cette fois, bien que toujours en queue de peloton, l'Indien allait conserver son poste jusqu'à la fin du championnat... mais l'équipe a alors été mise en vente et pourrait très bien fermer ses portes. En ce qui concerne Karthikeyan, seul un budget généreux pourrait lui trouver un volant ailleurs en F1.

Notes

Haut de la pageHaut

Magazines récents

Haut de la pageHaut

Dernières photos

25 novembre 2012

Narain Karthikeyan se prépare pour la dernière course de la saison sur la HRT

25 novembre 2012

La photo de famille des pilotes 2012

23 novembre 2012

Naraïn Karthikeyan attaque les S de Senna

     

Voir la liste complète des photos

Haut de la pageHaut