Felipe Massa  Brésil

  • Nom complet Felipe Massa
  • Né le 25 avril 1981
  • Lieu de naissance Sao Paulo, Brésil
  • Âge 32 ans et 358 jour(s)
  • Taille 1.66 m
  • Poids 59 kg
  • Équipe actuelle Williams
  • Précédentes équipes Ferrari, Sauber
driver portrait
Championnat du monde 2014
# Grand Prix Circuit Date Car Pos Pts Qual FL
1 Australie Albert Park 16 March Williams (FW36) - 9
2 Malaisie Sepang 30 March Williams (FW36) 7 6 13
3 Bahreïn Bahreïn 6 April Williams (FW36) 7 6 7
Statistiques par année
Année Voiture Race Démar Vic Pod Class Meill Pole Front Meill Tour CdC Pts Pos
2002 Sauber 16 16 0 0 8 5 0 0 7 0 0 4 13
2004 Sauber 18 18 0 0 14 4 0 0 4 0 0 12 12
2005 Sauber 19 18 0 0 16 4 0 0 7 0 0 11 13
2006 Ferrari 18 18 2 7 16 1 3 7 1 2 0 80 3
2007 Ferrari 17 17 3 10 15 1 6 7 1 6 2 94 4
2008 Ferrari 18 18 6 10 16 1 6 10 1 3 2 97 2
2009 Ferrari 10 9 0 1 7 3 0 0 4 1 0 22 11
2010 Ferrari 19 19 0 5 18 2 0 1 2 0 0 144 6
2011 Ferrari 19 19 0 0 16 5 0 0 3 1 0 118 6
2012 Ferrari 20 20 0 2 19 2 0 0 3 0 0 122 7
2013 Ferrari 19 19 0 1 17 3 0 1 2 0 0 112 8
2014 Williams 3 3 0 0 2 7 0 0 7 0 0 12 11*
Total 196 194 11 36 164 1 15 26 1 13 4 828
Course Circuit Date
Première Grand Prix d'Australie Albert Park 3 mars 2002 Résultats
Dernière Grand Prix de Bahreïn Bahreïn 6 avril 2014 Résultats
Fiche
© Sutton Images

Originaire de Sao Paulo, où il a vu le jour le 25 avril 1981, Felipe Massa a été sacré champion du Brésil de Formule Chevrolet en 1999. Par la suite, il s'exilait en Europe pour y disputer les championnats d'Italie et d'Europe de Formule Renault dans lesquels il s'imposait.

Progression fulgurante qui lui ouvrira les portes de la catégorie reine en 2002 après un essai réussi à bord d'une monoplace de l'équipe Sauber. Trop vite lancé dans le grand bain, Massa ne réussira pas à conserver une place de titulaire en 2003, année qu'il passera en Italie, en tant que pilote d'essais pour le compte de Ferrari.

Il s'y forgera une expérience technique dont le Brésilien a profité pour ne pas manquer sa seconde chance avec l'écurie suisse Sauber en 2004. 4e à Spa-Francorchamps, éphémère leader au Brésil en fin d'année, Massa n'a pas eu à rougir de la comparaison avec l'ancien champion du monde canadien Jacques Villeneuve qui lui était associé en 2005 chez Sauber.

Après quatre saisons dans la catégorie reine, il a succédé à son compatriote Rubens Barrichello dans le cockpit de la deuxième Ferrari. La saison 2006 a été couronnée de succès pour Massa qui gagnait ses deux premiers Grands Prix de F1. La première victoire a été signée à Istanbul, la deuxième sur ses terres où plus aucun Brésilien ne s'était imposé depuis Ayrton Senna.

Prétendant au titre en 2007, Massa s'est imposé à Bahreïn, en Espagne et en Turquie, mais de trop nombreux problèmes de fiabilité lui ont barré la route. La saison 2008 aurait pu être celle du sacre pour Felipe. En fait, il a été le champion présumé pendant 34 secondes : alors que Ferrari fêtait, Lewis Hamilton gagnait une place in extremis dans l'avant-dernier virage du dernier tour et saisissait le titre. Moment déchirant pour Massa devant son public, mais il s'est comporté en véritable gentleman malgré sa grande tristesse.

Le Brésilien espérait avoir sa revanche en 2009, mais il n'en sera rien vu le manque de performance de sa monoplace. Puis un grave accident lors des qualifications en Hongrie allait finalement l'écarter des circuits pendant plusieurs mois. Un ressort éjecté d'une autre voiture a percuté son casque alors qu'il roulait à plus de 200 km/h, lui causant un traumatisme crânien.

En 2010, en Allemagne, sa seule véritable chance de victoire a été refusée par une consigne d'équipe de Ferrari en faveur de Fernando Alonso. Par la suite, Massa n'a revu le podium que deux fois. Une performance bien en-dessous des ambitions du Pauliste mais encore au-dessus de celles de son année 2011. Au terme de cette saison, il terminait 6e et dernier parmi les pilotes des trois premières équipes du classement, suscitant plus que jamais les critiques de ses détracteurs à la veille de sa dernière année de contrat.

Malheureusement, la première moitié de la saison 2012 n'a été qu'une succession de mauvais résultats. La Ferrari laisait grandement à désirer, mais Massa était largement dominé par Alonso. Sachant que le coéquipier est toujours la première référence, l'avenir de Massa chez Ferrari était plus que jamais en péril ; l'équipe avait d'ailleurs contacté des candidats. Après la mi-saison, et après avoir reconnu que le stress de perdre son volant tant aimé affectait ses performances, il a décidé de profiter du moment.

C'est alors que le Brésilien a retrouvé sa forme et sa confiance. Au Japon, un premier podium en deux ans a été un grand soulagement. Un autre, chez lui au Brésil pour terminer la saison, a tiré des larmes. Les résultats espérés étaient de retour, Ferrari a choisi de prolonger son contrat pour une autre année.

Massa entamait donc 2013 avec un sentiment de réussite, mais il devait maintenir des performances compétitives tout au long de la saison. Sans quoi, les rumeurs sur son avenir au sein de Ferrari reprendront de plus belle. Mais une nouvelle fois, il n'était pas au niveau de Fernando Alonso et une longue liste de remplaçants potentiels faisait son apparition dans les médias. Massa annonce en septembre son départ après huit ans de bons et loyaux services au sein de la Scuderia. Il sera remplacé par le Finlandais Kimi Raikkönen, son coéquipier entre 2007 et 2009 chez Ferrari.

Massa va relever un nouveau défi en 2014, en pilotant pour l'écurie Williams. Cette équipe compte beaucoup sur sa grande expérience pour l'aider à remonter dans le classement.

Haut de la pageHaut

Magazines récents

Haut de la pageHaut

Dernières photos

18 avril 2014

Felipe Massa se dirige vers la piste

4 avril 2014

Rob Smedley discute avec Felipe Massa

30 mars 2014

Kevin Magnussen devant Felipe Massa et Valtteri Bottas

     

Voir la liste complète des photos

Haut de la pageHaut