Ayrton Senna  Brésil

  • Nom complet Ayrton Senna da Silva
  • Né le 21 mars 1960
  • Lieu de naissance Sao Paulo, Brésil
  • Date de décès 1 mai 1994 (34 ans et 41 jour(s))
  • Lieu de décès Bologna, Italie
  • Relation Neveu - B Senna
  • Équipes McLaren, Team Lotus, Toleman, Williams
driver portrait
Statistiques par année
Année Voiture Race Démar Vic Pod Class Meill Pole Front Meill Tour CdC Pts Pos
1984 Toleman 15 14 0 3 6 2 0 0 3 1 0 13 9
1985 Team Lotus 16 16 2 6 9 1 7 10 1 3 1 38 4
1986 Team Lotus 16 16 2 8 10 1 8 9 1 0 0 55 4
1987 Team Lotus 16 16 2 8 12 1 1 4 1 3 0 57 3
1988 McLaren 16 16 8 11 14 1 13 15 1 3 2 94 1
1989 McLaren 16 16 6 7 9 1 13 16 1 3 2 60 2
1990 McLaren 16 16 6 11 12 1 10 11 1 2 2 78 1
1991 McLaren 16 16 7 12 15 1 8 11 1 2 0 96 1
1992 McLaren 16 16 3 7 9 1 1 5 1 1 0 50 4
1993 McLaren 16 16 5 7 12 1 1 3 1 1 0 73 2
1994 Williams 3 3 0 0 0 - 3 3 1 0 0 0 -
Total 162 161 41 80 108 1 65 87 1 19 7 614
Course Circuit Date
Première Grand Prix du Brésil Jacarepaguá 25 mars 1984 Résultats
Dernière Grand Prix de Saint-Marin Imola 1 mai 1994 Résultats
Fiche

La personnalité d'Ayrton Senna, triple champion du monde, fut très complexe : il pouvait démontrer une grande humanité mais demeurer intransigeant sur la piste, il pouvait rassembler et diviser, il pouvait être humble et arrogant. Surtout, il était rapide comme nul autre.

Le Brésilien fait ses débuts en karting à 13 ans, et déjà il gagne. Il se déplace en Angleterre en 1981 et s'inscrit en Formule Ford 1600 avant de remporter les titres Formule Ford 2000 britannique et européen. La couronne en Formule 3 lui permet des tests au volant d'une F1 avec McLaren et Williams, mais c'est avec Toleman qu'il fait ses débuts en 1984. Dans les rues de Monaco, son talent sur surface détrempée devient indéniable : il termine 2e place derrière la McLaren d'Alain Prost alors que la course est arrêtée vu la pluie torrentielle.

Dès 1985 il déménage chez Lotus et signe sa première victoire en F1 lors du Grand Prix du Portugal, 2e manche de la saison. Il prend une autre victoire en Belgique, et ses podiums lui permettent de terminer 4e au championnat. Les relations entre Senna et son coéquipier Elio de Angelis sont difficiles : ce dernier n'apprécie pas l'attention que Lotus donne au 'nouveau'. De Angelis quitte.

En 1986 Senna récolte deux victoires, mais la fiabilité de la Lotus n'est pas toujours au rendez-vous et il termine la saison en 4e position encore une fois. En 1987, il signe la première des ses six victoires au Grand Prix de Monaco. Une engueulade avec Nigel Mansell sert à démontrer son esprit combatif. Les Lotus de Senna et Satoru Nakajima perdent du terrain sur les Williams de Mansell et Nelson Piquet; 3e au championnat, Ayrton décide de rejoindre l'écurie McLaren.

Les McLaren-Honda de 1988 sont imbattables : huit victoires pour Senna et sept pour son coéquipier Alain Prost sur 16 courses. Senna triomphe par trois points et remporte sa première couronne mondiale. La rivalité féroce et intestine entre lui et Prost prend racine.

En 1989, la tension entre les deux est palpable et la guerre se poursuit toute l'année, une grande méfiance mutuelle les habitant. Lors de l'avant-dernière manche au Japon, Prost et Senna entrent en collision : le français abandonne mais le brésilien redémarre et remporte la victoire. Il est promptement disqualifié pour avoir coupé une chicane lors de l'accident; le titre est scellé pour Prost. Senna est furieux, crie à l'injustice, et entre en guerre avec la FIA et son président Jean-Marie Balestre. L'atmosphère est insupportable, Prost quitte pour Ferrari.

En 1990 Senna prend les devants mais Prost le rattrape tout au long de la saison. De retour au Japon, Senna prend la pole position sur la grille, mais elle est du côté sale de la piste. On lui avait assuré au préalable qu'il pourrait partir du côté propre, mais la FIA renverse cette décision avant la course. Prost a donc l'avantage au départ, mais en guise de protestation Senna décide de ne rien céder à Prost à la chicane. La collision est inévitable. Les rivaux abandonnent, et cette fois le titre est pour Senna. Prost se dit dégoûté, Senna dit qu'il ne se laisse pas faire.

Le conflit est diminué en 1991 puisque la Ferrari de Prost ne peut se battre contre la McLaren de Senna, qui lutte plutôt contre la Williams de Mansell. Sans trop de controverse, Senna récolte sa troisième couronne. Mais en 1992 la McLaren n'est pas à la hauteur : trois victoires et une 4e place au championnat. Senna veut rejoindre Williams pour la saison 1993 [gratuitement] mais Prost s'y trouverait alors et bloque catégoriquement l'arrivée de son ennemi.

Senna décide de rester chez McLaren en 1993. La voiture peut se battre et il mène le classement, mais Prost le dépasse de nouveau et lui rafle le titre. Senna termine l'année comme vice-champion et décide de rejoindre Williams pour 1994. Prost ne peut plus le bloquer et, ne pouvant tolérer sa présence, préfère la retraite. Senna le surprend par une chaleureuse accolade sur le podium lors de sa dernière course.

Prost parti, Mansell ailleurs, la voie est libre pour Senna en 1994. Mais Michael Schumacher et sa Benetton remportent les deux premières courses alors que le brésilien abandonne. A Imola, Senna mène devant Schumacher mais il quitte soudainement la piste et frappe un mur bétonné. Il bouge légèrement sa tête gravement blessée; c'est son dernier geste. Le talent incroyable d'Ayrton Senna s'éteint tragiquement, mais sa magie persiste.

Haut de la pageHaut

Magazines récents

Haut de la pageHaut

Dernières photos

20 mars 2014

Google rend hommage à Ayrton Senna pour commémorer le jour de sa naissance

12 janvier 2012

La Lotus 99T d'Ayrton Senna, Autosport International Show

12 janvier 2012

La McLaren MP4/8 d'Ayrton Senna au salon de Birmingham

     

Voir la liste complète des photos

Haut de la pageHaut