A l'origine, le Grand Prix d'Europe est une appellation honorifique, créée par les prédécesseurs de la FIA. Il est couru pour la première fois à Monza, sur le circuit du GP d'Italie en 1923. L'appellation fut utilisée encore une fois à Silverstone en 1977. En 1983, le GP d'Europe revient comme "bouche-trou" : le calendrier prévoyait une course près de Flushing Meadows à New York, mais elle fut annulée trois mois avant qu'elle ait lieu. Comme le Grand Prix de Grande-Bretagne avait déjà été couru en juillet, les organisateurs de Brands Hatch demandèrent à organiser ce Grand Prix de remplacement en le baptisant "Grand Prix d'Europe".

La course rencontra un immense succès populaire, mais comme Brands Hatch ne pouvait pas accueillir le GP la saison suivante - à cette époque, Silverstone et Brands Hatch organisaient en alternance le GP de Grande-Bretagne -, la course eut lieu au Nürburgring en Allemagne. Brands Hatch reçut de nouveau le Grand Prix en 1985, puis il fut remplacé par le Grand Prix de Hongrie.

En 1992, la FIA projette de remplacer le Grand Prix du Mexique par une autre course qui se déroulerait en Asie, mais finalement le projet échoue. Bernie Ecclestone intervient alors et intègre Donington dans le calendrier - le propriétaire du circuit Tom Wheatcroft tentait désespérément d'attirer la F1 à Donington, depuis sa tentative ratée d'obtenir l'organisation du GP de Grande-Bretagne en 1988. Dans des conditions climatiques où la pluie alterne avec des éclaircies, Ayrton Senna remporte la course avec un tour d'avance sur tous ses concurrents. En 1994, le GP déménage à Jerez, puis revient au Nürburgring en 1995 et 1996. En 1997, Jerez accueille à nouveau le Grand Prix d'Europe, en remplacement du Grand Prix du Portugal. Cette course, la dernière de la saison, est marquée par l'accident survenu entre Michael Schumacher et Jacques Villeneuve, à la suite d'une manoeuvre litigieuse de l'Allemand. Il sera d'ailleurs disqualifié du championnat.

En 1998, la course n'est pas au calendrier de la F1, mais elle revient en 1999 au Nürburgring. Sous la pluie, Johnny Herbert remporte ce Grand Prix, appelé Grand Prix Stewart. C'est sa seule victoire en F1. Le GP reste au Nürburgring jusqu'en 2007.

En 2008, la course trouve un nouvel hôte : elle a lieu désormais à Valence, dans les rues de la ville espagnole et elle y restera jusqu'en 2014.