• Caterham

Kovalainen ne paiera jamais

ESPN Staff
23 novembre 2012 « Schumacher, le héros de Vettel | Bianchi va découvrir Yeongam »

Heikki Kovalainen ne sera jamais un pilote payant, même au risque de mettre un terme à sa carrière en Formule 1.

Le volant du pilote Caterham n'a toujours pas été confirmé alors que la F1 va conclure le championnat 2012 ce week-end au Brésil. Vendredi, l'équipe a annoncé l'arrivée de Charles Pic en 2013, mais nous ne savons pas s'il remplacera Kovalainen ou Vitaly Petrov.

Caterham, comme d'autres écuries, a recours à des pilotes payants. Petrov a rejoint l'équipe cette année en apportant des sponsors avec lui, mais son soutien financier est en baisse. Pic a peut-être été recruté pour cette raison, du moins en partie car ses performances chez Marussia sont encourageantes. Giedo van der Garde tente activement d'être nommé titulaire. La situation est loin d'être sûre pour Kovalainen.

"J'ai une bonne relation avec Tony (Fernandes, le propriétaire) et tout le monde dans l'équipe, alors c'est possible que je reste ici", a dit le pilote finlandais, qui complète sa 6e année dans la catégorie reine. "Mais mon expérience me permet de comprendre comment la F1 fonctionne. Lorsque les choses tardent, ce n'est jamais bon signe."

"Ce serait dommage"

Pour l'ancien pilote Renault et McLaren, qui a rejoint l'aventure Caterham à ses débuts en 2010, pas question d'assurer son avenir en s'associant à des sponsors. On ne lui collera jamais l'étiquette d'un pilote payant.

"Nous regardons d'autres options, mais elles requièrent un apport d'argent et je ne veux pas emprunter cette voie. J'ai donné comme instructions à mon management de ne pas tenter de trouver des fonds. Pour moi, cela ne mène à rien", a déclaré Kovalainen. "C'est ainsi actuellement en Formule 1 et cela ne me convient peut-être pas. Il n'y aura peut-être plus de place pour moi l'an prochain, mais je ne peux rien y faire."

En ce qui concerne le Grand Prix du Brésil, "Si c'est ma dernière course, ce serait dommage", a-t-il commenté.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff