• GP du Brésil - Libres 2

Hamilton double la mise vendredi

Vivien Frappier
23 novembre 2012

Écarté de la course au titre, Lewis Hamilton est pourtant bien l'homme le plus en forme du moment. Après avoir réalisé le meilleur temps de la première séance libre, le Britannique a signé un chrono de 1.14.026 lors des Libres 2 pour reléguer les Red Bull de Sebastian Vettel et Mark Webber à deux et quatre dixièmes.

En tête à Abou Dabi avant d'abandonner,r vainqueur le week-end passé à Austin, Lewis Hamilton s'est montré le plus rapide vendredi et termine la saison en trombe pour sa dernière année chez McLaren. Champion du monde en 2008, l'Anglais affiche une régularité impressionnante depuis plus d'un mois et laissera certainement des regrets au clan britannique quant à ce Championnat 2012 qui semblait tailler sur mesure pour le protégé de Ron Dennis.

Au lieu de jouer le titre, Hamilton se contentera d'arbitrer le duel Vettel- Alonso. Cinquième de la séance à un peu moins de trois dixièmes du gibier allemand qu'il châsse en terre brésilienne, l'Espagnol a été devancé par son équipier Felipe Massa, lui aussi en grande forme en cette fin d'année.

Mercedes se rebiffe

La surprise de ces Libres 2 se nomme Mercedes. Peu en vue ces derniers temps, l'écurie allemande semble redresser le tir spécialement pour les adieux définitifs de Michael Schumacher. Alors qu'il ne lui reste donc plus qu'une séance libre, une qualification et une course à disputer, le septuple champion du monde a réalisé le sixième chrono de l'après-midi devant son équipier Nico Rosberg.

Loin de son compatriote et équipier pour la dernière fois chez McLaren, Jenson Button accuse huit dixièmes de retard. Le champion du monde 2009 a devancé Romain Grosjean, l'un des premiers à chausser les gommes mediums allouées par Pirelli à Sao Paulo. Kimi Räikkönen, victime d'un problème moteur le matin a pu boucler 39 tours dans le brasier d'Interlagos, avec une température qui affichait près de 47 degrés sur la piste.

Officialisé chez Caterham pour la saison 2013, Charles Pic a été contraint de stopper sa Marussia dans l'herbe à 30 minutes de la fin de la séance en raison d'un problème de fiabilité ce qui a provoqué la sortie des drapeaux jaunes. Kamui Kobayashi s'est lui fait une belle frayeur sur le vibreur alors qu'il pilote pour la dernière fois la Sauber C31. Un poste chez Force India est libre et le Japonais pourrait bien en profiter ce week-end.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff