• Williams

Head parle de progrès majeurs

ESPNF1 Staff
15 novembre 2011 « Emanuele Pirro nommé commissaire | Bianchi va découvrir Yeongam »

La pire saison dans la longue histoire de l'écurie Williams s'est poursuivie à Abou Dabi le week-end dernier, mais en coulisses l'optimisme prend de l'ampleur.

Entre une pénalité pour Pastor Maldonado et un problème technique pour Rubens Barrichello, les deux pilotes Williams ont occupé la dernière ligne de la grille de départ du Grand Prix d'Abou Dabi. Pendant la course, les performances étaient raisonnablement compétitives mais aucun point n'a été récolté. L'écurie britannique n'en compte que cinq alors que le championnat 2011 se terminera au Brésil dans moins de deux semaines.

"La voiture est fondamentalement trop faible et c'est inhabituel, mais nous ne sommes pas parvenus à améliorer la situation au cours de l'année", a reconnu l'ingénieur Patrick Head, le cofondateur au franc parler de l'équipe Williams, à l'agence Reuters. "Mais je suis très confiant qu'avec notre nouveau groupe technique senior nous allons renverser la vapeur. Des progrès majeurs sont déjà apparents sur la voiture de l'an prochain, dans pratiquement tous les domaines."

Head faisait référence au directeur technique Mike Coughlan, au chef-ingénieur des opérations Mark Gillan et à l'aérodynamicien en chef Jason Somerville. "Je suis très confiant que nous nous sortirons de ce trou mais lorsque vous vivez une saison comme celle-ci (…) c'est évidemment extrêmement stressant pour tout le monde."

La "meilleure volonté au monde"

En plus d'avoir complètement revu son organigramme et ses procédures, Williams sera motorisée par Renault à partir de 2012, sans oublier les efforts de l'équipe pour recruter le champion 2007 Kimi Räikkönen.

"À mesure que la nouvelle équipe (technique) a vérifié nos procédures, nous avons réalisé qu'il y avait de profondes lacunes dans notre façon de faire", a déclaré Adam Parr, le président de l'écurie. "Mais tout ne sera pas réglé du jour au lendemain. Avec la meilleure volonté au monde, nous sommes simplement plus réalistes sur la direction qu'il faut prendre."

Williams F1, qui a décroché neuf championnats des constructeurs au cours des années, n'a pas remporté une course depuis le GP du Brésil 2004. Si tout va bien, la route du retour vers le podium sera entamée la saison prochaine.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff