• FW35

Une bien meilleure Williams

ESPN Staff
24 février 2013 « Vergne prend ses distances | Bianchi va découvrir Yeongam »

Pastor Maldonado est d'avis que la nouvelle Williams FW35 est la meilleure monoplace construite par l'équipe depuis qu'il a rejoint la F1 en 2011. Le pilote vénézuélien parle même d'un tournant pour l'équipe.

L'équipe britannique a dévoilé sa nouvelle voiture la semaine dernière, alors que débutaient les essais de pré-saison de Barcelone I. Au cours des quatre journées de ce bloc d'essais, Williams s'est immédiatement concentrée sur de longs relais mais aussi des simulations de course. Après la problématique FW33 de 2011 et la prometteuse FW34 qui lui a permis de remporter un Grand Prix l'an dernier, Maldonado pense (comme son coéquipier Valtteri Bottas) que la FW35 est plus qu'un grand pas en avant.

"Bien meilleure et complètement différente", a-t-il déclaré. "Je suis très satisfait de la fiabilité que démontre la voiture. Toute l'équipe est très heureuse car nous avons parcouru un grand nombre de kilomètres sans connaître le moindre problème."

"La voiture est entièrement neuve. Ce n'est pas la même voiture que l'an dernier avec un nouvel aileron avant, comme certaines équipes ont fait. C'est une voiture de nouvelle génération pour l'équipe. C'est encourageant, l'équipe est optimiste et toutes les données recueillies sont positives. Nous sommes contents."

Un avantage à exploiter

Lors d'une simulation de course complétée jeudi dernier, Maldonado est parvenu à boucler 66 tours du Circuit de Catalunya en effectuant un arrêt de moins que Red Bull et Lotus. Sachant à quel point la gestion des pneumatiques est cruciale pour gagner un Grand Prix, Maldonado a reconnu que le comportement de la Williams à cet égard a été une belle découverte pour l'équipe. Mais la situation pourrait changer à mesure que les écuries rivales améliorent leur compréhension des gommes Pirelli.

"Nous avons été surpris", a-t-il admis. "Nous avions prévu plus d'arrêts mais nous en avons fait moins. Il faudrait voir ce que font les autres équipes, car comme tout le monde nous tentons de survivre avec ces gommes. Ils sont très sensibles ; dès que vous les poussez plus fort, ils se détériorent immédiatement."

"C'est la même chose pour tout le monde car je vois des problèmes similaires sur les autres voitures. Nous arriverons peut-être à améliorer davantage notre connaissance des pneus, mais tous les autres aussi. Nous tenterons de faire de notre mieux lors de la première course", a conclu Maldonado.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff