• GP des États-Unis

Tout se jouera au Brésil

ESPN Staff
18 novembre 2012

Au terme d'un duel digne du far-west avec Sebastian Vettel, le Britannique Lewis Hamilton remporte le premier Grand Prix des États-Unis depuis la saison 2007, disputé sur le Circuit des Amériques à Austin (Texas).

Le pilote McLaren, encore pour une semaine, avait triomphé la dernière fois que la Formule 1 avait mis un pied au pays de l'Oncle Sam. Il boucle la boucle en s'imposant devant 120 000 spectateurs présents dans les tribunes. Et surtout, il offre un final qui s'annonce passionnant la semaine prochaine au Brésil, sur le circuit d'Interlagos, en clôture de la saison 2012.

Lewis Hamilton a décroché sa 21 victoire en carrière dimanche, peut-être sa dernière avec McLaren avant de rejoindre Mercedes. Au départ, du côté sale, il perd logiquement une place face à Sebastian Vettel, alors que Fernando Alonso bondit depuis la septième position et se retrouve 4e après le premier freinage. L'abandon du pilote australien, sur problème d'alternateur, a permis à l'Espagnol de remonter sur le podium, qu'il conservera jusqu' au bout.

Mais le pilote Ferrari ne pourra pas se mêler à la superbe bagarre entre Hamilton et Vettel, qui sera finalement remportée par le Britannique. Jamais largué par le leader du championnat, il attend le 42e tour pour prendre enfin l'avantage. Après une course comme celle-là, nous pourrons regretter que la MP4-27, n'ait pas été à ce niveau de fiabilité toute la saison, nous aurions pu le voir au contact au classement pilotes. Mais il n'est qu'un arbitre entre Vettel et Alonso, qui se battront pour le titre à Interlagos.

Vettel doit attendre, mais c'est fait pour Red Bull

Le pilote Red Bull sera peut-être déçu de ne pas être champion pour sa 100e, mais il partira avec 13 points d'avance la semaine prochaine. Il aura quand même apporté le troisième titre consécutif à son équipe grâce à sa seconde place à l'arrivée.

Felipe Massa, retrogradé de cinq places par son écurie Ferrari pour faire le jeu de son leader, a sorti une grosse performance sur le circuit texan, en terminant quatrième, devant Jenson Button, Kimi Räikkönen, Romain Grosjean, auteur d'un tête-à-queue en début de course dans le vicieux virage 19. Le Français, rentré tout de suite au stand, a réussi une belle remontée pour prendre la septième place. Nico Hülkenberg se classe huitième devant Pastor Maldonado et Bruno Senna, qui apportent deux places dans le top 10 à l'écurie Williams.

Charles Pic termine 20e, derrière son coéquipier Timo Glock, qui talonne la Caterham d'Heikki Kovalainen sur la ligne, excellent week-end pour Marussia, devant Caterham samedi en qualification. Jean-Éric Vergne a abandonné, suspension cassée au 14e tour. Son coéquipier Daniel Ricciardo a réussi lui un superbe premier relais avant de terminer douzième.

La semaine prochaine, en clôture de cette magnifique saison 2012, nous connaîtrons le nom du champion du monde. Mais la retraite de Michael Schumacher, 16e à Austin, sera le deuxième événement du week-end brésilien.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff