• Austin

Les États-Unis, ''normal'' pour Stewart

ESPN Staff
6 novembre 2012 « Un Cheever sur une Ferrari | Bianchi va découvrir Yeongam »

L'ancien triple champion du monde Jackie Stewart n'est jamais allé à Austin mais l'Écossais se dit certain que la Formule 1 se plaira au Texas, pour son retour aux États-Unis dans moins de deux semaines.

Absente du grand pays d'Amérique du Nord depuis 2007, la Formule 1 va revenir en fanfare sur un nouveau circuit qui semble très prometteur. De quoi donner le sourire à Stewart. Cela manquait maintenant depuis plusieurs années et, selon moi, cela manquait terriblement", a-t-il déclaré, "il n'y a rien de plus normal (que de revenir aux États-Unis). Nous arrivons dans une partie de l'Amérique, et dans une ville d'Amérique qui est vraiment géniale pour la jeunesse en raison de l'université et de la haute technologie qui est présente là-bas. Je pense que Austin et la Formule 1 iront très bien ensemble."

Il manque un pilote

"Je pense que c'est important de revenir parce que les États-Unis c'est un marché important dans le domaine de l'industrie automobile, de l'industrie du pneumatique, des carburants et du pétrole. Bien sûr, il y a la Chine, bien sûr il y a l'Inde qui ont des populations beaucoup plus grandes d'automobilistes de nos jours, mais ce ne sont pas des marchés qui sont matures. L'industrie est encore en train de se développer alors qu'en Amérique cette industrie est pleinement développée."

Alors que manque-t-il aux USA ? "Un jeune pilote américain", répond Stewart. "Ou peut-être deux ou trois. Ils doivent quitter l'Amérique et venir en Europe dès qu'ils atteignent un certain niveau de pilotage de manière à courir contre les meilleurs au monde. Quitter le confort de l'Amérique n'est peut-être pas ce qu'il y a de plus attractif pour un jeune Américain qui peut aller en NASCAR ou en IndyCar."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff