• Brésil

Vergne attend ''mieux'' l'année prochaine

ESPN Staff
1 décembre 2012 « Vergne confesse ''une erreur'' | Bianchi va découvrir Yeongam »
Jean-Éric Vergne "appris" à se conduire en pilote de F1 en 2012
© Sutton Images
Agrandir

Reconduit pour une deuxième saison en tant que titulaire au volant de la Toro Rosso en 2013, Jean-Éric Vergne revient sur sa première année en F1 et les 20 Grands Prix qui lui ont permis de marquer seize points.

"Cela fait quelques jours maintenant, mais j'ai toujours du mal à réaliser que la saison est terminée", a déclaré le Français. "Ça a été un vrai marathon, et on s'habitue à toujours avoir en tête la prochaine course. Du coup, ça fait un peu bizarre de se dire que c'est terminé et que la prochaine fois qu'on abordera une course avec fureur, ce sera l'année prochaine à Melbourne.

Le métier qui rentre

"J'ai terminé 4 fois 8e cette saison. Pour une première année en F1, et sachant que nous n'avions pas non plus la meilleure voiture au monde, j'apprécie ces résultats à leur juste valeur. Bien sûr, on aurait pu mieux faire et j'attends mieux de moi pour l'an prochain, mais globalement je pense que c'était une bonne première saison."

Au final, c'était une année d'apprentissage et les points ne sont pas l'essentiel. Le plus important est d'avoir appris un tas de choses sur le monde de la F1. Bien sûr, j'ai beaucoup appris sur le pilotage, le travail avec l'équipe. Tout cela a été assez intense, tout particulièrement quand les résultats ne suivaient pas et qu'on avait l'impression de stagner. Mais j'ai surtout appris à me conduire en pilote de F1, tant dans la voiture qu'en dehors. Le pilotage est évidemment la part la plus importante du métier, mais ce ne serait rien sans le travail avec les ingénieurs. Il faut assimiler toutes les informations qui t'arrivent et mettre tous les membres de l'équipe dans les meilleures conditions pour trouver des solutions."

"J'ai deux ou trois semaines d'entraînement en montagne de prévues pour janvier mais avant cela, je voudrais aller dans un endroit chaud et ensoleillé"

"C'est quelque chose de commun à tous les sports mais en F1, c'est vraiment intense et primordial. Je pense m'en être bien sorti à ce niveau cette année mais je veux revenir encore plus fort l'an prochain."

"Cet hiver, je veux rassembler tout ce que j'ai pu apprendre cette année et arriver l'an prochain avec, espérons, une meilleure voiture, et plus d'expérience."

"Mais pour l'instant, la saison est terminée. Je ne sais pas encore comment je vais m'occuper le mois à venir, je n'ai pas grand-chose de prévu. J'ai deux ou trois semaines d'entraînement en montagne de prévues pour janvier mais avant cela, je voudrais aller dans un endroit chaud et ensoleillé. M'éloigner un peu de la Formule 1, mais pas trop. Juste ce qu'il faut pour recharger les batteries et revenir l'an prochain prêt et affuté."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff