• 10e place

Marussia en veut à Vergne

ESPN Staff
26 novembre 2012 « Whitmarsh est "très triste" | Bianchi va découvrir Yeongam »
Timo Glock aurait-il pu contenir les Caterham sans son accrochage avec Vergne ?
© Sutton Images
Agrandir

Le président de Marussia Graeme Lowdon a estimé que Jean-Éric Vergne avait "détruit" la course de son équipe au Brésil, où Charles Pic et Timo Glock ont laissé filer la 10e place des Constructeurs.

Le dirigeant britannique reproche au Français d'être responsable de l'accrochage qu'il a eu avec Timo Glock au début de la course du Grand Prix du Brésil. C'est pourtant Charles Pic, en s'inclinant dans les derniers tours devant Viltaly Petrov, qui a laissé filer la 11e place à Interlagos, synonyme de la 10e place très rémunératrice du Championnat des Constructeurs.

Glock occupait la 12e place sous régime de Voiture de Sécurité quand il a été percuté par l'arrière par la Toro Rosso de Vergne. "Cela a ruiné notre course", estime Lowdon. "Il a endommagé l'arrière et il a causé une crevaison. Nous étions, à ce moment-là de la course, largement devant Caterham. Mais pour Timo, tout a été perdu d'un coup."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff