• Toro Rosso

Vergne apprécie Austin

ESPN Staff
16 novembre 2012 « Pérez réprimandé, Ma sanctionné | Bianchi va découvrir Yeongam »
Jean-Éric Vergne et Daniel Ricciardo plaisantent dans le stand Toro Rosso
© Sutton Images
Agrandir

Auteur des treizième et seizième temps respectivement dans la première et la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix des États-Unis, vendredi à Austin, Jean-Éric Vergne a découvert avec délice le circuit texan.

"Je dois dire que c'est une très jolie piste et je l'aime beaucoup. Elle offre de nombreux défis et il y a beaucoup de place pour dépasser, même sans le DRS (Drag reduction System, Système de réduction de la traînée ou aileron ajustable)", a déclaré Vergne. "Ce sera bon pour le spectacle et c'est excellent, également, du pur point de vue de la conduite. Il n'y a pas un seul virage dont on peut dire qu'il est inintéressant."

"Au plan technique, la journée a été assez difficile, parce que ce matin il n'y avait pas d'adhérence du tout, mais je dirais que cela se présente un petit peu mieux que lors du Grand Prix précédent (12e place à Abou Dabi). Nous avons repéré des choses intéressantes sur nos données aujourd'hui et je suis sûr que nous pouvons réussir une bonne journée demain."

Contact avec Kovalainen

"Le tracé ici est fantastique", ajoute le chef ingénieur Laurent Mékiès. "On prend vraiment plaisir à voir cela en vrai, après nous y être penché en détails lors des simulations. Tout le monde a pris plaisir aussi à relever ce défi pour la première fois aujourd'hui, même si le niveau d'adhérence a surpris tout le monde au départ ! Il est logique pour une nouvelle piste d'avoir peu d'adhérence, mais c'était au-delà de ce à quoi nous nous attendions, cependant, vers la fin de la journée, la situation s'est améliorée et nous avons pu effectuer notre programme normal pour valider les réglages de la voiture et les configurations que nous avions calculées avant de venir ici."

"Nos deux voitures ont roulé sans connaître de problèmes mis à part un changement de museau sur la voiture de Vergne après qu'il a touché (Heikki) Kovalainen. Dans l'ensemble, ce fut pour nous une bonne journée durant laquelle nous avons beaucoup appris. Je pense qu'il est plus dur aujourd'hui que jamais de tirer des conclusions quant à la hiérarchie, mais j'ai le sentiment que nous avons toutes les données dont nous avions besoin pour les analyser. Nous serons plus forts demain."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff