• McLaren en 2013

Pérez a de grandes ambitions

ESPN Staff
1 novembre 2012 « Horner compte sur Webber | Bianchi va découvrir Yeongam »

Sergio Pérez, qui rejoindra l'écurie McLaren l'an prochain, espère bien profiter de cette opportunité pour vite prouver qu'il a le talent pour être champion du monde.

"L'objectif pour un jeune pilote, c'est d'intégrer une écurie de pointe et d'ensuite démontrer si oui ou non il peut être champion du monde", a expliqué le pilote Sauber, qui a réussi ses trois premiers podiums en F1 cette saison.

"Je pense que la réponse à cette question sera connue l'an prochain car j'aurai alors l'opportunité d'être dans la meilleure équipe de la Formule 1. Mon objectif est d'être champion l'an prochain", a ajouté le Mexicain de 22 ans, de toute évidence déterminé à faire ses preuves rapidement. Ses futurs patrons croient eux aussi qu'il pourrait se battre pour des victoires d'entrée de jeu.

Toutefois, celui qui prendra la place de Lewis Hamilton au sein de McLaren ne sous-estime pas le défi que cela représente : "J'ai une très haute estime pour lui car il est un des plus rapides pilotes de la F1 actuellement. Je vais chausser ses souliers et ce sera très difficile. Mais je suis confiant, cette opportunité est celle que j'espérais. Je vais faire de mon mieux et je suis sûr que je ferai de très bonnes choses."

Le "maximum" pour Sauber

Depuis l'annonce de son embauche par McLaren il y a près d'un mois, Pérez connaît une baisse au niveau de ses performances. Il n'a marqué aucun point en trois Grands Prix et a chaque fois été impliqué dans des incidents. Est-il distrait par le défi à relever en 2013 ?

"Ce n'est qu'une coïncidence", a-t-il affirmé. "Je demeure très focalisé et si les résultats n'y sont pas, c'est parce qu'il y a des raisons pour cela. Je veux simplement faire de mon mieux. Il faut s'attendre à ce que des gens inventent des histoires et disent que l'entente avec McLaren affecte mes performances ou quelque chose du genre, mais ce n'est pas vrai et ce n'est pas correct."

"(Ces histoires) ne me dérangent pas du tout", a précisé Pérez. "Ce qui me dérange, c'est que mon équipe travaille tellement fort et lorsque (le personnel) lit de telles histoires, c'est dur et peut-être frustrant. Mais ils savent que je fais le maximum pour récolter des points et je vais continuer à piloter ainsi jusqu'à ma dernière course avec Sauber."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff