• Barcelone I, J1 - Sauber

Gutiérrez est reconnaissant

ESPN Staff
19 février 2013 « Un pépin pour Pic | Bianchi va découvrir Yeongam »
Gutiérrez a signé le 9e meilleur temps mardi à Barcelone
© Sutton Images
Agrandir

Esteban Gutiérrez s'est montré reconnaissant envers le personnel de l'écurie Sauber, qui l'aide à faire la transition entre pilote de réserve et pilote titulaire aussi rapidement que possible.

Le Mexicain na participé qu'à une seule séance d'essais libres l'an dernier au volant d'une F1. Ce mardi, suite aux premiers essais hivernaux à Jerez il y a deux semaines, Gutiérrez a complété une autre journée dans la nouvelle Sauber C32 alors que débutait la deuxième période d'essais de pré-saison, cette fois à Barcelone.

En plus d'apprendre à connaître le comportement de sa monoplace, Gutiérrez doit mémoriser toutes les procédures et bien comprendre le fonctionnement de tous les systèmes. Certains aspects de la discipline sont maintenant acquis, mais il y a encore beaucoup à assimiler.

"Je dois dire que l'équipe m'aide beaucoup dans mon adaptation", a-til déclaré. "Ils me soutiennent très bien. Je pratique un grand nombre d'arrêts et de départs. À Jerez j'ai bouclé un grand nombre de tours pendant lesquels je pouvais expérimenter, et ici nous apportons de nombreux changements aux réglages."

"Ils m'entraînent également à effectuer des changements sur le volant alors que je subis une certaine pression. Tout cela fait partie de mes exercices alors je suis très reconnaissant, et nous tentons aussi d'adapter tout cela au véritable programme (d'essais). Je dois également faire part de mes impressions et je tente de faire de mon mieux dans tous les domaines."

Les leçons de mardi

Gutiérrez a complété 66 tours du Circuit de Catalunya mardi. Ce qui est clair pour lui, c'est que maîtriser les nouvelles gommes Pirelli sera un défi de taille, et non seulement pour les recrues du plateau.

"La dégradation est vraiment très mauvaise, elle est très élevée", a-t-il dit. "Comme pilotes, nous voulons tous boucler le plus grand nombre de tours et avoir une certaine constance, mais en ce moment ce n'est pas possible. Vous pouvez faire un ou deux tours et ensuite les pneus se dégradent rapidement. C'est problématique lorsque vous voulez tester des choses, changer des réglages ou vous faire une réelle idée (du comportement de la voiture)."

Mais la journée a néanmoins été productive pour le programme de développement de Sauber : "Nous avons recueilli certaines informations en matinée et adopté différents réglages en après-midi, le but étant de mieux comprendre la manière dont la voiture réagit. Nous avons aussi corrigé quelques problèmes concernant les réglages."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff