• Newey

Une RB9 ''difficile à juger''

ESPN Staff
4 février 2013 « Jerez se prépare | Bianchi va découvrir Yeongam »
Adrian Newey affirme que la RB9 est une évolution de la RB8
© Red Bull Racing
Agrandir

Le directeur technique de Red Bull Adrian Newey affirme qu'il a du mal à se faire une idée de la compétitivité de la RB9 malgré la relative stabilité des règlements entre 2012 et 2013.

La nouvelle Red Bull a été dévoilée dimanche au siège de l'écurie à Milton Keynes (Grande-Bretagne). Elle a rapidement été décrite comme une évolution de cette devancière.

L'enfer, c'est les autres

"Je trouve toujours incroyablement difficile de répondre à la question de la compétitivité et pour plusieurs raisons", a déclaré Newey à cette occasion. "D'abord nous savons tous ce que nous avons fait au cours de l'hiver sur la base des simulations que nous avons effectuées, alors évidemment nous avons le sentiment que nous avons effectué de petits pas en avant. Mais ce que nous ne savons pas, c'est ce que les autres ont fait, nous ne savons pas combien ils ont avancé, et nous ne savons pas si nos simulations et leurs résultats sont corrects ; c'est la nature de la simulation."

"Presque par définition, il y a des erreurs", continue-t-il. "Parfois, ces erreurs peuvent être positives, c'est rares, je dois le dire. Parfois, soudainement, vous rencontrez des problèmes entre ce qui est prévu par la simulation et ce que vous observez en piste. Ces nouveaux pneumatiques Pirelli vont à coup sûr changer les caractéristiques de la voiture, alors il y aura beaucoup de points d'interrogation qui vont apparaître au cours des essais de pré-saison et dans les premières courses."

"Tout se passe comme si nous avions trois mois entre deux courses et non pas deux semaines"
Adrian Newey

Newey a ajouté que même si une voiture dominé au début de la saison, la course au développement fait en sorte qu'il n'y a aucune garantie qu'elle mène l'équipe au succès.

"Je pense que ce qui caractérise la Formule 1 des 10 dernières années et un peu plus c'est la vitesse de développement au fil de la saison. Par le passé, lorsque vous aviez la meilleure voiture au début de la saison, alors, tant qu'elle était fiable, vous pouviez espérer gagner le Championnat. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, il y a des équipes qui reviennent, elles peuvent développer des choses plus vite que les autres, c'est vraiment continuel. Il est sûr que dans cette situation où nous avons un règlement stable, une nouvelle voiture n'est jamais que l'évolution de la précédente, tout se passe comme si nous avions trois mois entre deux courses et non pas deux semaines."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff