• Dopage

Webber déçu par Armstrong

ESPN Staff
29 janvier 2013 « ''Bon départ'' pour Valsecchi | Bianchi va découvrir Yeongam »
Webber : "Ultimement le karma triomphe toujours"
© Sutton Images
Agrandir

Mark Webber a déjà été très impressionné par les succès de Lance Armstrong en cyclisme, mais son amitié avec l'Américain a pris fin bien avant les récents aveux de l'ex-septuple champion du Tour de France concernant son dopage régulier.

C'est en 1999 que Webber s'est intéressé au cyclisme et au palmarès d'Armstrong. Plus tard, alors qu'il était pilote de réserve chez Benetton, et après avoir lu le livre de ce dernier sur son combat contre le cancer, une maladie qui avait emporté son propre grand-père, l'Australien a voulu en connaître davantage.

Avec le temps et grâce à des amis mutuels, Webber a rencontré Armstrong et passé du temps avec lui sur son ranch au Texas en 2004. Il a été "impressionné" par sa mémoire phénoménale et sa connaissance de la F1, aussi par les nombreuses questions qu'il posait au sujet de Michael Schumacher et sa façon de dominer la discipline. Au cours des années suivantes, ils se sont revus à l'occasion.

Un sujet "très lourd et délicat"

Mais l'amitié à pris fin lors du Grand Prix de Monaco 2008, quelques jours après avoir fait du vélo ensemble, lorsque Webber a réussi à réserver des passes VIP pour Armstrong. "Red Bull Racing avait beaucoup fait pour répondre à ses demandes, qui étaient considérables, mais il ne s'est pas présenté et ne s'est jamais excusé", a-t-il écrit dans sa chronique pour la BBC. "J'ai trouvé cela très petit et cela m'a déçu."

"Cet événement, en plus des rumeurs persistantes à l'effet qu'Armstrong était un menteur en série et utilisait des produits dopants (…) m'a fait réaliser qu'il n'était peut-être pas aussi grand que je l'espérais", a-t-il ajouté. "Ce sujet devenait très lourd et délicat avec les amis que nous avions en commun."

"Il y a deux ans déjà, je leur disais qu'il devait tout avouer (…) et encore, il a admis avoir pris des drogues mais il ne voit toujours pas cela comme tricher", a continué Webber, qui déplore le nombre inconnu de cyclistes 'propres' qui n'ont jamais pu se démarquer vu les agissements d'Armstrong et d'autres compétiteurs depuis déchus. "Malheureusement nous ne connaissons même pas leur noms mais pour moi, comparés à ces types, ils ont des kilomètres d'avance en termes de moralité."

"La vie est pleine de choix", a rappelé Webber. "Personne d'entre nous est parfait, mais ultimement le karma triomphe toujours."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff